AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Archives :: Story end :: Sujets de rp Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bienvenue chez toi ! Ft Austin

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
avatar
Invité
Invité
Lun 16 Jan - 15:53
Invité


❝  Bienvenue chez toi ❞
Hope & Austin

Austin n'a aucune envie de rester trois mois dans un état larvaire, même s'il sait que ce ne sera pas le cas, pour lui c'est pareil. Il ne peut rien faire tout seul et la rééducation va être difficile et longue. De plus, c'est encore tôt mais il se doute bien que d'ici quelques semaines il ira tout de même mieux même s'il ne peut pas vraiment reprendre le travail, il pourra peu être s'occuper un peu et s'il y met du sien peu être qu'il aura la chance de pouvoir repartir bosser plus tôt et tant pis s'il a quelques douleurs. Austin déteste être sans rien faire. "- Arrête... dis pas n'importe quoi..." Austin ne veut pas qu'elle aspire sa douleur et encore moins qu'elle souffre à sa place. Lui, pourrait mourir pour elle, ça a toujours été le cas et d'ailleurs il s'en est assez voulu qu'elle soit morte ce fameux jour. Enfin bon, il ne faut pas qu'il pense à ça, ça va lui casser le moral et le mettre plus bas que terre, déjà qu'il fait du rase motte là.
Ce qu'elle fait est gentil, mais en même temps ça lui rappel à quel point il n'est pas capable de le faire lui même et franchement ça ne l'aide pas vraiment. Même s'il apprécie l'échange de baiser, les caresses et tout ça. C'est pas ça qu'il veut lui, en plus ça le tente même s'il ne le montre pas, alors c'est frustrant. Il essaie de ne rien montrer mais c'est pas évident, vraiment. Et puis comme à son habitude voilà qu'elle passe à autre chose, laissant à peine à Austin le temps de s'habituer que hop elle lui refile son plateau repas et insiste pour qu'il mange, alors que lui en était resté au câlin là, à ce petit moment de tendresse. Il faut vraiment qu'elle arrête le café, elle est trop speed, ça lui donne le tournis et ça va mal finir. "- Un tout petit peu alors, comme ça tu me laisseras tranquille avec la nourriture. Et puis c'est pas perdu, ce qui n'est pas mangé ce soir le sera un autre jour." habituellement Austin est un gros mangeur, en général il mange pour deux même, mais là vu qu'il bouge quasiment pas, et qu'il est bourré de médoc il n'a pas faim. Et il ne comprend pas qu'elle ne comprenne pas. C'est pas si grave s'il ne mange pas si ? bien sur que si c'est grave, parce que l'appétit d'Austin c'est un peu son thermomètre de vie, quand tout va bien il mange, il a de l'appétit et quand ça va pas, quand il est tracassé, malheureux, déprimé il se laisse un peu aller. Vu ce qu'il y a dans l'assiette, Austin en a pour la semaine s'il mange si peu qu'il le pense.
Austin prend son temps pour manger un peu et en profite pour tout arrêter quand elle répond, ça l'arrange bien, de toute façon il a vraiment l'impression que son estomac est déjà plein ou qu'il a une boule dans le ventre qui l'empêche d'en prendre plus. "- C'est toi qui te tapera tout le boulot." et bizarrement ça le fait un peu sourire, même si c'est pas la super joie.
Et puis Austin se sent obligé de partager ses états d'âme avec elle, et c'est pas franchement joyeux. "- De toute façon tout ce qui est arrivé c'est de ma faute. On discutait, j'étais pas sur mes gardes, c'est pour ça qu'on en est arrivé là. J'ai pas été professionnel." de toute façon depuis le retour de Hope dans sa vie, Austin n'arrive pas à être professionnel comme il estime qu'il devrait être. Au moins, ça lui servira de leçon pour la prochaine fois. Parce que bon c'est sur lui que c'est tombé, mais si c'était arrivé à Hope il ne s'en serait jamais remis et s'en voudrait encore.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 16 Jan - 16:54
Invité


❝ Bienvenue chez moi ❞
Austin & Hope

C'est vraiment très dur de le voir dans cet état. Il se morfond et je ne peux rien faire. En même temps je comprend qu'il soit si mal mais j'aimerai tellement pouvoir faire plus pour lui. « Je ne dis pas n'importe quoi, je le pense. Je voudrais vraiment pouvoir plus t'aider. Là j'ai l'impression d'être inutile » Je me sentais pas de ne pas pouvoir plus l'aider. Alors je voulais en faire le plus possible, dans le champ de mes possibilités : Le nourrir comme il veut, lui faire plaisir avec un film, l'occuper, lui montrer que je suis là pour lui, être tendre avec lui, rattraper tout ce temps perdu .. Mais j'ai l'impression que ça ne suffit pas, que ce n'est pas assez et ça me frustre. Je connais assez bien Austin pour savoir que s'il n'est pas aussi joyeux que d'habitude c'est parce qu'il est vraiment mal. Il se sent vraiment diminué et atteint par le fait de ne pas pouvoir se lever, marcher et reprendre le boulot comme avant. Et pour éviter qu'il y pense j'essaie de lui faire plaisir, de prendre soin de lui et de le faire rire. Mais j'ai l'impression que toutes mes tentatives se concluent par un échec : il reste de mauvaise humeur. Je me sens tellement impuissante. Je vois bien qu'il se force à manger mais que ça ne lui fait pas plaisir. Austin est un ogre, quand tout va bien il mange pour deux et en temps normal il se serait jeté sur cette nourriture qu'il aime tant. Mais là après quelque bouché je lis sur son visage qu'il n'en peut plus. J'enlève donc le plateau de ses genoux et le pose sur la table basse. « Tu as raison, c'est pas perdu, si tu as faim dans l’après midi où ce soir, il en restera. » Le voir aussi mal m'a même coupé la faim. J'attrape son plateau et le mien et part tout ranger dans le frigo. A mon retour, Austin est toujours éveillé sur le canapé, le petit chat roulé en boule sur ses genoux, dormant paisiblement.
Tout à coup il se met à plaisanter un peu, et sa me soulage. Je vois qu'il n'est pas complètement déprimé. « Ça tombe bien, c'est le genre de boulot que j'adore. Quand je travaille avec toi bien sur ! » Je lui rend son petit sourire, tout en mettant pause pour le film. Austin se met enfin à parler, à mettre des mots sur ce qui le rend mal psychologiquement, en plus de ses douleurs physiques et de son incapacité à pouvoir bouger. Je m'allonge à nouveau à contre lui, sur le côté pour pouvoir le regarder. Les larmes me montent encore à mes yeux. Je ne supporte pas de l'entendre me dire une chose pareil. « Arrête, dis pas ça. C'est ma faute aussi alors, c'est moi qui t'ai déconcentré ! C'est moi qui t'ai parlé de mon frère dans la voiture juste avant qu'on en sorte. Dans ce cas là c'est ma faute ce qu'il t'es arrivé ! Sauf que partir comme ça, ça nous, ça ne te mènera à rien ! » Je lui caresse une nouvelle fois là joue. « Austin c'est la faute de personne d'accord ? Ca arrive à tous le monde même au meilleur, un moment d’inattention et hop. A la rigueur c'est la faute d'un mec qui à tiré sur un flic. Mais il ne pourra jamais recommencé ! Le plus important c'est que tu sois vivant. » Une larme coula le long de ma joue, une larme de soulagement. J'étais soulagée qu'il soit vivant. Je crois que je n'avais jamais vraiment réalisé ce que pouvait être ma vie s'il devait mourir. Mais maintenant, alors qu'il était à mes côtés, je ne pouvais plus imaginer ma vie sans lui.

© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 16 Jan - 17:24
Invité


❝  Bienvenue chez toi ❞
Hope & Austin

"- T'es pas inutile arrête." Austin déteste l'entendre parler comme ça. Qu'est ce qu'il ferait sans elle franchement ? elle n'y a pas pensé ? parce que bon, il aurait même pas réussit à sortir de la voiture pour monter jusqu'à chez elle ou même chez lui sans elle. "- Tu n'as pas besoin de souffrir à ma place pour m'être utile Hope, t'es là et c'est déjà énorme." c'est clair, parce qu'il y a encore quelques temps elle était considéré comme morte donc elle n'était pas là et rien que le fait qu'elle soit à ses côtés ça lui suffit à Austin, il n'a pas besoin de plus. Il n'aurait jamais espéré la retrouver, donc là, franchement, il ne faut pas qu'elle s'en veuille ou qu'elle culpabilise, après tout c'est pas sa faute ce qui est arrivé à Austin.

Et puis après qu'elle ait débarrasser, ils continuent à discuter un peu et puis Austin fronce les sourcils à ce qu'elle dit jusqu'à ce qu'elle ajoute qu'elle travaille avec lui bien sur, sur le coup il n'avait pas saisi l'allusion et donc ça le fait légèrement et il répond "- y'a plutôt intérêt que ça soit avec moi." oui, parce qu'en plus il est légèrement jaloux le bougre. Alors faudrait pas qu'elle fasse une boulette et qu'elle raconte un truc qui porte à confusion parce qu'il pourrait mal le prendre.
Puis Austin se soulage un peu en lui disant ce qu'il a sur le coeur à propos de tout ça. Ils n'en ont jamais parlé avant. Doucement il tourne le visage vers elle et la regarde alors qu'elle ne semble pas d'accord avec lui et que limite elle le gronde en lui faisant savoir que si c'était sa faute à lui c'était aussi sa faute à elle. Et il aime pas l'entendre dire ça, parce que c'est pas sa faute. "- Arrête, t'y es pour rien toi.." et puis il voit une larme couler sur sa joue et ça lui brise le coeur de la voir aussi triste surtout avec ce qu'elle ajoute. "- Hé bébé .." et sa main remonte doucement jusqu'à la joue de Hope pour venir essayer cette larme, même si c'est pas confortable dans cette position, Austin ne veut pas voir de larmes sur les joues de sa chérie. Elle a assez pleuré à cause de lui et du fait qu'il l'a rejeté pendant un moment avant d'enfin accepter son retour dans sa vie. "- on est là on est ensemble, c'est le plus important et je compte pas m'en aller de si tôt tu sais, là t'es partis pour m'avoir sur le dos pendant... une éternité..parce que je ne compte pas partir... jamais." Austin sent bien que ses yeux s'humidifient à leurs tours, avoir vu cette larme sur la joue de Hope, la fatigue, les confidences, la douleur tout ça c'est beaucoup pour un retour à la maison et c'est pas évident pour lui. "- J'te lâcherai plus, jusqu'à la fin de ma vie. T'es ma femme et c'est pas prêt de changer."


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 16 Jan - 18:57
Invité


❝ Bienvenue chez moi ❞
Austin & Hope

 « Si je suis inutile Austin, regarde j'essaie de te faire rire, de te faire plaisir et de te changer les idées et j'arrive à rien. » C'était compliqué, on avait jamais été confrontés à ce genre de situation. Quand nous étions à Los Angeles, jamais un de nous deux n'avait été blessé. Alors je n'avais jamais eu à faire à une situation où l'homme que j'aime finisse dans un sale état à l'hôpital. Je n'avais aucun scrupule à me dire qu'il était mort et par ma faute. J'avais tiré pour me défendre et défendre mon partenaire. Après ça j'avais du donner ma déposition, écrire un rapport et passer devant un juge, pour qu'ils vérifient que je n'avais pas abattu la "victime" ! Heureusement pour moi il y avait des caméras dans la rue dans laquelle nous nous trouvions et tout à été enregistrer. Pendant que je devais répéter trois fois comment la fusillade s'était déroulé, Austin était entre la vie et la mort et je ne pouvais même pas être à ses côtés. J'avais eu encore plus peur que lorsque Eduardo Perez me courait après pour m'éliminer. Je crois que la vie d'Austin était vraiment la chose la plus précieuse que j'avais.
Je souris à ce qu'il venait de dire. Bien sur que c'était avec lui ! « Oh tu sais, le petit interne de l'hôpital ne dirait pas non, où alors dans trois jours, un de nos collègues de boulot ! » Je savais qu'il était jaloux, même s'il essayait de le cacher la plupart du temps, je le voyais rien qu'à son regard et au petit rictus de jalousie qui marquait ses lèvres. Je me mordille la lèvre avant de sourire à nouveau. « Non il n'y a rien que toi, et il n'y aura que toi ! » Je ne voulais pas le chagriner avec mes petites blagues qui le font parfois bouder.
Quand il me dit que je n'y étais pour rien, je fis un petit sourire en coin, pas forcément convaincu. Il m'avait plusieurs fois répété qu'il ne fallait pas mélanger le professionnel et personnel et je ne l'avait pas écouté. J'avais commencé à parlé de mon frère et il n'était pas sur ses gardes à cause de moi. J'avais peur qu'à présent il refuse de redevenir mon partenaire. Depuis qu'il était à l'hôpital j'étais la coéquipière du chef. C'était pas mal de pression, j'avais l'impression que je ne pouvais faire aucun faux pas, pas de marge de manœuvre et surtout il faisait presque tout le boulot parfois .. Mais par dessus tout, même si je savais qu'il ferait tout pour sa partenaire, je n'avais pas la même confiance en lui qu'en Austin. Bizarrement je ne me sentais même pas mal d'être aussi dépendante d'Austin, j'avais apprit à vivre avec. Lorsqu'il me dit que je l'aurait sur le dos pendant l'éternité je me mis à rire. « Tu sais quoi ? Même l'éternité c'est pas assez pour moi ! » Je me penche sur lui et dépose un bisou sur le bout de son nez, profitant ensuite de la vue de son visage d'ange. Lorsque ses yeux se remplissent de larme à leur tour, je secoue la tête. « Ah non tu vas pas t'y mettre hein ! » Je ris avant de l'entendre me dire ma femme. Mon coeur s'accélère et loupe un battement. « Je te lâcherai pas non plus, mais légalement monsieur Jones, je ne suis pas ta femme. » Je lui fait un petit clin d'oeil. J'aimerai pourtant tellement l'être !

© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 16 Jan - 19:53
Invité


❝  Bienvenue chez toi ❞
Hope & Austin

"- Pas ta faute... les médocs et la douleur me brouillent un peu l'esprit... t'y es pour rien, c'est pas ta faute." Bah oui quoi, il ne faut pas qu'elle s'embrouille la tête avec ça, Austin n'est pas un bon public à cause de sa blessure mais aussi parce qu'il n'est jamais bon publique quand il est frustré et qu'il se sent diminué comme en ce moment. Elle devrait le savoir que quoi qu'elle fasse ça ne fonctionnera pas comme elle le voudra. Et puis avec son traitement il est possible qu'il ne se souvienne même pas de cette conversation. Il a déjà des blancs de son passage à l'hôpital alors il ne s'attend pas à des miracles.

"- Hope.." qu'il grince entre ses dents. Il déteste l'entendre parler comme ça, surtout que bon cet interne il était pas moche et il semblait vraiment s'intéresser à elle et comme Austin n'est pas au mieux de sa forme Hope pourrait se laisser tenter non ? Oui, il est jaloux et plus particulièrement en ce moment, comme si elle pouvait lui échapper après tout ce qu'ils ont vécu. Après tout pourquoi pas, elle pourrait très bien se rendre compte que pendant ces deux années ce n'était pas ce qu'elle attendait, ayant fantasmer sur leur relation, leurs retrouvailles tout ça. Et maintenant ça ne lui convient plus. Austin pourrait bien finir par devenir parano si ça continue.Et Austin grimace avant de l'entendre lui confirmer qu'il est le seul, et d'ailleurs ça lui arrache un "- Ahah, très drôle.." oui, il a eu peur, oui il devient encore plus jaloux avec le temps.

Et pour la suite Austin a un léger sourire à ce qu'elle lui répond "- Ouais.. on pourrait dire même après la mort aussi mais j'y crois pas à ces trucs là..." et Austin grimace, parce qu'il le pensait vraiment lui, qu'ils resteraient ensemble pour l'éternité et visiblement ça ne lui suffit pas. Austin ne comprend même pas de quoi elle parle quand elle lui dit qu'il ne doit pas s'y mettre. Il ne s'est même pas rendu compte que ses yeux se sont mouillés. Ca doit vraiment être la fatigue en fait. Légalement ou pas, lui s'en contre fou, pour lui, elle est sa femme et ça fait déjà un bail qu'il le pense, ça date d'avant sa disparition. "- C'est qu'un détail ça bébé..." et sa main libre cherche celle de Hope mais vu sa position il la trouve pas, quel ballot


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 16 Jan - 22:12
Invité


❝ Bienvenue chez moi ❞
Austin & Hope

Je sentais bien qu'il commençait à fatiguer, en plus des médicaments qu'il avait prit à l'hôpital avant de partir. J'espérais qu'il réussirais à s'endormir sans problème et qu'il ne serait pas réveillé par la douleur. Je n'aimais vraiment pas le voir souffrir, c'était plus fort que moi. Tandis que je rigolais toute seule à ma blague sur le fait de partir avec le petit internet, je remarquais bien qu'il était un peu vexé. Et je savais pertinemment ce qu'il se disait au fond de lui. « Oh non non non, tu n'y pense même pas Austin, je te connais très bien et je sais à quoi tu penses. Peut importe le nombre de mois où tu devras être en convalescence je n'irais jamais voir ailleurs, même si ça veut dire 6 mois d'abstinence complet ! » Je m'étais un point d'honneur à lui faire comprendre que jamais je ne pourrais le tromper ! J'en étais même physiquement incapable. Je ne pouvais pas me laisser toucher par un autre homme, impossible.
Tandis que sa main, cherche la mienne, le pose ma main dans la sienne et lui caresse les doigts. « J'y crois pas non plus, mais ce que je sais c'est que partout où on ira, on se retrouvera. »
Un détails ? Un détails qui n'est pas sans importance pour moi. Mais j'ai l'impression que lui il s'en moque, ou pire qu'il ne compte pas se marier avec moi. Je regarde ma main, celle qui se trouve dans la sienne. Je porte ma bague de fiançaille, elle qu'il m'a offerte il y'a 5 ans et qu'il m'a redonné il y'a quelques mois. Je retire ma main de la sienne et retire ma bague. Je lui met dans la main et le regarde à nouveau. « Si c'est qu'un détail ça ne sert à rien que je porte ça alors. » Je n'avais pas fait ça méchamment, mais si c'était un détails c'est qu'il ne comptait pas se marier avec moi, jamais.

© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mar 17 Jan - 8:24
Invité


❝  Bienvenue chez toi ❞
Hope & Austin

Il est clair qu'Austin a l'esprit plutôt embrouillé depuis qu'il a été blessé, la faute aux médicaments, à la douleur qui font un mélange assez détonnant. Il parle, il parle, d'ailleurs, elle devrait bien se rendre compte qu'il n'est pas vraiment dans son état normal. Déjà il mange pas beaucoup et puis en plus il n'arrête pas d'user de petits mots doux, de se montrer amoureux, lui, véritable handicapé des sentiments. Elle devrait bien voir qu'il y a des discussions qu'il ne vaut mieux pas avoir alors qu'il est comme ça. Austin est beaucoup trop sentimental et c'est pas son genre du tout.
Austin avait bien compris ce qu'elle venait de dire mais c'était pas sa faute, il était plus réceptif, plus facilement irritable, et se vexait pour un rien, bien la preuve qu'il n'était pas vraiment dans son état normal.
Il l'écoute, il ne dit quasiment plus rien, se contentent juste de profiter du son de la voix de Hope qui a vite tendance à lui donner des ordres d'ailleurs, mais ça il s'en fou.

Par contre pour lui c'est clair elle est sa femme et peu importe s'ils sont mariés ou pas c'est juste un détail qui peut s'arranger en peu de temps. Si y'a que ça pour lui faire plaisir, ils se marieront c'est clair mais ça ne se fait pas non plus en trois jours. Et vu l'état d'Austin elle va devoir au moins attendre jusqu'à ce qu'il soit rétablis. Seulement vu la réaction de Hope, Austin est paumé, il ne comprend pas ce qu'elle est en train de faire. Il sent bien qu'elle a déposé sa bague de fiançailles dans la paume de sa main et quelque part là ça lui fait mal. Il n'arrive pas à définir ce qu'il ressent, si ce n'est une impressionnante tristesse, une certaine déception et l'impression qu'elle vient de lui planter un couteau dans l'estomac. Oui, ça lui fait mal et Austin reste un moment sans réellement réagir, cherchant des réponses dans le regard de la jeune femme. Elle semble tellement sérieuse. Austin finis par fermer sa main sentant la bague au creux de celle-ci et se relève comme il peut, avec un effort assez important sans oublier la douleur qui s'invite à ce moment là. Austin est à présent assis et semble souffrir et pas seulement à cause de la douleur, la grimace qui s'est affiché sur son visage pendant l'effort démontre bien qu'il n'aurait pas du, mais il s'en fou. "- Appel un taxi s'il te plait.. puisque tu le prend comme ça je rentre chez moi.." il a fait un effort pour parler sans rien montrer mais il a mal au fond de lui. Si elle lui a rendu sa bague ça veut tout dire non. Austin sait qu'il ne se débrouillera pas sans elle, mais tant pis, il est vexé et ne comprend pas où elle voulait en venir alors il préfère rentrer chez lui et se débrouiller tout seul.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mar 17 Jan - 15:47
Invité


❝ Bienvenue chez moi ❞
Austin & Hope

Je me sens vraiment très mal. J'ai l'impression que depuis qu'Austin et moi nous sommes retrouvés, il ne fait que repousser cette histoire de mariage. Je peux comprendre que le fait de lui avoir fait croire que j'étais morte ai pu prendre énormément de temps à cheminer dans son esprit et qu'il ai eu beaucoup de mal à digérer cette histoire. Les mois qui ont suivit mon retour était vraiment difficiles à gérer, pour lui comme pour moi. Je me sentais tellement mal d'avoir dû lui mentir et de ne pas avoir eu le courage de revenir plus tôt, laissant deux longues années me consumer de son absence. Je m'en voulais de ne pas avoir été là pour lui, de ne pas avoir pu lui expliquer. Alors quand il s'était laissé approcher et qu'il avait bien voulu me donner une seconde chance, je ne voulais pas recommencer notre relation à zéro, ou même y aller doucement. Qu'est ce que ça voulait dire d'ailleurs y aller doucement ? Prendre encore des années avant de refaire le même chemin déjà parcourus ? Pourquoi ? Pourquoi attendre alors qu'on était sûr que nous étions fait l'un pour l'autre, que nous voulions passer notre vie ensemble et qu'après tout ce que nous avions traversé, on se sentait encore plus fort qu'avant. Je voulais reprendre là où nous nous étions arrêté, et rattraper le temps perdu. Je voulais être madame Jones plus que tout au monde. Et l'entendre me parler de détails me blessais vraiment. Je me sentais rejetée. Je savais qu'il était sous médicament et qu'il divaguait un peu, peut-être même qu'il disait des choses qu'il ne pensait pas ou pas comme ça. Mais je le voyais hésiter en étant en pleine forme, comme avant son accident et je le voyais hésiter encore maintenant, même après m'avoir dit qu'il voulait passer l'éternité avec moi, même après m'avoir fait sentir qu'il avait besoin de moi. Il avait besoin de moi pour l'éternité en temps que petite amie, pas comme femme. C'était ce que je ressentais à ça me détruisait. Je sentais comme une boule se former dans mon estomac, mon coeur battait tellement vite que je suis sûr qu'il pouvait l'entendre. Peut-être que ma réaction avait été un peu exagéré, mais sur le moment c'est la seule chose qui me suis venu en tête pour lui faire comprendre que j'avais l'impression qu'il me repoussait. Quand il se releva, je m'assis en même temps que lui. « Hé mais qu'est ce que tu fais, reste allongé tu vas te faire encore plus mal » mais il ne m'écoute pas, il continue d'essayer de se relever. Je pose ma main sur son épaule, comprenant tout à coup que ce que je viens de faire l'a blessé au plus au point. Puis il me demande d'appeler un taxi, qu'il veut rentrer chez lui. Je prend ma tête entre mes mains, avant de me reprendre et de planter mon regarde dans le siens. « Oui je le prend comme ça Austin, parce que j'ai l'impression que tu fais tout pour ne pas en parler et je .. je me sens .. je me sens rejeté .. » Je me mord la lèvre inférieur tellement ça fait mal de me sentir repoussé par l'homme que j'aime. « Et non, je n'appellerai pas de taxi, parce que tu n'ira nul part. Tu ne rentre pas chez toi, parce que je dois veiller sur toi. » Je ne le forcerai pas, si vraiment il veut me repousser encore plus et rentrer chez lui alors je le ramènerai, mais ce n'était pas ce que je voulais. Et j'avais peur qu'il veuille vraiment s'éloigner.

© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mar 17 Jan - 16:43
Invité


❝  Bienvenue chez toi ❞
Hope & Austin

Non Austin n'écoute plus Hope. Il n'a plus qu'une envie de lever pour partir d'ici puisqu'elle lui a rendu sa bague de fiançailles, pour lui ça veut tout dire. Ca veut dire que malgré tout ce qu'ils se sont dit depuis qu'il est sortit de l'hôpital elle ne veut plus être sa fiancé et encore moins sa femme. Il l'a pourtant dit c'est qu'un détail. Bon, il a omis d'ajouter que ça peut se corriger mais franchement il n'est pas en état pour discuter de ça. Là, la seule chose qui lui importe c'est de partir, de ne plus être en face d'elle parce qu'elle l'a blessé en faisant ça. Et il ne comprend pas pourquoi elle a agit de la sorte. Alors il s'assied c'est tout ce qui compte et il lui demande d'appeler un taxi parce qu'il ne veut plus rester là. Même s'il doit appeler un service d'aide à domicile pour réussir à se débrouiller un peu, il le fera mais hors de question qu'il reste là. Il garde dans sa main cette précieuse bague, du moins pour lui elle l'est. "- Tu te sent rejeté ?" si c'est tout ce qu'elle trouve à dire qu'est ce qu'il devrait dire lui. Non mais sérieux, il est doux, gentil il fait tout pour pas montrer sa mauvaise humeur et elle elle se sent rejeté. Austin hallucine mais en même temps ils ne parlent pas de la même chose. Elle parle surement du fait qu'ils se sont retrouvés et donc qu'elle voudrait bien un signe de sa part en dehors de cette bague de fiançailles et là lui il parle du moment présent. Donc forcément ils ne peuvent pas se comprendre. Mais bon, Austin avait quand même demandé à ce qu'ils prennent leur temps qu'ils n'aillent pas trop vite et ça ne fait partit non ? "- parler de quoi ? de mariage ? j'avais prévu d'en parler après le diner avec ton frère mais ça c'est pas fait, tu sais très bien pourquoi...et maintenant c'est pas vraiment le moment..." parce qu'ils sont coincés à cause d'Austin et de sa blessure. Ils peuvent rien faire de toute façon.
Elle lui confirme qu'elle n'appellera pas de taxi alors Austin soupire et lui dit  tout en ouvrant sa main et en regardant cette bague qui a temps d'importance à ses yeux. "- Remets là... remets là où je ne reste pas ici." Austin n'est pas aussi directif qu'elle mais ce qu'elle a fait lui a fait mal et il est hors de question qu'il reste là si elle ne veut pas remettre cette bague.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mar 17 Jan - 18:06
Invité


❝ Bienvenue chez moi ❞
Austin & Hope

Je me sentais tellement mal. Mal de l'avoir blessé à ce point, au point qu'il veuille partir, qu'il préfère partir. Mais il fallait que ça sorte. Ça faisait longtemps que j'avais envie de lui en parler. Lorsqu'il était à l'hôpital, j'avais tellement eu peur pour lui, que dans un élan de je ne sais quoi, je lui avait demandé de m'épouser. Et il avait plus ou moins accepté. J'étais déçu de voir qu'il ne s'en souvenait plus. Je m'imaginais que c'était la faute des médicaments, je ne le voyait pas avoir oublié volontairement ce qu'il c'était passé. Mais la déception était quand même toujours présente. Quand il répéta que je me sentais rejeté, j'avais l'impression qu'il me prenait de haut, qu'il se moquait de moi. J'avais envie de quitter la pièce, de claquer la porte et de partir me calmer ailleurs. Mais je ne voulais pas choisir la fuite. J'étais frustré ! Je prenais soins de lui, j'essayais de tout faire pour qu'il aille mieux, je pouvais même comprendre qu'il était tellement mal qu'il en était grincheux mais pas de la à mal prendre une détresse dont je lui faisait part ! On ne s'était pas disputé depuis  la nuit qui avait suivit cette fameuse infiltration dans la maison de thérapie de couple. La fameuse nuit magique que nous avions passé à seulement discuté, après qu'il ai quitté Christina pour me rejoindre. Ca me faisait bizarre de me disputer avec lui pour un sujet qui n'était pas du tout un sujet de discorde auparavant. Et puis il me balance au visage qu'il avait prévu de me parler de mariage après le repas avec mon frère mais que maintenant ce n'était pas le moment. Je pouffe de rire et le regarde.  « Si je t'écoute c'est jamais le moment. Là tu es en convalescence, avant tu voulais qu'on y aille doucement et quand tu iras mieux il y'aura autre chose. » J'avais peur, peur qu'il commence à changer d'avis et à se dire qu'il ne voulait peut-être pas se marier avec moi. Pour moi le mariage était quelque chose d'extrêmement important. Je pouvais être la petite amie de n'importe qui mais je ne pouvais être la femme que d'un homme, cet homme. Quand il m'ordonne de la remettre je baisse la tête. Deux choix s'offre à moi. Ou je remet cette bague et on peut essayer de discuter. Ou je refuse de la remettre et Austin s'en va, et il se pourrait que ce soit la fin de notre relation. J'hésite quelques instants, puis je me lève. J'éteint la télé, baisse l'intensité de la lumière et revient m'assoir à côté d'Austin. Cette fois un peu plus loin, pas aussi près que la dernière fois. Je le regarde, prend la bague de ses mains et la remet à mon annulaire gauche. Je ne veux pas aggraver la situation, il a haussé le ton, m'a ordonné de faire quelque chose, un comportement qu'il a très rarement. Peut-être qu'avoir enlevé cette bague était un peu exagéré, c'est pour ça que j’exécute ce qu'il me dit et que je la remet. Mais je n'en reste pas moins extrêmement blessé de voir qu'il ne comprend pas le mal qu'il me fait. Je ne le regarde pas. Je fixe mes mains avant d'ouvrir la bouche. « Tu ferais mieux de te reposer au calme avant que la douleur soit insupportable. Je te réveillerai pour tes médicaments. » Je ne dis rien de plus, je reste assise à côté de lui uniquement pour l'aider à s'allonger à nouveau doucement, sans trop de douleur.

© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mar 17 Jan - 18:26
Invité


❝  Bienvenue chez toi ❞
Hope & Austin

Austin essaie de prendre sur lui, parce que bon entre la colère et la douleur qui revient à grand pas, ce n'est pas évident de ne pas se mettre à hurler ou de ne pas se laisser guider par le mal que ça lui fait. Parfois la douleur vous fait dire des choses qu'ensuite vous regretter et Austin sent bien qu'il est possible que ça soit plus fort que lui. Et même s'il est vexé ce n'est pas une raison pour dire des choses qui pourrait empirer la situation, déjà que c'est pas évident. Ils n'ont pas l'air de se comprendre et ça les ramène à quelques mois en arrière et c'est franchement pénible. Avant, quand ils se disputaient ce n'était pas pour ce genre de chose, c'était quand même plus important. Enfin... ils ne se sont jamais disputé pour cette histoire de mariage non plus, c'est bien la première fois.
Austin entend bien ce qu'elle dit, mais il ne répond pas parce qu'il sent qu'il pourrait dire quelque chose de méchant et il ne préfère pas. Autant se taire et tant pis si elle pense qu'il la nargue ou se moque d'elle, c'est toujours mieux que dire des méchancetés ou des choses qu'on pense pas.

Il lui demande juste de remettre la bague, un peu comme un ultimatum, juste pour voir ce qui est le plus important pour elle, savoir s'il a bien compris ses intentions ou non. Et elle s'éloigne, elle agit bizarrement et c'est sans doute à cause de ce qu'elle ressent. Et quand elle la remet Austin ne se sent pas mieux. Il a l'impression qu'elle le fait uniquement pour qu'il reste avec elle et ça lui fait encore plus mal. Qu'est ce qu'il a mal fait ? pourquoi ils en sont arrivés là ? Donc quand elle lui demande de se recoucher Austin lui dit d'une voix un peu lasse. "- Faut pas te sentir obligé de la remettre non plus..." on sent de la tristesse dans sa voix, comme s'il regrettait cet ultimatum. Il se doute bien qu'elle ne l'a pas fait de gaité de coeur et qu'au fond d'elle, elle a aussi mal que lui. Alors il baisse les yeux l'air coupable et ajoute "- Si tu comptes sur moi pour m'en occuper ça ne sera pas avant quelques mois, sinon débrouilles toi sans moi vu que je suis pas en état." il est même pas sur qu'elle comprendra ce qu'il veut dire, mais c'est tout ce qu'il est capable de faire là à l'instant présent.
La douleur est revenu de plus belle, mais Austin préfère l'ignorer pour l'instant, parce que c'est pas la douleur physique qui importe le plus pour l'instant. Et il n'a aucune envie de se rallonger en plus. Il a juste envie de se frapper, de se donner des claques parce qu'il est vraiment con quand il s'y met.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mar 17 Jan - 19:15
Invité


❝ Bienvenue chez moi ❞
Austin & Hope

Je préférais ne pas trop parler, ne pas trop en rajouter. Je n'avais pas envie de me battre avec lui. Je n'avais pas la force. Il fallait que je garde de la force pour m'occuper de lui, physiquement mais aussi sûrement pour encore supporter sa mauvaise humeur. Je devais me forger une carapace pour ne pas prendre mal toute les réflexions qu'il pouvait me faire et qu'il me ferait à cause la douleur, des médicaments et de la dispute qui venait d'éclater. Là j'avais envie d'être seule, de reprendre mes esprits et me calmer. J'étais vraiment en colère contre lui. Je ne comprenais pas pourquoi cette bague, le fait que je la porte pouvais être aussi important pour lui alors que pourtant se marier n'était qu'un détails. Il n'était pas prêt, pas en état pour en parler alors il valait mieux passer à autre chose. Je crois même que cette dispute m'avait un peu dégoutée de ce mariage. Je veux dire par là qu'à chaque fois que j'ai voulu qu'on en parle ce n'était pas le moment, j'ai l'impression qu'il me rejette avec cette histoire, que finalement il n'est peut-être pas prêt où en a peut-être même plus envie. Les larmes me montent aux yeux. Je n'ai plus envie d'en parler, jamais. Mon regard croise enfin le sien quand il me dit qu'il ne faut pas que je me sente obligée de remettre la bague. Je me racle la gorge avant de répondre. « Je me force jamais à faire un truc que je veux pas faire. » Il devrait le savoir ! Au moment de me lever pour l'aider à ce coucher, je l'entend me dire qu'il faudra que j'attende quelques mois s'il veut s'en occuper de ce mariage, sinon il faudra que je me débrouille seule. Je sens la colère monter en moi et je pense que je dois être en train de devenir toute rouge à cet instant précis. Il était sérieux là ? On était en train de parler de mariage, il ne m'avait d'ailleurs fait aucune demande et il me balançais ça juste dans la tête. Comme s'il s'agissait seulement de réserver un restaurant, ou de s'occuper pour faire des travaux dans une maison. La colère que je ressentais se transforma en un extrême douleur, droit dans la poitrine. Une larme coule le long de ma joue. Je m'empresse de l'essuyer. La seule chose qui sort de ma bouche est : « Faut pas te sentir obligé de te marier non plus. » Je n'avais pas pu m'empêcher de lui lancer une pic. J'avais tellement mal que la colère avait parlé à ma place. Au moment ou je pose ma main sur l'épaule d'Austin, pour l'aider à s'allonger, je remarque qu'il est bouillant. Sans un mot je quitte la pièce et reviens avec un gant de toilette mouiller. Il ne semble pas vouloir se coucher. Alors tout doucement, je lui mis le gant de toilette entre les mains. « Tu devrais te le mettre sur le front, t'es bouillant. Je viendrais voir tout à l'heure si tu as encore de la fièvre. » Je me tenais debout près de lui, prête à quitter la pièce.

© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mar 17 Jan - 20:15
Invité


❝  Bienvenue chez toi ❞
Hope & Austin

Les idées d'Austin sont quand même pas mal embrouillés. Et il sait bien que s'il ne fait rien Hope va encore le prendre mal et s'il fait quelque chose c'est lui qui va le faire mal et du coup ça ne va pas vraiment arranger les choses. C'est compliqué cette situation, Austin se sent mal et voit bien qu'il est incapable d'arranger les choses. Au contraire, plus il l'ouvre plus c'est pire et y'a qu'à voir la réaction de Hope, ou la manière dont elle l'ignore justement.
Austin serre les dents et c'est pas à cause de la douleur, mais de ce qu'elle vient de répondre. Elle le sait pourtant qu'il est comme elle qu'il ne ferait pas quelque chose qu'il ne veut pas. Mais il sait pas comment arranger ça, comment s'exprimer de manière correct et son état n'arrange rien.
Il remarque à peine qu'elle s'est absenté, tellement il est ailleurs, entre sa culpabilité et il ne sait pas vraiment. Austin est perdu et franchement il n'aurait jamais pensé que cette cohabitation puisse se passer de cette manière. C'était pourtant si bien partit. Il sent qu'elle lui pose quelque chose dans la main, il regarde, remarque qu'il s'agit d'un gant de toilette un peu frais d'ailleurs, mais ne capte pas vraiment où elle veut en venir. De la fièvre, bouillant ? Il s'en fou du gant de toilette, lui ce qu'il voulait c'était la main de Hope dans la sienne, mais fallait pas s'attendre à un miracle c'est clair. Il a bien compris, elle doit être en colère parce que sinon elle l'aurait posé elle même ce gant de toilette. Austin aimerait pouvoir se rouler en boulet et disparaitre mais le problème c'est qu'il peut pas, il peut même pas se rouler en boule à cause de sa blessure. Déjà qu'elle lui fait un mal de chien alors si en plus il tente de s'installer en position du foetus c'est la mort assurée.
Il sait qu'elle va partir, qu'elle va le laisser là avec son gant de toilette et sa douleur et sa fièvre et tout ce qu'il a et il a pas envie qu'elle le laisse tout seul, même avec son chat. Parce que le chat il s'en fou, y'a que Hope qui compte. Tout à coup il jette le gant de toilette mais vu son état de fatigue il sait même pas où il finit et il attrape la main de Hope avant de lui dire "- Hope ! S'il te plait épouse moi !" tout en faisant une grimace de douleur parce qu'elle avait raison il aurait du s'allonger. Mais Austin est têtu et y'a des choses qu'il arrive pas à accepter. Il n'a toujours pas mis les formes et la connaissant elle va encore l'envoyer chier mais bon là, vu son état il ne faut pas lui en demander plus.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mar 17 Jan - 21:05
Invité


❝ Bienvenue chez moi ❞
Austin & Hope

Quand il balance le gant de toilette dans la pièce, je ne m'y attend pas du tout. Je sens que c'est un geste, remplit de rage et de colère. Malheureusement pour lui c'est ridicule puisque le gant atterrit à mes pieds c'est à dire même pas 50 centimètres plus loin qu'Austin. Je me retiens de rire parce que ce n'est vraiment pas le moment. Paradoxalement à la situation, je le trouve vraiment trop mignon quand il s'énerve mais qu'il est malade. En temps normal ça aurait été effrayant qu'un homme énervé balance un objet dans la pièce, mais là que ce soit un gant et qu'il soit tellement énervé mais malade qu'il ne puisse pas le lancer plus loin que juste devant lui m'arrache quand même un sourire. Je me concentre pour me reprendre, qu'il ne me voit pas rire, qu'il ne croit pas que je me moque de lui où encore que tout est pardonné. Je ramasse le gant de toilette et lui pose sur le front. « Le gant humide c'est sur le front pour la fièvre, pas par terre pour nettoyer le sol. ». Tandis que je m'apprête à quitter la pièce pour laisser se reposer Austin et aller me calmer, il attrape ma main et ce qu'il dit ensuite me coupe le souffle. Je laisse ma main dans la sienne quelques instants avant de la retirer. Je me retourne vers lui, après avoir vu la grimace de douleur qu'il vient de faire. « Bon maintenant tu arrêtes de faire le guerrier et tu te recouche s'il te plait. » Je m'assois à côté de lui et l'aide à se rallonger doucement, même si je vois bien que c'est compliqué et quand même douloureux. Une fois qu'il est couché, je le découvre un peu et replace bien le gant sur son front. Je reste assise quelques seconde avant d'ajouter : « Écoutes Austin, je veux pas que tu me demande de t'épouser uniquement parce qu'on vient de se disputer à cause de ça et que tu as peut-être peur que je parte. Je te quitterai pas d'accord, mais je veux que tu me demande de me marier avec toi parce que tu en à vraiment vraiment envie, pas parce que tu penses que si tu le fait pas tu vas me perdre. » C'était important pour moi, peut importe la demande, peut importe l'endroit ou il me la ferait ou dans quel état.

© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mar 17 Jan - 21:33
Invité


❝  Bienvenue chez toi ❞
Hope & Austin

Si elle voulait faire de l'humour ça n'a pas marcher, si elle voulait se foutre de lui il n'a pas capter. Austin a de plus en plus de mal à gérer sa douleur et là ça devient vraiment n'importe quoi. Il vient de faire l'effort ultime et voilà qu'il se prend un vent mais pas n'importe quel vent, le genre de vent qui fait bien des dégâts sur son passage. Austin soupire et c'est pas seulement à cause de ce qu'elle a dit. Pour un peu il aurait bien éclaté de rire tient mais il a trop mal pour ça. D'ailleurs il serre les dents pendant qu'elle l'aide plus ou moins à s'allonger. Bon sang qu'est ce qu'il déteste avoir mal, être incapable de faire quoi que ce soit tout seul. Et se prendre des vents ! "- Quoi que je fasse quoi que je dise t'es jamais satisfaite...." et Austin grimace à nouveau parce qu'il a trop abusé, il est aller trop loin et son corps le lui fait bien payer. Elle ne se rend même pas compte de l'effort que ça lui coute de lui dire ce qu'il lui a dit, lui qui voulait prendre son temps, qui voulait en reparler quand les choses iraient mieux.  Il a une fierté bordel et elle ne voit pas qu'il est passé outre juste pour elle. L'autre fois à l'hôpital ça ne l'a pas dérangé qu'ils en parlent même s'il ne s'en souvenait plus vraiment à son réveil. Et pourtant y'avait rien d'officiel, rien de ce qu'elle lui demande là. Il souffle un peu parce qu'il faut bien qu'il trouve un moyen de gérer la douleur. Ca ira un peu mieux dans quelques minutes quand son corps sera entièrement replacé en position allongée. Mais il trouve le temps long. Austin a les yeux plein de larmes et c'est autant du au fait qu'il a mal que parce qu'elle vient de lui foutre un vent. Il aurait jamais du lui demander là, il le savait, il aurait pas du en parler, il n'a cessé de lui répété que ce n'était pas le moment. Et c'est lui qui c'est fait avoir. "- J'en ai envie..j'te jure..." Austin ne s'est jamais sentit vulnérable comme maintenant, surtout qu'il n'a pas fait ça par peur de la perdre.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mar 17 Jan - 22:06
Invité


❝ Bienvenue chez moi ❞
Austin & Hope

Je crois qu'on est trop énervé tous les deux. On est sous pression et puis en plus il souffre, de plus en plus. Je regarde l'heure et remarque qu'il peut prendre un anti-douleur maintenant. Je me lève donc pour aller chercher ses médicaments. Je lui prend deux gélules d'anti-douleur et un verre d'eau avant de retourner dans le salon. Je soulève légèrement sa tête pour l'aider à boire de l'eau pour avaler ses médicaments. Je pose le verre sur la table basse et reste prêt de lui. Il à l'air de vraiment souffrir énormément, bien plus que je n'avais jamais vu. Austin n'est pas du genre à exagérer, au contraire même, il a tendance à sous peser ses douleurs et à dire que tout va bien alors qu'il va mal. Alors le voir grimacer de douleur comme ça, je sais que ça veut dire qu'il n'est vraiment pas bien. Je retourne le gant de toilette sur son front pour qu'il reste frais et lui attrape la main que je sers dans la mienne. « Je suis jamais satisfaite parce que je suis une femme, et que t'es pas doué pour t'exprimer ! » Je souris doucement. « Repose toi d'accord ? T'es vraiment pas bien là et il faut que tu te repose. » Je lui caresse la joue avant qu'il me dise qu'il voulait vraiment se marier avec moi. Je lui fait un petit sourire en coin. Je suis toujours un peu énervé contre lui mais j'ai vraiment du mal à lui faire la tête trop longtemps. « Moi aussi j'en ai envie. Mais on en reparlera quand tu iras mieux » En fait ce que je voulais dire par là c'est qu'il m'en reparlerai quand il irait mieux. Moi je n'avais plus envie d'en parler.

© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mar 17 Jan - 22:17
Invité


❝  Bienvenue chez toi ❞
Hope & Austin

Elle le connait pourtant, elle le sait qu'il n'est pas doué pour s'exprimer, y'a pas pire que lui pour dire ce qu'il pense réellement surtout quand il s'agit de ses sentiments. Il parle, là, n'est pas le problème mais rarement et difficilement de lui même, de ce qu'il ressent. Et même là avec la douleur qu'il ressent il fait son possible pour pas le montrer, même si ça devient vraiment compliqué. Même si elle l'a aidé à prendre les médicaments il faut un certain temps pour qu'ils fassent effet et Austin ne se sent vraiment pas bien, pourtant il continue de faire l'effort de parler, de s'exprimer, de lui dire qu'il le pense vraiment qu'il en a vraiment envie sinon il l'aurait pas dit. Il souffre pour elle et elle ne semble pas vraiment s'en rendre compte. Bon, le point positif c'est que d'ici peu il ne se souviendra quasiment de rien, ça lui restera en mémoire mais un peu comme un rêve. Peu être qu'il oubliera la dispute et elle aussi, qui sait.
Tout ça pour qu'au final elle lui dise ça, c'est un peu décevant parce qu'à chaque fois c'est pareil. Il essai, il fait des efforts et elle ne le croit pas sincère.. sérieux c'est pénible. Heureusement qu'il n'est pas en état de lui répondre ou de lui dire ce qu'il pense de tout ça. "- D'accord..." même s'il n'est pas sur de pouvoir le faire plus tard, s'il n'est pas certain qu'elle ne recommencera pas à la harceler avec ça. Austin sait plus, il sait juste qu'il a tourné la tête pour pouvoir sentir sa main contre sa joue et puis doucement il ferme les yeux, se laissant un peu emporté par la douceur de ce contact entre elle et lui ou tout simplement par les médicaments qui font effets ou juste la fièvre. Quoi qu'il en soit il déconnecte doucement non pas sans laisser échapper "- je t'aime.." alors qu'en réalité il aurait voulu lui demander pardon pour cette dispute, ce mal entendu.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mar 17 Jan - 23:08
Invité


❝ Bienvenue chez moi ❞
Austin & Hope

Je comprend parfaitement qu' Austin n'est vraiment pas en état d'avoir une longue conversation sur le mariage. Il semble tellement faible que chaque mots qui sort de sa bouche lui arrache un grimace de douleur. Le problème est qu'il vient à peine de prendre ses anti-douleurs et il faut encore un petit moment avant que ceux-ci ne fasse effet. Je n'ai plus très envie de parler de ça de toute façon. La dispute que nous venons d'amour m'a refroidit. J'ai la sensation que même maintenant on ne s'est toujours pas comprit. Je ne comprend pas pourquoi il trouve toujours le moyen de repousser le moment d'en parler alors que lorsque j'ai retiré ma bague, il semblait blessé au plus au point. Je peux comprendre qu'il soit si mal aujourd'hui qu'il n'est pas eu envie d'en parler, mais pourtant il m'a parlé de rires d'enfants .. J'avais l'impression de le harceler et de lui forcer la main. Alors que moi tout ce que je voulais c'était pouvoir me marier avec l'homme que j'aimais. Il fallait vraiment que j'arrête de lui en parler. A partir de maintenant je ne prononcerai plus le mot mariage. Si on devait en reparler, c'est parce que lui aura décidé de le faire. Il ferme les yeux et je me sens si triste, triste d'avoir dû me disputer avec lui pour ça, triste d'avoir l'impression d'être la seule à être pressée de me marier avec lui, de faire un pas en avant dans notre relation alors que jusqu'à maintenant on en avait fait trois en arrière. Il fallait que je prenne un peu l'air pour dégager toute cette douleur de me sentir seule a vouloir tout ça aussi fort. Je lui caresse encore une fois la joue tandis qu'il commence à s'endormir. Je l'entend me chuchoter un " je t'aime " alors qu'il commence à sombrer.  « Je t'aime aussi »  Je profite qu'il se soit endormis pour prendre mon blouson et m’éclipser de l'appartement. Une fois dehors je me met à marcher de plus en plus vite puis à courir. Une fois arriver dans centrale parc au milieu de la forêt la où personne ne pourrait me trouver, je laisse les larmes couler et puis tout à coup je me met à hurler de toute mes forces. Il fallait que j'expulse toute cette colère et cette tristesse en moi. Je m'en voulait tellement. Si je lui avait tout dit il y'a deux ans, on serait déjà marié, si je ne l'avait pas distrait pendant l'intervention il ne serait pas en train de souffrir. Il fallait que je trouve un moyen d'extérioriser toute la peur que j'avais eu quand il était dans le coma. J'avais tellement eu peur de le perdre que je ne dormais presque pas, je ne mangeais plus grand chose. Depuis qu'il allait mieux je mangeais enfin, je dormais à nouveau. Tout ce que je voulais c'était faire ma vie avec Austin. Et là j'avais l'impression qu'on y allait à reculons et que l'un de nous avait plus envie de tout ça que l'autre. Pourtant Austin était revenu pour moi et il m'avait dit des choses qu'il n'aurait jamais dit s'il ne les pensaient pas si fort. Austin ne montrait pas ses sentiments aussi facilement que moi, il avait sûrement envie aussi de se marier avec moi mais ne savait pas comment le formuler. J'allais attendre qu'il m'en parle de lui même quand il ira mieux. De toute façon c'était la seule chose à faire.
J'avais envie de rester encore prendre l'air mais il fallait que je rentre, au cas où Austin aurait besoin de quelque chose. Il fallait aussi que me dépêche de rentrer pour cacher les magasines de robes de mariés que j'avais achetés. J'avais encore envie de pleurer mais je devais me reprendre.

Une fois rentrée à l'appartement j'essaie de ne pas faire de bruit. Je passe la tête par la porte du salon et m’aperçois que petit chat est toujours couché contre Austin. Je ne sais pas s'il dort mais en tout cas il semble calme. J'en profite pour débarrasser mes magasines dans la poubelle de ma chambre en espérant qu'il ne remarque pas ceux dans le salon. Je m'allonge dans mon lit, en position de foetus. J'essaie de fermer les yeux un petit instant pour pouvoir reprendre des forces pour m'occuper d'Austin quand il irait mieux.

© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mer 18 Jan - 7:52
Invité


❝  Bienvenue chez toi ❞
Hope & Austin

Austin a a peine entendu la réponse de Hope alors qu'il se déconnectait doucement de la réalité. C'est surtout lorsqu'elle a retiré sa main qu'il l'a réellement sentis partir. Mais il n'avait plus la force de réagir. Austin a sombré dans un repos absolument pas salvateur. Les médicaments font bien leur effet là dessus pas de problème. Mais son repos et parsemé de rêves, et des rêves pas franchement agréables. A l'hôpital il dormait comme une masse puisqu'étant perfusé il recevait directement les anti douleurs et ne souffrait pas. Maintenant les choses ont changés, même s'il a sa dose d'anti douleur il souffre malgré tout en attendant que ça fasse effet et tout ça se ressent dans la qualité de son sommeil.

Austin ne sait pas depuis combien de temps il a fermé les yeux, tout ce qu'il sait c'est qu'il rêve. Mélange d'anciens souvenirs du front, d'anciens souvenirs de sa vie d'avant et de maintenant. Il entend encore le bruit sourd de cette balle lui entrant dans le corps, des cris de ses camarades tombés au combat et ses propres cris quand on lui annonce la mort de Jude. Et puis tout ça se mélange, c'est Jude qui se prend la balle, Austin qui hurle, elle qui s'écroule. Austin s'agite intérieurement mais pas seulement. C'est horrible, c'est encore pire que les cauchemars qu'il faisait avant. Austin sursaute et ne le fait pas que dans son rêve et bien entendu ça lui arrache un cri de douleur parce que c'était pas prévu qu'il se réveille de cette façon. Sans oublier qu'en prime il a de la fièvre alors c'est encore plus brutal. Et soudain il hurle "- HOPE !! HOPEE !!" il ouvre les yeux et ne la voit pas. Paniqué il ne sait plus ce qui était réel ou non. Hope n'est pas là est-ce que ça veut dire qu'elle est morte ? que ce qu'il a rêvé est réel ? "- HOPEEE !" le chat est partit depuis longtemps, depuis le moment où Austin a commencé à s'agiter en fait. Austin est paniqué et il peste parce qu'il se rend compte qu'il est coincé avec ce bandage à la con, son bras est immobilisé et il ne peut même pas essayer de se relever. Il a envie de tout arracher et de courir jusqu'à la chambre pour voir si elle est toujours là toujours en vie. Seulement il est désorienté vu la manière dont il vient de se réveiller et ne saurait même pas retrouver la chambre et sans doute encore moins la porte d'entrée. Il faut qu'il se calme, son coeur bat beaucoup trop fort et la fièvre ne l'a pas quitté.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mer 18 Jan - 14:26
Invité


❝ Bienvenue chez moi ❞
Austin & Hope

Je ne me suis pas vraiment rendue compte que je m'étais assoupie. Je pensais seulement fermer les yeux quelques minutes, juste me reposer un peu. Il semblerait que je me sois endormie. Ce sont les cries d'Austin qui me réveille subitement. Je sursaute ! Je me redresse sur mon lit et en un claquement de seconde, je saute sur mes pieds et cours dans le salon. Austin est toujours allongé, il respire très vite et très bruyamment. Il dégouline de sueur et il semble paniqué. Je m'approche de lui, doucement et lui prend la mains. Avec mon autre mains je touche sa joue. Il est brûlant. « Austin je suis là calme toi, détend toi et respire profondément. » Il faut quelque chose pour le rafraichir et l'aider à faire baiser la température, je remarque que le gant de toilette n'est plus du tout froid. Je lâche sa main en la caressant quelques secondes. « Je reviens tout de suite d'accord. » Je retourne dans la cuisine, mouiller le gant, prenant au passage ses anti-biotique et une bouteille d'eau. De retour dans le salon, je m'assois tout près d'Austin, tout contre lui. Je repose le gant de toilette sur son front, respirant tout doucement pour lui montrer comment faire. « Ca va aller d'accord ? Tu vas prendre tes antibio et boire beaucoup d'eau? Tu transpires beaucoup alors tu risques de te déshydrater. » Je l'aide donc à se relever un peu pour prendre son médicament et boire un peu. J'en profite pour l'aider à enlever son t-shirt. Mission extrêmement compliqué puisqu'il est très douloureux. Mais avec un peu de patience et d'aide de sa part je réussis à lui retirer. Une fois un peu calmé, je m'allonge à côté de lui, comme un peu plus tôt dans l'après midi. Je me loge sous le plaide, le découvre lui et pose ma mains sur sa poitrine. Son coeur bat vite et fort. « Qu'est ce qu'il s'est passé mon coeur ? » Je sens quand même sa fréquence respiratoire diminuer, il comme à se calmer et moi aussi. Il m'a fait tellement peur.

© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mer 18 Jan - 14:53
Invité


❝  Bienvenue chez toi ❞
Hope & Austin

Austin est paniqué, perdu. Il ne sait plus du tout ce qui est réel ou non. Ces rêves étaient encore plus intenses que ceux qu'il a pu faire jusqu'à présent et tout ça bien entendu c'est la faute à la fièvre et à son état. Austin n'aurait jamais pensé que son retour à la maison serait aussi compliqué à gérer et surtout à vivre.
Elle s'approche de lui mais sur le coup il ne la voit pas vraiment, encore un peu perdu entre le rêve et la réalité. Surtout qu'en prime elle ne reste pas longtemps mais ce n'est pas pour le rendre encore plus malade mais uniquement pour le soulager. Quand elle revient il se laisse faire sans plus vraiment savoir où il est et si tout ceci est réel. De plus, la douleur revient assez rapidement et Austin a bien du mal à avaler ce qu'elle lui donne à boire, l'eau qui coule le long de son menton est fraiche et ça lui donne quelques frissons. Et ce qu'elle fait ensuite est bien pire que tout. Austin gémit plusieurs fois parce que c'est vraiment difficile de maitriser sa douleur dans un moment pareil, surtout qu'il a toujours du mal à refaire surface. Il ne sait plus trop où il se trouve et avec la douleur et les larmes qui sont dans ses yeux sa vision est trouble.
Et c'est seulement après quand elle le rallonge et qu'elle vient s'allonger à côté de lui qu'il la voit réellement. Il vient poser sa main sur celle de Hope, celle qu'elle posé sur lui pour s'assurer qu'il sent bien quelque chose que ce n'est pas le fruit de son imagination. Et quand il sent enfin sa peau sous la paume de sa main il se hasarde à lui dire "- T'es vivante... c'est bien toi... t'es bien là.. elle ne va pas comprendre c'est clair mais en même temps même lui n'arrive pas vraiment à comprendre ce qui s'est passé. Son souffle est encore un peu inégale et il semble essoufflé rien que d'avoir prononcé quelques mots. "- Je t'ai vu mourir, tu as pris une balle... ça paraissait si réel.." Austin ferme les yeux mais l'image revient immédiatement dans sa tête alors il serre un peu plus fort le poignet de Hope comme pour s'y raccrocher et ouvre les yeux pour faire disparaitre cette image et voir qu'elle est bien là, que ce n'est pas qu'une vision qu'il a d'elle.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mer 18 Jan - 15:43
Invité


❝ Bienvenue chez moi ❞
Austin & Hope

Je n'ose même plus me lever pour aller faire pipi tellement j'ai peur qu'il refasse une crise dans le genre. Je crois que je vais installer le lit ici et camper dans le canapé. Il est hors de question que je le laisse tout seul. Je ne peux pas et surtout je ne veux pas. Lorsqu'il prend la main dans la sienne, je me sens rassurée. Il es de nouveau avec moi, il ne crie plus mon nom et semble se calmer peut à peut. Tout à coup je l'entend marmonner : "  T'es vivante... c'est bien toi... t'es bien là " Je le regarde, du regard le plus tendre possible comprenant parfaitement qu'il était en train de faire un cauchemar. Je sers sa mains dans la mienne essayant de le calmer, et lui montrant que oui j'étais bien là et bien vivante. « Tout va bien Austin, je suis là et bien vivante. »  Et puis il me dit qu'il m'a vu mourir, me prendre une balle et que tout semblait réel .. Je pensais qu'il avait arrêté de faire des cauchemar sur ma fausse mort, enfin ça faisait longtemps qu'il n'avait pas rêvé de ce genre de chose, ça devait être la douleur et la fièvre. J'étais tellement désolée pour lui. Je souris, pour lui faire sentir que tout allait bien. « Ne t'inquiètes pas, personne ne s'est prit de balle .. enfin dans cette pièce à part toi. » Je ne peux pas m'empêcher de rire un peu. Certes ce n'est pas drôle car il en souffre mais le lapsus était assez drôle. Je touche son visage à nouveau, la température semble descendre, il est bien moins chaud que quelques minutes auparavant. « Tu sais quoi ? Je te laisse plus tout seul, je vais installer ma chambre ici et je dormirais avec toi. » A la base, je comptais le faire dormir dans ma chambre et moi sur le canapé ou l'inverse, mais je voulais le laisser tout seul, pour qu'il soit tranquille, pour qu'il puisse se reposer. Je ne voulais pas le déranger avec mes séries télé, les rapports que je ramène à la maison ou alors les coups de téléphone que je pouvais passer. Même encore maintenant je me demandais s'il n'était pas mieux de le faire dormir dans ma chambre et moi dans le salon, je pourrais toujours laisser les portes ouvertes et mettre un réveil tout les 2heures pour aller le surveiller. Je ne savais plus trop quoi faire pour l'aider.

© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mer 18 Jan - 16:03
Invité


❝  Bienvenue chez toi ❞
Hope & Austin

Austin n'est même pas sur que tout ça soit réel, après tout la balle qu'elle s'est prise aussi l'était, réelle ! Du coup même avec sa main dans la sienne et la phrase qu'elle vient de lui dire il n'est sur de rien. Pourtant la douleur lui rappel bien qu'il est réveiller. Mais il souffre depuis tellement longtemps de cauchemars que parfois il perd totalement pieds et c'est un peu le cas maintenant. Et puis avec ce qu'elle ajoute cette fois-ci il sait qu'elle est bien vivante qu'il ne rêve pas et qu'elle est vraiment là, qu'il est bien réveiller. Il est incapable de sortir des trucs aussi pourris, lui c'est dans un autre registre, donc ce n'est pas son imagination mais uniquement Hope qui dit ça. Dans un sens il est soulagé dans l'autre s'il le pouvait il ricanerait à ce qu'elle vient de dire mais là franchement il n'en a pas la force. Mise à part faire une grimage pour montrer que c'est limite ce qu'elle vient de dire, c'est tout ce qu'il peut faire. "- C'est pas drôle." qu'il finit quand même par lui dire, fallait que ça sorte parce que non c'est pas drôle ce qu'elle vient de dire. "- Je te jure c'était vraiment réel, je n'avais jamais fait de rêves aussi réel.." surtout avec elle dedans. N'ayant jamais vu son corps lorsqu'elle était censé être morte Austin n'avait jamais vraiment rêvé de ça, disons qu'il souffrait de sa disparition mais qu'il n'avait jamais vu sa mort se dérouler ou ne l'avait jamais vécu. Et c'était encore plus intense que ceux qu'il fait parfois de sa vie d'avant, lorsqu'il était au front.

Austin soupire lentement, essayant de fermer à nouveau les yeux, essayant de voir s'il peut tenir les yeux fermés ou si les images vont revenir et le faire à nouveau paniquer. Ca a l'air d'aller mieux, mais ouvre malgré tout les yeux, préférant continuer à la regarder, constater qu'elle est belle et bien vivante. Il l'entend parler à nouveau et il est surpris par ce qu'elle dit. Doucement il lui répond "- Tu devrais pas... ça risque d'être comme ça tout le temps et j'ai pas envie de t'empêcher de te reposer..." c'est pas qu'il veut pas, dans un sens ça le flatte et ça le rassurerait qu'elle soit là, mais dans l'autre il ne veut pas lui imposer sa présence plus que ça, parce que là c'est clair que s'il se remet à cauchemarder elle ne dormira plus du tout la pauvre et elle ne mérite pas ça. Austin se connait, s'il s'est remis à faire des mauvais rêves ça va durer encore un moment avant que son esprit n'accepte tout ce qui se passe actuellement. C'était pareil à son retour du front, c'est à cause de cette blessure tout ça et du fait qu'il s'inquiète énormément pour elle car il n'est plus auprès d'elle pour la protéger.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mer 18 Jan - 16:24
Invité


❝ Bienvenue chez moi ❞
Austin & Hope

Quand il me dit que ce n'est pas drôle, je retrouve bien mon Austin. La douleur le fait toujours râler et là c'est ce qu'il fait. Bien sur que ma petite blague était un peu drôle, s'il avait été en meilleur forme, je suis persuadée qu'il aurait un peu ris ! Mais je ne vais pas lui en vouloir, il vient de faire un horrible cauchemar, il a de la fièvre et la douleur ne semble pas se calmer alors je comprend qu'il n'est pas spécialement envie de rire. Dans quelques temps quand il ira mieux, il retrouvera son humour, et ça lui fera le plus grand bien.
Je tente de le rassurer comme je peux que ce n'étais vraiment qu'un rêve. « Tout va bien mon coeur, je vais bien d'accord ? C'était qu'un cauchemar » Je trouve ça tellement adorable la façon qu'il à de se soucier de moi alors que c'est lui qui est si mal. Je pense qu'inconsciemment il ne s'est jamais vraiment remis de ma "mort". La police est seulement venu lui annoncer que j'avais eu un accident de voiture et que je n'avais pas survécu aux blessures. Et depuis son accident je pense qu'il fait un transfert et c'est moi qu'il voit se prendre la balle. Je lui caresse toujours la main, pour le rassurer de ma présence, que je suis belle et bien avec lui. Puis je me redresse un peu, venant délicatement poser mes lèvres sur le sienne. J'exerce une petit pression, pour l'embrasser doucement, délicatement. Je met fin à notre baiser par un sourire de ma part. « Tu vois je suis là ! »
Il se met à soupirer lentement, calmant sa respiration. Puis il me dit que je ne devrais pas rester dans le salon avec lui, que ces crises ne feront que m'empêcher de me reposer. Je souris tendrement avant de lui répondre.  « Tu sais, je dormirais toujours mieux que si je me réveille de panique toutes les heures pour me lever et aller dans la chambre ou le salon vérifier que toi tu vas bien. J'aurais pas besoin de sauter du lit et d'accourir pour voir ce que tu as. Je me sentirais plus rassuré d'être avec toi.  Mais si toi tu préfère être seul, pas de problème d'accord ? Tu as juste à me dire ce que toi tu veux. » C'était lui le plus important, moi c'était secondaire. De toute façon il y'a bien des nuits où il allait mieux dormir, je me reposerais à ce moment là. Mais pour le moment j'avais du mal à me dire que je devais le laisser seul la nuit.

© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mer 18 Jan - 16:55
Invité


❝  Bienvenue chez toi ❞
Hope & Austin

Hope faisait de son mieux pour le rassurer, mais ce n'était pas évident d'y parvenir. Austin semblait avoir du mal à accepter qu'il n'était pas en train de rêver. Il lui fallait du temps pour se rendre compte et c'est surement quand elle posa ses lèvres sur les siennes qu'il pu gouter à ses lèvres qu'il se rendit réellement compte de tout ça. Qu'elle était bel et bien là et qu'elle n'avait rien, qu'il ne rêvait plus et qu'il était dans la réalité.
"- Oui, tu es là." et il eut un léger sourire, autant pour lui même que pour lui montrer qu'il appréciait ce qu'elle venait de faire. Au moins là il était rassuré et savait que tout ceci était réel. Dans les rêves les baisers ont toujours un peu étrange, qui rappel au rêveur que tout ce qui se passe n'est pas réel. Dans la réalité c'est autre chose et c'est surtout très agréable.
Malgré ce qu'elle lui dit ensuite, Austin essaie de lui faire comprendre que ce serait mieux pour elle si elle restait loin de lui, après tout elle va bientôt retourner travailler et pour son bien être il faudra qu'elle soit reposer. Mais elle a de bons arguments et Austin ne peu faire autrement que lui répondre "- Alors reste auprès de moi, peu être que je ferais moins de cauchemars si je te sent tout près de moi.." Austin n'est sur de rien, il espère vraiment que ça sera positif pour lui mais aussi pour elle parce qu'il ne veut pas lui compliquer la vie.
Austin n'a pas lâché sa main et maintenant que la fièvre descend doucement et que les médicaments ont fait effet il commence à ressentir un peu la fraicheur de la pièce. N'oublions pas qu'elle lui a retiré son haut et qu'il est à présent torse nu. Il sent quelques frissons parcourir son corps mais est incapable de dire si c'est du au froid où au fait qu'elle ait sa main posé sur lui. "- J'ai dormis longtemps ?" il a besoin de savoir parce qu'il a l'impression qu'il est beaucoup plus tard qu'à son retour, mais vu qu'il a un peu perdu la notion du temps il ne sait plus trop. Et puis Hope a peu être besoin de repos elle aussi, après cette dispute et tout ce qu'elle a fait pour lui, elle semble fatiguée. Mais Austin ajoute parce qu'il ne veut pas lâcher la main de Hope et parce qu'il ne peut pas le faire lui même. "- J'ai un peu froid .." ce n'est pas un ordre, juste qu'il a bien sentit qu'il faisait plus frais maintenant et que malgré la main de Hope posée sur lui il frissonne à nouveau.

© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SHINE :: Archives :: Story end :: Sujets de rp-
Sauter vers: