AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Archives :: Story end :: Les autres sujets Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

(M) Shiloh Fernandez - bourreau brisé.

avatar
Léonie Amaury
Admin - Lion
My diary :
«Est-ce que tu t'es déjà senti vivre ou est-ce que tu essayes de t'en persuader ?»

Mon surnom : Lee
Mon âge : 23
Mon signe astrologique : lion
Dans la vie je suis : ton père
Catégorie Sociale : en quête de mon sugar daddy
Sosie de : adele e.
Double compte : ta soeur.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 20 Nov - 18:01
Finn Nom
26 ans ⠇ novembre 1990 à au choix ⠇américaine ⠇au choix ⠇célibataire ⠇hétéro ou bi ⠇au choix ⠇modeste ou un peu aisé.
Nicolas SimoesShiloh Fernandezcélébritécélébrité

Souvent sa mère se demandait comment elle a pu accouché d'un Scorpion si peu Scorpion.  Elle l'a élevé dans l'espoir qu'il soit droit, volontaire, généreux. À la place, elle a eu un Finn qui prenait toujours le mauvais chemin, je m'en foutiste comme jamais qui préférais rester sur le banc de touche et regarder les beaux culs passer plutôt que de faire partie de la marche, et un gamin qui volait les jouets et les copines des autres sans remords. Tout ca c'était avant qu'il rencontre Louie Monaghan, lors d'une garde à vous. Si avant il était aux antipodes de ce que sa mère espérait qu'il devienne, rencontrer ce Lion fort et fier lui a vite fait changer d'avis.

Il est devenu la personne la plus loyal que la bande et sa famille connaisse, est toujours le premier volontaire, que ce soit pour se jeter dans la mêlée ou s'occuper de la petite soeur d'un pote en galère. Il est devenu celui qui gardait ses potes sur le droit chemin. Celui qui a déposé Louie devant le centre de désintoxication. On peut compter sur Finn, sur sa franchise, sa droiture, sa force de caractère.

Il a rencontré Louie quand son père est mort. Il en a voulu à la Terre entière. Et dès ses 14 ans fréquentait deja les bancs des cellules de dégrisement. À ce moment, c'était littéralement le stéréotype du sale gosse qui fume qui boit et qui fait croire qu'il a deja payé une prostituée pour lui tailler une pipe. Faux. Sa première fois s'est fait avec sa copine du moment, lors d'un anniversaire et il était tellement bourré qu'il a eu le droit à l'étiquette d'éjaculateur précoce pendant des années. Il a d'ailleurs dévoué les années suivantes à changer la donne. C'est comme ca que Finn est devenu l'homme de ces dames. Jeunes, moins jeunes, toutes ont crié le nom de Nikola au moins une fois. Il savait s'y faire, il a abandonné l'exclusivité jusqu'à ses vingt ans.

Quand Finn tombe amoureux, c'est toute son ame qu'il met dans la relation. Sa copine devient son égérie, sa princesse, la femme de sa vie. Deux personnes ont eu le droit de connaitre ce sentiment d'être aimée entièrement : Julia, sa première petite amie, et moi. Un Scorpion et une Lionne, le feu et l'eau, ca devient électrique. Pourtant, ca n'a fait que développer son caractère de Scorpion, au plus grand bonheur de sa mère.
 
petite citation

L'histoire de Finn est entièrement libre. Elle devra néanmoins inclure ces différents points :
• toute la famille de Finn est Scorpion.
• sa mère croit en l'horoscope plus qu'en Dieu. L'alignement des étoiles lui semble plus pertinent que les prophéties bibliques.
• il vouait un culte à son père qui est mort quand il a eu 14 ans.
• Avant ses 14 ans, il rejetait les horoscopes, n'y croyant pas plus que les déboires d'un vieux bourré. À la mort de son père, il est parti en vrille, au point d'être connu du département de service de son quartier.
• Il y a rencontré Louie, son meilleur ami depuis, le frère d'Eileen.
• Se confronter à un Lion lui a fait prendre conscience que non, sa mère n'était pas si timbrée que ça. Il a commencé à y faire un peu plus attention.
• Il a mis du temps à avouer à sa mère qu'il était amoureux d'une Lionne. Sa mère l'a néanmoins pardonné parce qu'il n'avait jamais été aussi Scorpion qu'en sa présence.
• Si à vingt ans il a enfin pu embrassé Eileen pour la première fois, ce n'est qu'à vingt-deux ans qu'il a enfin pu lui dire ce qu'il ressentait vraiment. Il a attendu patiemment qu'elle rompt avec son copain, que Louie accepte leur relation.
• Pour une raison que tu choisiras, cet été, Finn a couché avec la cousine de Eileen, marquant la fin de leur relation longue de quatre ans.



Je me roule en boule sur le côté, entrainant mon énorme couverture autour de moi. Burrito vivant, j’ai enlevé cette protection, cette source de chaleur à celui qui partage les nuits à mes côtés. J’entends des râles, et... je m’en fous ? Je sens qu’on essaie de récupérer le Graal de cette nuit froide, glaciale même. New-York, tu nous a habitué à mieux comme temps de fin d'été, j’espère que tu te rattraperas. Je le sens souffler, et il se rapproche de moi. Il se colle à moi, même. Je sens son souffle contre dans le creux de mon cou, je le sens sourire face à l’effet qu’il a sur moi. Il embrasse sa scène de crime, marquant encore son territoire. « Eidy, tu sais que le meilleur moyen de se réchauffer, c’est la chaleur humaine ? » Il est le seul à m’appeler de cette façon. Un mélange de Eileen et d'Andy, mes deux prénoms. On est d’accord, c’est moche. Mais quand il le dit, de sa voix rocailleuse, accentuant le ei, tentant de prendre l’accent irlandais... je craque. Il continue de déposer ses baisers aériens dans mon con, remontant mon lobe qu’il mordille puis embrasse, ma mâchoire, et automatiquement, je me retourne pour qu’il ait accès à mes lèvres. Il sourit, encore fier de l’emprise qu’il a sur moi, et je sens la couverture me quitter. Fourbe. Utiliser mon point faible, c’est traitre. Mais c’est Finn. Je le laisse entrer avec moi sous la couverture, toujours accrochée à ses lèvres comme si ma vie en dépendait. Il est au dessus de moi à présent, la couverture nous protégeant tous les deux de ce froid du Nord. Mes mains sur ses joues rouges glissent dans ses cheveux en batailles, redescendent sur son torse qu’il aime depuis peu muscler, et s’accrochent à ses hanches. Je relève la tête, demandant un nouveau baiser, et il m’offre ce doux baiser que lui seul sait faire, ses deux mains tenant en coupe mon visage. Il se remet à mes côtés, et m’attire contre lui, cette position cuillère qu’il aime car je cite, il n’y a que comme ça où je suis en sécurité. Il m’embrasse l’arrière de la tête, et me sert fort. Ces moments doux sont rares, alors j’en profite. Je ne dis rien, de peur de briser le moment. On reste un instant silencieux, et je le crois dormir. Je me retourne, et lui fais face. Finn est beau. Je ne cesse de m'émerveiller devant sa beauté. Je ne cesserai de m'émerveiller devant lui.

Je me souviens de la première fois où j'ai vu Finn. J'avais quinze ans et lui dix-huit ans. Mon frère fêtait son anniversaire à la maison, profitant de l'absence des parents. J'étais censée être chez une amie, parce qu'à 15 ans, je ne suis pas censée boire. Louie était d'accord pour que j'assiste à la soirée, alors avec Gary -de son vrai nom Margaret- on est restées avec mon frère et ses potes. Gary était perchée sur je ne sais quel gars comme à son habitude et moi, j'étais assise sur le canapé, entre deux gars que je n'avais jamais vu. Et y a ce gars qui est venu s'assoir à côté moi, ce sourire en coin que j'aime tant, ce regard fier qui cache une douleur profonde. Il a poussé le gars et s'est mis à côté de moi. Il m'a regardé. Longuement. Et quand j'en ai eu marre, je lui ai pris sa bière. Je ne lui ai pas parlé. J'ai bu sa bière, rendu sa bouteille vide et quand je me suis levée, il m'a attrapé la main et m'a demandé si j'aimais les cheesecakes. J'ai hoché la tête, étonnée, et il m'a donné rendez-vous dans un café anglais le lendemain. Le lendemain quand je lui ai demandé pourquoi, il m'a dit qu'il en avait marre d'entendre Louie faire mon apologie, qu'il voulait le voir par lui-même. Deux ans plus tard, il m'embrassait, je cite "incapable d'attendre plus longtemps."

Et nous voilà trois ans plus tard, encore et encore ensemble.


Jusqu'à ce qu'il aille baiser ma cousine un an plus tard.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Léonie Amaury
Admin - Lion
My diary :
«Est-ce que tu t'es déjà senti vivre ou est-ce que tu essayes de t'en persuader ?»

Mon surnom : Lee
Mon âge : 23
Mon signe astrologique : lion
Dans la vie je suis : ton père
Catégorie Sociale : en quête de mon sugar daddy
Sosie de : adele e.
Double compte : ta soeur.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 21 Nov - 18:29

Le mot du créateur
La perfection est attendue



Salut toi
Si tu lis jusque là c'est que tu es tenté par le scénario, non ? Dans ce cas, je t'en prie, craque, va cliquer sur "s'enregistrer" et deviens mon Finn :bella: Une Eileen heureuse, c'est un forum en bonne santé Rolling Eyes

Point avatar, Shiloh est mis en avant parce que c'est mon fave, et que je trouve qu'il colle parfaitement au personnage. Si tu préfères Nicolas Simoes ou un autre brun ténébreux, libre à toi, je ne suis pas difficile !

Comme je l'ai mis, l'histoire est libre. Il faudra juste qu'elle contienne les éléments que j'ai indiqué. Si tu as besoin, ma boîte MP est ouverte :niais:

Niveau rp, je tourne autour de 700 ou plus de 2000 mots. En gros je m'adapte. D'ailleurs, je suis présente tous les jours sur le forum (on verra tout le temps "@Eileen Monaghan" sur la CB), et j'ai cette maladie qu'on appelle le "one-shot". Souvent en moins de 12h tu as ta réponse Rolling Eyes

Je pense avoir fait le tour.

Ah si.
JE T'AIME DÉJÀ.
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SHINE :: Archives :: Story end :: Les autres sujets-
Sauter vers: