AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Fiches périmées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rusty Howard ≡ Baisse ta culotte, c'est lui qui pilote... moi je sais pas conduire

avatar
Invité
Invité
Dim 20 Nov - 21:10
Invité
Rusty Howard
Vingt-six ans ⠇25 mai 1990 à New York City ⠇Américain ⠇Américaine ⠇Célibataire ⠇Hétéro ⠇DJ et recherchiste ⠇Moyenne
grant gustinsigne d'air
 
Gémeaux

Dans la vie courante, je suis un mec sympa. Je vais facilement vers les autres et le fait que je fasse quelque peu l’idiot facilite énormément l’approche. Ouais, je passe mon temps à faire l’idiot. J’ignore si c’est parce que je tente de cacher une forme de timidité ou simplement parce que c’est ainsi, mais je serai toujours le premier à dire une connerie dans un moment de silence. Ma maladresse n’aide pas, ça je peux le concevoir facilement, mais au moins j’utilise celle-ci pour faire sourire les autres. Je préfère cela à une larme. J’aime écouter les problèmes des autres, mais je ne suis pas de très bon conseil. Enfin, j’essaie de l’être, mais j’ai toujours l’impression de dire de quoi qui n’a pas vraiment de but. Malgré ça, il suffit de me donner un instrument de musique ou me mettre derrière mon matos de DJ pour me voir changé. Je suis beaucoup plus sérieux et concentrer. Je m’attarde sur chaque note et j’aime que la musique évoque un passage du moment présent. Mais je me suis jamais vraiment montrer ainsi devant les gens, seule ma best et ma famille m’ont vraiment vu avec cet air posé et passionné. Sinon, je suis quelqu’un qui m’implique toujours dans ce que je fais, si on me demande une playlist ou n’importe quoi d’autre, je ferai toujours plus. J’aime être serviable et ne pas attendre en retour, mais attention je ne prête pas d’argent. Ça j’en ai besoin pour mon loyer ! D’ailleurs, je suis certain que vous vous demandez pourquoi je suis encore puceau. Voilà une facette de ma personnalité qui fait des ravages, non mais de vrai ravage… En fait, quand une fille me plait je deviens aussi évolué qu’un primate, je perds la faculté de parler et j’ai l’air encore plus idiot que d’ordinaire. Moi-même je me désespère, mais j’ai appris à faire avec et maintenant je le vis bien. Un jour peut-être que je me transformerai en mec viril et séducteur… ou pas.  
 
I'll never stop

Une vie, un chemin que l’on croit tracé, mais dont on ignore la destinée. Il faut plus qu'un horoscope pour savoir ce qui nous attend. « Rus’ descend ! Tu sais que je peux pas monter. » Je laissais tomber ma tête dans le vide, gardant mes jambes bien suspendus après la branche de l’arbre. Wanda poussait un petit cri en me voyant, ce qui déclenchait aussi mon hilarité. J’avais toujours été le plus aventurier de nous deux, j’étais aussi celui qui se faisait le plus mal. Je la regardais, alors que mes lunettes tombaient et qu’elle les rattrapait aussitôt. « Merci. » Là je devais bien admettre que si je ne descendais pas, j’allais rester percher sur cet arbre sans savoir comment y descendre. J’avais toujours eu de la difficulté avec ma vision et sans lunette j’allais facilement me retrouver dans une situation embarrassante. J’entendais alors le bruit qu’on ne désir jamais entendre, je voulais m’agripper à la première chose que je voyais, mais trop tard. Dans un crac sonore, la branche se brisait et je m’étalais sur le sol regardant ma jumelle penchée au-dessus de moi. « T’es trop con ! » Je riais de plus belle, la chute n’avait pas été si haute et je n’avais pas mal, mais à dix ans on est à toute épreuve ! Je me relevais, remettant mes lunettes sur mon nez. Elle me jetait un regard d’exaspération, me tendant un billet de vingt. « Maman a dut aller travailler, elle m’a dit qu’on pouvait s’acheter quelque chose à manger. » Je prenais l’argent tout en me pinçant les lèvres. Contrairement à bien des enfants de notre âge, on devait souvent se débrouiller seuls. Notre père était un pur inconnu. Je dois même dire, je n’ai aucun souvenir de lui, je crois même pas qu’il connaît notre existence. Quant à ma mère, elle enchaînait les petits boulots pour subvenir à nos besoins en dehors de son emploi principal. Je prenais la main de ma jumelle, nous n’étions pas identiques de caractère, mais ça nous importait peu. Marchant dans les rues du Bronx, on parlait de tout et de rien jusqu’à aboutir devant un mcdo. « Ça te va ? » Elle me faisait oui de la tête et je poussais la porte pour que nous rentions. J’essayais toujours de commander raisonnablement, mais étant un gros mangeur même à dix ans, j’avais du mal. Pourtant, je savais qu’on ne devait pas gaspiller l’argent ainsi. Assis à une table, je mangeais tout en faisant le pitre. Je ne savais faire que cela après tout, mais bon voilà, on ne change pas si facilement. Au moins, j’avais le mérite de faire rire ma soeur et ça me suffisait. Je savais comment ça pouvait l’inquiéter le fait qu’on soit laissé à nous même, mais au moins on n’était pas seul. Elle me tendait ses restants et comme un aspirateur j’engloutissais le tout. On ne restait pas bien longtemps assis dans ce fastfood, valait toujours mieux rentrer. La journée touchait à sa fin et le soleil ne tardait pas à se coucher quand on franchissait le porche de l’immeuble où nous vivions. Je voyais Wanda pousser un bâillement tandis qu’on montait les marches pour arriver sur notre pallier. Une porte s’ouvrit et je tournais la tête pour regarder l’une de nos voisines. Une femme à l’allure fantomatique, mais elle restait gentille. Enfin, tant que je n’entrais pas chez elle. L’odeur de son appartement me levait bien vite le cœur, sans parler de ses milliers de chats. « Vous voulez manger les enfants. » Je souriais, je n’allais tout de même pas être impoli, bien que franchement je n’aime pas particulièrement sa nourriture. En plus, j’avais peur qu’elle nous donne les cannages de ses chats ! « On a mangé, merci. » Elle nous souriait. « Ne vous gênez pas si vous avez besoin de quoique ce soit. » Je la remerciais une nouvelle fois, avant d’entrer chez moi à la suite de Wanda. Comme ces soirs où notre mère n’était pas là, on s’installait devant la télé pour regarder tout ce qu’on n’avait pas le droit de visionner. Et c’est en peu de temps qu’on s’endormait, tête contre tête en se tenant toujours la main.
❋❋❋

L’internat. Je n’avais jamais compris la nécessité de me retrouver là avec ma soeur. Peut-être qu’elle avait de la difficulté à nous savoir toujours tout seul. Je ne lui ai jamais posé la question. J’étais un gamin studieux, farceur. Je n’avais pas la cote, mais je m’en foutais. Après tout j’étais à l’Interlochen Center for the Arts, je ne pouvais pas me permettre de passer pour un rebelle. « Rusty, tu viens ! » me disait une brunette en me faisant signe de la main. « Dépêche ! Sinon on va encore être en retard en cours ! » Les bras remplient de partition, je courrais dans le couloir en sortant de la bibliothèque. « Avery tu vas trop vite ! » me plaignais-je en sentant mes lunettes glisser sur l’arrête de mon nez. « Tu veux pas ralentir ? » Je l’entendais rire, alors que je poussais un soupir lasse en continuant ma course. Le carillon résonnait dans le couloir, accompagnant le bruit de mes pas. Je tournais le coin, glissant contre le sol fraîchement lavé. Un cri sortait de ma bouche sans que je le désir. Mes partitions volèrent dans les airs, tandis que les portes des salles de classe environnantes s’ouvraient, laissant tous ces lycéens sortir leur tête pour me regarder. Mr. Packman mon professeur de vent, sortait de sa classe en lissant précieusement son veston. « Mr. Howard que faite vous ? Encore en retard ! » Inutile de dire que ce mec avait une dent – ou tout le dentier, contre moi. Je me relevais, commençant à ramasser mes feuilles qui jonchaient le sol humide. Elles commençaient à onduler affreusement. « Je vous ai posé une question ! » Aussitôt, je me redressais manquant de me retrouver une fois de plus sur le cul. « Je croyais que vous y aviez répondu. » Je ne cherchais pas à le défier, c’était simplement sorti tout seul. Malgré moi, quoi ! Avery derrière Mr. Packman battait des bras en ma direction. Fronçant le nez et plissant les sourcils, je tentais de déchiffrer ce qu’elle essayait de me dire. « Arrogant comme toujours ! » Secouant la tête, je relevais mon regard verdâtre vers l’enseignant. Quoi ? En quoi j’avais été arrogant ? « Quoi ! » Inutile de préciser que la brunette me lançait un regard noir. En cet instant, je me sentais comme ce pauvre Harry Potter qui se faisait retirer des points à sa maison pour avoir ouvert la bouche devant Rogue. J’entendais la voix de Mr. Packman résonner dans ma tête. « Dix points en moins pour la majeur en musique ! » Je replaçais mes lunettes sur mon nez. Quelques gloussements résonnaient à mes oreilles et je tournais la tête pour voir les élèves observer la scène. Enfouissant ma tête entre mes épaules, j’avais simplement envie de disparaître. Et puis, en moins de deux j’étais collé pour une bêtise. Tout le monde était retourné en classe et Avery m’attendait les bras sur les hanches. « Tu aurais mieux fait de te taire. » J’haussais les sourcils. « Mais j’ai rien fait ! Il me déteste ce prof ! » Elle soupirait tout en marchant vers notre classe. Je me mettais à la suivre en silence.

❋❋❋

Assis au Richard Parker Memorial CG, je tenais entre mes mains le seul souvenir que j’avais de mon père. Ma mère m’avait déjà dit que c’était un musicien reconnu, mais je n’avais jamais trouvé ses albums. En plus, qui pourrait être reconnu en jouant du violon ? C’était la question que je m’étais souvent posé avant d’en jouer à mon tour. Ma mère m’avait montré comment tenir l’archet et livré à moi-même, j’avais appris à en jouer. Au début, les notes étaient insupportables. On aurait dit un chat la queue prise dans la porte. J’avais longtemps cru que je finirais sourd avant de savoir en jouer, mais finalement je m’étais amélioré et j’en étais fière. Aujourd’hui, je joue même sans partition. J’allais me réfugier dans le parc, le plus près du campus, parmi toute cette verdure pour laisser naître la mélodie en moi. Je regardais les joggeurs matinaux, tout en prenant mon archet je laissais les notes exprimer ce moment paisible. Fermant les yeux, je me laissais m’envahir par la symphonie. « Rus’ ! » J’ouvrais les yeux, relevant la tête pour voir Wanda qui me regardait les mains sur sa taille. « Tu viens sinon tu vas manquer les cours ! » Contrairement à ma jumelle, j’étais plus facile à sortir du lit. Et puis, ça me permettait de venir ici pour pratiquer. Je rangeais mon instrument dans son étui, me levant pour la suivre. Elle s’était déjà mise en chemin et alors qu’elle arrivait sur le trottoir, je voyais le bus passer devant elle. Je me mettais aussitôt à courir pour rattraper celui-ci, mais j’arrivais trop tard. Il avait embarqué Wanda, mais pas moi. Pestant, je me mettais à courir derrière celui-ci tel Peter Parker dans Spider-man, seulement je n’avais pas les pouvoirs de l’araignée. Tenant mon étui d’une main, je faisais signe à l’autobus de s’arrêter. Derrière celui-ci, je voyais des étudiants rire aux éclats. J’avais beau avoir passé seize années de ma vie avec Wanda, aujourd’hui pour elle et moi c’était différent. Elle avait fait le choix de devenir populaire, tandis que moi je me concentrais sur mes jeux virtuels et ma musique. Je ne lui en tenais pas rigueur, après tout on n’allait pas rester collé comme des aimants toute notre vie. Elle faisait son chemin et moi le mien, sachant mutuellement qu’on serait toujours là l’un pour l’autre. L’autobus s’arrêtait finalement, seulement mon regard s’était porté sur une fille marchant sur le trottoir. Sa poitrine rebondissait au gré de ses pas. N’ayant pas capté l’arrêt du véhicule que je coursais, je rentrais dans celui-ci de plein fouet. Projeter sur le sol par l’impact, je regardais autour de moi, laissant des rires résonner. Je poussais un soupir, me dirigeant vers la porte que le chauffeur ouvrait, je montais dans le bus. « Arrêtez quand on vous le demande vous savez pas faire ? » J’étais un peu remonté, mais surtout contre moi. Passant entre les sièges, je croisais le regard de Wanda. Inutile de dire qu’elle évitait le mien, et je prenais place à côté d’une brunette qui me souriait. Je la regardais poussant un soupir. « Sans commentaire veux-tu. » Me passant une main dans les cheveux, je replaçais mes lunettes sur mon nez. Elle émettait un rire et je me mettais aussitôt à sourire.

❋❋❋

On dit que la vie commence après les études, que le lycée ce n’est que de passage. « On a réussit ! » Elle empoignait le col de ma toge en me secouant. « C’est bon Avy, lâche-moi ! » Elle se mettait à rire, alors que je passais mes mains sur le tissu pour le défroisser. Je replaçais mes lunettes sur mon nez qui avait glissé malgré moi. Un flash venait m’aveuglé, alors que résonnait le cri de guerre des finissants. « Alors, heureux ? » Je souriais, portant mon regard sur mon diplôme que je tenais dans ma main. « Ouais, les études c’est fini. » Quelques filles du programme d’Avery vinrent la voir et je faisais un pas de reculons, avec mes habitudes il était certain que j’allais me mettre une fois de plus dans l’embarras. Autant éviter. Je la regardais, levant mon regard vers le ciel où les oiseaux dansaient avec le vent. Puis, je cherchais Wanda du regard, elle aussi était occupée avec ses amies. « Alors que vas-tu faire ? » Revenant sur Terre, je portais mon regard verdoyant sur Avery. « Je retourne à New York. » disais-je sans même prendre le temps de réfléchir. Il y avait trop d’année que je n’avais pas mis les pieds dans cette ville. « En plus j’ai un stage à Columbia Records. J’préfère me rapprocher. » Elle ouvrait la bouche et j’en profitais pour dévier le regard. Je ne lui avais rien dit. C’était il y a un mois, mon stage se passait bien. Non en fait c’était l’horreur, mais je ne disais rien. J’accomplissais ce qu’on me demandait de faire. J’avais surtout l’air d’un robot qui faisait simplement des cafés sans arrêt. Ma journée touchait à sa fin, je quittais mon département en me massant le cou. Les portes de l’ascenseur s’ouvrir et j’en sortais avec une foule de travailleur. « Howard ! » C’est avec nonchalance que je me retournais. Tout ce dont j’avais envie c’était une douche et m’avachir sur le canapé. « Tu pourrais mixter ça ? J’aurais pas le temps de le faire et il le faut pour demain première heure. » Je prenais l’enveloppe, si on peut dire prendre, vu qu’il la plaquait contre mon torse avec vigueur. « Euh… oui. » Pas trop le choix après tout. Je le regardais partir, poussant un soupir. Adieu canapé. J’allais sortir de l’immeuble, lorsque… « Rusty ! » Je faisais à nouveau volteface. Dans ce grand hall, Avery se tenait debout avec une valise près d’elle. Je fronçais les sourcils. M’approchant d’elle, je n’avais pas le temps de poser la question qui me brûlait les lèvres, qu’elle parla. « J’emménage à New York ! » J’avais la réponse à ma question : Qu’est-ce qu’elle faisait ici ? « Quoi ! Mais… » Elle me souriait. « Y’a qu’ici que je peux tenter mes rêves. » Que pouvais-je dire ? J’étais aussi là pour accomplir certain de mes rêves. La serrant contre moi, après avoir soigneusement ranger l’enveloppe dans mon sac en bandoulière. Je l’invitais à venir chez moi et c’est dans mon appartement, cloîtrer dans ma chambre qu’elle me raconta le mois qui nous avait séparés.

❋❋❋

« Oh my god ! » Je refermais la porte de la chambre de mon colocataire, j’allais lui demander quelque chose, mais je ne m’attendais aucunement à me retrouver nez à nez en pleine activité physique. Je sentais mes joues rougirent, secouant la tête je m’éloignais. La porte s’ouvrait derrière moi et je tournais la tête pour voir ce dernier sortir de sa chambre. « Tu tombes bien ! » J’ouvrais grand les yeux, il plaisantait ? Pourquoi je tombais bien ? Il déposait sa main sur mon épaule et je le regardais en fronçant mes sourcils. « J’ai plus de capote ! Tu peux aller m’en chercher. » Pardon ? Si ma mâchoire avait pu se faire la malle, ça aurait été à ce moment précis. C’était quoi ce plan à la con ? Autant me demander d’aller chercher des tampons pour sa copine ! « Euh… » Il me regardait et je m’en mordais la lèvre inférieure en roulant des yeux devant tant d’absurdité. « Tu peux y aller toi-même ! » Il soupirait. Je le sentais mal là. « J’irais bien moi-même, mais je vais pas la laisser-là seule. Des plans pour qu’elle refroidisse. Et tu serais pas trop le dude à la tenir chaude. » J’affichais un air blasé, s’il voulait que j’aille lui chercher ses capotes, il pouvait toujours courir ! « Bon je t’échange mon Ultimate Spider-Man numéro 1 contre ce service. » Non, c’était à ce moment-là que ma mâchoire pouvait se décrocher. Il était fou ça valait bien plus que ce service, mais ça il devait bien s’en foutre. Ce numéro est d’une rareté. Je mettais ma main sur son épaule. « Marché conclu ! » J’allais devenir le nouveau propriétaire d’un comic, sans doute que la plus part des mecs auraient sans hésité choisit la fille. Mais pas moi, je suis trop une plaie avec les meufs. À part Wanda et Avery, je suis mieux de faire une croix sur mes chances de me rapprocher d’une fille. Autant dire que décembre 2013 arriverait plutôt que prévu, même mon horoscope ne pourrait pas prédire mes chances de coucher avec une fille. C’était purement impossible ! Mais bon je m’assume complètement, même si je ne le cri pas non plus sur tous les toits. Seuls mes amis les plus proches sont au courant et je dois dire que je suis pour eux une bonne plaisanterie. Même s’ils continuent à se demander comment je fais. Surtout que depuis quelque mois, je travaille dans un club huppé de NYC et un DJ ça a tout de même du succès. Moi je reste au point mort, mais faut dire avec ma maladresse c’est pas étonnant. « Je reviens. » Sans le laisser dire un mot de plus, je quittais notre appartement dévalant les marches. Minute. Je m’arrêtais sur le trottoir, me retournant pour regarder en direction de notre appartement. « Hey ! » J’attendais à peine pour le voir ouvrir la fenêtre et me regarder. Bon je n’allais pas être sympa, mais rien a foutre ! « Je prends quoi comme capote ? » Les passants autour de moi, me jetèrent des regards, mais là encore je m’en foutais. Il me disait ce qu’il désirait, et levant les pouces, je partais lui acheter ces capotes. C’est devant le rayon de condom que je réalisais que c’était en fait la première fois que j’en achetais. J’allais prendre une des boîtes quand j’entendais le bruit d’un caddie. Sur les nerfs, j’envoyais voler plusieurs paquets de préservatif partout autour de moi. J’essayais de les rattraper, mais l’un d’eux atterrissait sur la tête d’une vieille femme. Je la regardais, lâchant tout ce que j’avais dans mes mains, je dévalais l’allée pour me précipiter à la caisse. J’avais l’air d’un pauvre voleur, mais c’était loin d’être le cas, j’étais simplement gêné.

❋❋❋

Il existe des gens avec qui on n’a pas besoin de parler pour ce comprendre. C’est ce que j’ai toujours vécu au côté d’Avery. Ce n’est pas pour rien qu’elle est ma meilleure amie. Si on me demandait pourquoi pas plus ? Je ne pourrais simplement pas répondre. Je n’ai jamais envisagé ce genre de relation, tout est trop naturel entre nous. Elle est bien la seule fille qui me connait vraiment, si je ne prends pas en considération ma jumelle. Pourtant, notre relation c’est toujours résumer à être ainsi, aucune prise de tête, aucune ambigüité. Au moins ainsi, je sais qu’il n’y a pas de peine possible. Aucun cœur brisé. Pourtant, je pourrais décrocher la lune pour cette fille. J’avais immédiatement accourut lorsqu’elle m’avait téléphoné. Je savais pour sa prise de sang, mais je n’avais rien dit. Inutile. Je la prévenais déjà assez, mais ce n’était pas pour cela que je retenais un : Je te l’avais dit. Non, je ne disais rien parce qu’elle avait autre chose en tête et ce commentaire n’était pas utile. Elle n’avait pas besoin de l’entendre. J’étais assis sur son lit, la regardant tandis qu’elle me disait être effrayé. Je l’étais aussi d’une certaine façon, je m’inquiétais pour elle, mais je savais aussi que je serais là pour elle quoi que serait la nouvelle. Je déposais ma main sur les siennes, la regardant avec un sourire confiant. Je voulais qu’elle se sente bien, qu’elle décompresse. C’est à ce moment précis que le téléphone retenti me faisant sursauter. Elle avait bondi pour se lever. Je la regardais croisant mes doigts et déposant mes bras entre mes jambes. Elle était en pleine panique, je lui faisais signe de respirer avant qu’elle ne me demande quoi faire. Ça me semblait évidant, quoique ce ne fût pas moi qui attendais cette nouvelle. J’étais quand même impatient de savoir. « Répond ! » Ma voix avait été posée, je n’allais pas non plus la brusquer, même si ce n’était pas l’envie qui me manquait tout d’un coup. Elle me faisait dos et j’en profitais pour me mordre la lèvre inférieure tout en laissant ma jambe montrer mon impatience. Les paroles ne venaient pas jusqu’à moi, je n’avais pas la moindre idée de ce qui était dit. C’est seulement lorsqu’elle se retournait, que je me levais pour la prendre dans mes bras. Elle n’avait pas besoin de mot, je n’avais même pas eu besoin de regarder l’expression de son visage. Je la connaissais et c’est sans aucune parole ni geste, que j’avais compris. J’appuyais sa tête contre mon épaule, glissant mes doigts dans sa chevelure. « T'inquiète ça va aller. Je te lâche pas… » Je n’avais pas l’intention de partir, même si cet enfant n’était pas le mien. Je n’allais certainement pas la laisser seule. Je serais peut-être nul, mais tant pis. Elle allait avoir besoin de moi et je n’aurais qu’à apprendre à changer des couches. Si tant de personne ont des bébés c’est que ça ne doit pas être si dure que ça !

❋❋❋

Le truc quand on ne sait pas agir avec les filles, c’est qu’on finit toujours par faire du mal involontairement. Je ne changeais pas, j’étais toujours le même, malgré le fait que je me décoinçais peu à peu. Pour tout dire, j’avais rencontré une fille qui me plaisait : Jade. Répondant à mon offre d’enseigner la musique, j’avais rencontré cette rouquine au visage angélique. Avec elle, j’agissais différemment, je faisais des choses que j’avais pour habitude de faire avec Wanda ou Avery. Pourquoi ? Je ne pouvais pas le dire, mais ça me semblait si simple même si à bien y regarder, je n’avais pas tant changé. Toujours maladroit. Et c’était peu dire, je ne l’étais pas qu’avec les filles, dans la vie courante aussi. Mon regard posé sur le journal où je lisais soigneusement mon horoscope, pestant devant tant d’absurdité, je repensais à cette maladresse dont j’avais fait preuve ce fameux soir. J’étais loin d’être un héros, mais plutôt un zéro. Contre toute attente, après qu’Avery ait dit m’aimer, j’avais réussi à me mettre KO et son psychopathe de fan par la même occasion. « Rus’ ? » Je relevais mon regard pour voir Wanda qui m’observait incertaine. Cette soirée, je l’avais encore dans le corps. La peau meurtrie, j’essayais de ne pas penser à l’apparence que je devais avoir. « On y va. » disais-je en déposant le journal où j’avais dessiner un immense point d’interrogation à la partie « amour » du signe gémeaux. On ne pouvait pas simplement me dire comment me sortir de tout cela ? Ma meilleure amie m’avait avoué ses sentiments, mais j’éprouvais toujours quelque chose pour Jade. Seulement je me sentais coupable de tous ces sentiments… Personne ne dit comment rendre la vie plus facile !

Pseudo :
monocle.
Âge :
26 ans.
Pays/région :
Canada.
Fréquence de connexion :
Tous les jours si possible.
Longueur de rp :
500 à 1500 environs.
Comment as-tu découvert le forum ? :
J'ai fait une pub de partenariat pour mon forum :bella:
Quelque chose à ajouter ?:
J'adore votre design et j'ai bien hâte de rp parmi vous  


N'oubliez pas remplir ces codes pour l'ajout de votre célébrité et votre nom dans les différents bottins.

Code:
[b]Grant Gustin[/b] ⠇Rusty Howard
Code:
[b]Rusty[/b]
Code:
[b]Howard[/b]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mycroft Hoffman
Admin - Cancer
My diary : .
✽ Fils de pute
✽ Super génie
✽ Intéressé par toutes les formes de sciences
✽ Relativement pauvre
✽ Relativement riche
✽ Fils caché de Big Brother
✽ Fils inconnu du banquier Hoffman
✽ Queutard en série

Mon surnom : Myc
Mon âge : 27
Mon signe astrologique : Cancer
Dans la vie je suis : Agent du FBI
Catégorie Sociale : Paye + activité illicites, ça paye bien
J'aime les : Les femmes. Je les aime trop. Et elles me le rendent bien.
Sosie de : Grant Gustin
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 20 Nov - 21:12
:02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02:


NAAAAAAAAAAAAAAOOOOOOOOOOOOOON :02: :02: :02: :02:

Je suis pas prêt psychologiquement !!! Part ... :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02:


    good vibes
    Challenge yourself by listening to someone else's point of view, even the ones you disagree with. This is there you will learn the most.©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 20 Nov - 21:13
Invité
Mais mais mais
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 20 Nov - 21:23
Invité
Bienvenue
Bon courage pour ta fiche, hâte de voir ce que tu nous réserves :mustacho:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Léonie Amaury
Admin - Lion
My diary :
«Est-ce que tu t'es déjà senti vivre ou est-ce que tu essayes de t'en persuader ?»

Mon surnom : Lee
Mon âge : 24
Mon signe astrologique : lion
Dans la vie je suis : ton père
Catégorie Sociale : en quête de mon sugar daddy
Sosie de : adele e.
Double compte : ta soeur.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 20 Nov - 21:26
OH MYC.... RUSTY
Milo va me tuer mais réserve moi un lien Rolling Eyes
BIENVENUE CHEZ NOUS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lexie Bennett
Admin - Cancer
My diary :

Mon surnom : Lex
Mon âge : 23
Mon signe astrologique : Cancer
Dans la vie je suis : étudiante mais par simple amusement dorénavant
Catégorie Sociale : T'es des bas-fond, mais ta beauté te donne du travail, un travail qui paie. Depuis peu, on te repère petite princesse.
J'aime les : Les pâtes, les pâtes et encore des pâtes ?! Oui, à la bolognaise, à la Carbonara, au Pesto, vous pouvez vous faire plaisir j'adore ça. Mais la vérité c'est que je crois que je tombe amoureuse de mon meilleur ami, et c'est difficile pour moi de l'admettre.
Sosie de : Gigi Beauty Hadid
Double compte : Nate le sexy mexicain
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 20 Nov - 21:27
BIENVENUE BEAU GARCON !!!!!

Hâte d'en savoir plus sur toi et ne pars pas à cause des sauvages comme Milo




Could die in your arms.
Lexie Bennett ♡ Before you met me, I was alright but things were kinda heavy. You brought me to life now every February. You'll be my valentine, valentine. Let's go all the way tonight...No regrets, just love. We can dance until we die.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mycroft Hoffman
Admin - Cancer
My diary : .
✽ Fils de pute
✽ Super génie
✽ Intéressé par toutes les formes de sciences
✽ Relativement pauvre
✽ Relativement riche
✽ Fils caché de Big Brother
✽ Fils inconnu du banquier Hoffman
✽ Queutard en série

Mon surnom : Myc
Mon âge : 27
Mon signe astrologique : Cancer
Dans la vie je suis : Agent du FBI
Catégorie Sociale : Paye + activité illicites, ça paye bien
J'aime les : Les femmes. Je les aime trop. Et elles me le rendent bien.
Sosie de : Grant Gustin
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 20 Nov - 21:28
Personne n'en à rien à foutre de mes sentiments ici de toute façon :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02:


    good vibes
    Challenge yourself by listening to someone else's point of view, even the ones you disagree with. This is there you will learn the most.©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 20 Nov - 21:35
Invité
@Alice Miller Je peux déjà dire que je kiff ton prénom :oups: Merci

@Eileen Callaghan merci Avec plaisir pour le lien !!!

@Lexie Bennett GIGIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII Et je vais pas fuir pour ça !!! Surtout que je rameute avec moi Avery et Jade, je vais pas les laisser tomber :siffle:

@Milo Waylon Mais si, moi je réplique ça :siffle:

Parce que Matt
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mycroft Hoffman
Admin - Cancer
My diary : .
✽ Fils de pute
✽ Super génie
✽ Intéressé par toutes les formes de sciences
✽ Relativement pauvre
✽ Relativement riche
✽ Fils caché de Big Brother
✽ Fils inconnu du banquier Hoffman
✽ Queutard en série

Mon surnom : Myc
Mon âge : 27
Mon signe astrologique : Cancer
Dans la vie je suis : Agent du FBI
Catégorie Sociale : Paye + activité illicites, ça paye bien
J'aime les : Les femmes. Je les aime trop. Et elles me le rendent bien.
Sosie de : Grant Gustin
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 20 Nov - 21:38
:02: :02: :02: :02: T'as pas le droit de faire ça ! Je suis faible ! Je suis fragile ! Grant mon grand amour ! :02: :02: :02: :02:


    good vibes
    Challenge yourself by listening to someone else's point of view, even the ones you disagree with. This is there you will learn the most.©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 20 Nov - 21:41
Invité
Alors on est deux à l'aimer :siffle:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
My diary : "Everything has ruined him, so he’s trying to ruin everything."
Mon surnom : Eli
Mon âge : 20
Mon signe astrologique : taureau
Dans la vie je suis : étudiant en architecture et vendeur
Catégorie Sociale : pas bien riche
J'aime les : Lex.. pardon, LES jeunes femmes, même si j'admets avoir une préférence pour les grandes blondes d'1m79, au regard azur qui semble vous transpercer l'âme et... bref.
Sosie de : Luke Hemmings
Double compte : Nemo filet-o-fish & Pepette a.k.a. Hermia
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 20 Nov - 22:00
Bienvenue toi, et bon courage pour ta fiche !




The king & the queen of the new broken scene.
Eliott Monahan ☁ ‘Cause I've been talking to my friends the way you take away my breath, it's something bigger than myself, it's something I don't understand, no, no. I know we're young and people change, and we may never feel the same.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 20 Nov - 22:01
Invité
Merci
Revenir en haut Aller en bas
avatar
My diary : Crédit: Bazzart ~
Mon surnom : Ellie, pour les plus courageux
Mon âge : 26
Mon signe astrologique : Balance
Dans la vie je suis : Psychologue et Profiler
Catégorie Sociale : Actuellement à la recherche de sa richesse
J'aime les : Hommes
Sosie de : Phoebe Tonkin
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 20 Nov - 23:03
Je crois qu'on perds Milo et qu'il est ignoré

Enfin bref, en tout cas bienvenue j'ai hâte de le découvrir j'adore aussi cet acteur !!

Et cette citation de début quoi
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mycroft Hoffman
Admin - Cancer
My diary : .
✽ Fils de pute
✽ Super génie
✽ Intéressé par toutes les formes de sciences
✽ Relativement pauvre
✽ Relativement riche
✽ Fils caché de Big Brother
✽ Fils inconnu du banquier Hoffman
✽ Queutard en série

Mon surnom : Myc
Mon âge : 27
Mon signe astrologique : Cancer
Dans la vie je suis : Agent du FBI
Catégorie Sociale : Paye + activité illicites, ça paye bien
J'aime les : Les femmes. Je les aime trop. Et elles me le rendent bien.
Sosie de : Grant Gustin
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 20 Nov - 23:04
Non mais laisse Elena... tout le monde s'en fout de ma gueule :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02: :02:


    good vibes
    Challenge yourself by listening to someone else's point of view, even the ones you disagree with. This is there you will learn the most.©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
avatar
My diary : Crédit: Bazzart ~
Mon surnom : Ellie, pour les plus courageux
Mon âge : 26
Mon signe astrologique : Balance
Dans la vie je suis : Psychologue et Profiler
Catégorie Sociale : Actuellement à la recherche de sa richesse
J'aime les : Hommes
Sosie de : Phoebe Tonkin
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 20 Nov - 23:05
Mais nan on t'aime toujours Milo ! Tiens le coup !


Highway of fallen queens
Sisters, Till death do us part  ∞


   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 20 Nov - 23:11
Invité


Moi, je t'aime :allez:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 20 Nov - 23:23
Invité
Merci Elena

T'as pas le choix de m'aimer Avy :siffle:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Priam Blake
Gémeaux
My diary :

Sex On Fire
Je suis un paradoxe. J’ai ce côté prince charmant que toute femme recherche. Le mec tendre qui te tient la porte et qui, au fond, a un petit côté fleur bleue. Celui qui te traitera comme une princesse te feras rire. Or, je suis aussi le mec au regard brûlant qui glissera ses doigts dans ta culotte en public. N’essaies pas de me comprendre, ça te filera des migraines, chérie..

Mon surnom : Blake
Mon signe astrologique : Gémeaux
Dans la vie je suis : diablement sexy et accessoirement male stripper baby.
Catégorie Sociale : je m'en sors...
J'aime les : courbes féminines, les gémissements et les soupirs, l'excitation et le danger. Je t'aime toi, ici et maintenant, une unique nuit qui, je l'espère, seras la meilleure de ta vie.
Sosie de : Nico Tortorella
Double compte : ta mémé.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 21 Nov - 3:11
Pauvre Milo
Bienvenue! Nous voilà DEUX dans la TeamCanada! Merci d'être là. :niais: Je suis moins seule maintenant!!!!!!!!!
Bref, très bon choix de vava. On verra si on peut se trouver un petit lien. :oups:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 21 Nov - 3:20
Invité
Oh yeah TeamCanada C'est toujours un plaisir de trouver des compatriotes :oups:

Que dire du tien Je suis sur qu'on pourra trouver un lien qui dépote :drague:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Priam Blake
Gémeaux
My diary :

Sex On Fire
Je suis un paradoxe. J’ai ce côté prince charmant que toute femme recherche. Le mec tendre qui te tient la porte et qui, au fond, a un petit côté fleur bleue. Celui qui te traitera comme une princesse te feras rire. Or, je suis aussi le mec au regard brûlant qui glissera ses doigts dans ta culotte en public. N’essaies pas de me comprendre, ça te filera des migraines, chérie..

Mon surnom : Blake
Mon signe astrologique : Gémeaux
Dans la vie je suis : diablement sexy et accessoirement male stripper baby.
Catégorie Sociale : je m'en sors...
J'aime les : courbes féminines, les gémissements et les soupirs, l'excitation et le danger. Je t'aime toi, ici et maintenant, une unique nuit qui, je l'espère, seras la meilleure de ta vie.
Sosie de : Nico Tortorella
Double compte : ta mémé.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 21 Nov - 3:22
Je te réserve une place dans la vie de Mag'. :oups:



On croit toujours que certaines relations sont si fortes qu'elles pourront résister à tout, mais ce n'est pas vrai. La confiance qui s'étiole, la lassitude, les mauvais choix, les soleils trompeurs de la séduction, la voix chaude des sales cons, les longues jambes des sales connes, les injustices du destin : tout concourt à tuer l'amour. Dans ce genre de combat inégal, les chances de victoire sont minces et tiennent plus de l'exception que de la règle. ~ byendlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 21 Nov - 3:23
Invité
Super hanoui: Je te garde aussi une place de mon côté !!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Léonie Amaury
Admin - Lion
My diary :
«Est-ce que tu t'es déjà senti vivre ou est-ce que tu essayes de t'en persuader ?»

Mon surnom : Lee
Mon âge : 24
Mon signe astrologique : lion
Dans la vie je suis : ton père
Catégorie Sociale : en quête de mon sugar daddy
Sosie de : adele e.
Double compte : ta soeur.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 21 Nov - 11:51

Let's roll baby !
Let's roll baby !




Félicitations ! Les astres ont décidé que tu es digne de faire partie de notre constellation !

Tu n’as plus rien à faire si ce n’est jeter te préoccuper de l’influence qu’à sur ta vie l’horoscope. Tu peux d’ores et déjà le consulter ici.
Comme tu le sais, une constellation est composée de plusieurs étoiles ! Mais tu peux créer la tienne afin d’être en relation avec des astres aussi brillants que toi.

Nous n’oublions pas le plaisir, n’hésite pas à nous rejoindre dans la partie flood pour déconner comme il se doit. La cb est là aussi, la maîtresse des lieux se fera un plaisir de d’accueillir comme il se doit.
Bienvenue parmi nous !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SHINE :: Fiches périmées-
Sauter vers: