AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Fiches périmées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

NIKOLA - J'ai déconné j'aurais pas du (délai 15/12)

avatar
Invité
Invité
Lun 21 Nov - 14:27
Invité
Nikola King
22 ans qu’il écume le monde ⠇Le 14 aout à Londres ⠇Anglais ⠇Pourvu uniquement du flegme anglais ⠇Cœur porté disparu ⠇Hétérosexuel ⠇Etudiant en sport le jour/Dans les combines le soir ⠇Les conneries qui remplissent ses poches
Diego BarruecoFEU
 
LION

Fascinant ce roi des mystères dont on ne sait presque rien. On se perd dans son faciès se perd dans ses mensonges, on se perd dans son aura malsaine. On s’accroche à ses mots, on se perd dans les maux qu’il cause. Il est un peu comme la drogue qu’il s’injecte. Mortellement addictif.

Loyal envers le peu de personne qui traîne dans son cœur déchiré.Il tient à peu de monde, amis qu’il peut compter sur les doigts d’une main, mais jamais il ne les laissera tomber, jamais il ne provoquera leur chute pour sauver sa peau. Une de ses si rares qualités, si bien cachées.

Colérique, c’est le cas de le dire. Sang bouillant qui incendie ses veines, sang qui le brûle intérieurement. Véritable volcan qui implose pour tout dévaster, tempête que l’on ne peut arrêter.

Dominant, le lion ne se plie pas, le roi ne se courbe pas, l’Alpha domine sa meute. Loin de se laisser apprivoiser, loin de laisser les autres prendre le dessus, il aime diriger, il aime se faire respecter, il aime que l’on soit à ses pieds.

Arrogant, on voudrait lui faire ravaler cette confiance bien trop grande qu’il possède. Ce soupçon agaçant qui mène aux plus grandes colères et dont il joue pour attiser la flamme de la haine et de la rage chez ses adversaires.

Charmeur, la beauté du diable réincarné dans son enveloppe corporel. Il plait et il le sait, longtemps il en a joué pour l’oublier, pour l’effacer de ses pensées, pour simplement l’assassiner du vacarme qui détruisait son crâne.  
 
 
Même quand t'es là tu me manques

CHAPTER ONE [/u]
Gamin perdu dans les flots de rires et des cris candides, il court le ballon au pied, il court à s'en brûler les poumons. Hyperactif, un peu trop turbulent, véritable tornade qui détruit tout sur son passage. Il ignore les ordres de l'institutrice, il se moque des autres enfants qui tentent vainement de le priver de sa balle, il défie ses parents. Malgré l'innocence de son âge c'est loin d'être un ange le garçon, petite terreur de son âge, petite boule d'énergie dont on craint déjà le caractère. Il s'ennuie, constamment il s'ennuie, en permanence il s'ennuie. Alors il trouve de nouvelles activités pour s'occuper, de nouvelles bêtises à achever. Tâche d'encre dans le blanc immaculé, anomalie dans un mode bien trop parfait. Garçon qui aurait dû rentrer dans rangs, garçon qui devrait suivre une voie différent de celle sur laquelle il court. Mais il s'en fiche de tout ça lui, il aime entendre les rires qu'il provoque, il aime provoquer la fureur chez ces êtres ennuyants qui voudraient le contrôler. Il n'est pas l'élève parfait, il n'est pas le fils parfait, il n'est que le parfait exemple de l'enfant turbulent.
Puis y a cette voix, y a cette plainte, y a cette fille, y a cette princesse à la chevelure dorée, y a cet être qui va bouleverser sa vie. Gamine tout aussi perdue que lui, gamine si faible et innocente face à ceux qui tente de s'en prendre à elle. Complainte qui se glisse dans ces oreilles, chant délicat de ses pleurs qui font fondre le bouclier, qui le font s'approcher plus près d'elle. Douce fée que l'on a embêtée, douce fée que l'on ne fera plus pleurer. Il les fait décamper ces rats, il les fait fuir ces fauteurs de troubles avant de souffler, si bas, presque trop bas, ces mots qu'il redira tant de fois. « Je suis là. »

CHAPTER TWO

Marque qui le brûle, trace couleur charbon qui se dessine sur son derme. Premier tatouage, première trace de sa vie qu'il appose sur sa peau. Pour elle. Pour cette princesse désargentée qui joue avec son palpitant depuis tant d'années. Amie des premiers instant, meilleure amie toujours là depuis tant de temps. Acte assez fou, acte complètement délirant, mais le regret ne parvient même pas à s'emparer de lui, l'envie de l'effacer ne traverse même pas son esprit. Initiale de son âme sœur qu'il a apposé près de son cœur. Il est pas doué avec les mots le garçon, il sait pas nommer les flots de sentiments qu'il renie, qu'il garde pour lui par simple fierté masculine, par simple pudeur. Pourtant c'est fort, pourtant c'est pas rien ce qu'il ressent pour elle. Alors il le marque, il offre une preuve plutôt que des mots.
Cette soirée aurait dû être parfaite, cette soirée aurait dû un de leur moment magique, l'un de ces instants uniques qui composent leurs souvenirs. Mais non il a fallu qu'elle soit en retard, il a fallu qu'elle le voit lui, son putain d'ami ! Amitié qui n'est pour lui qu'une vaste mascarade, comment peut on rester simplement ami avec une fille pareille, comment peut on ne la vouloir que comme une simple amie. Non, il se moque de lui, il se moque d'elle, il se moque du monde et il finira sûrement avec une rangée de dents en moins s'il continue de tourner autour de SA Sidney. Ire de jalousie qui le noie, ire de jalousie qui rythme la dispute, qui massacre leur dispute, qui fait naître ces mots brûlant, ces mots ardents que l'on siffle pour toucher l'adversaire. Il le dévoile ce tatouage, il le dévoile en pleine crise de rage, il le dévoile alors qu'il perd totalement les pédales. Jusqu'à ce qu'il ne craque, jusqu'à ce qu'il ne lui vole ses lippes, qu'il ne la fasse sienne en un premier baiser. Proximité qu'ils n'avaient encore jamais partagée, la première officielle, l'unique à ses côtés, la seule qui trônera près de lui. « T'es à moi. »

CHAPTER THREE
Des années constellées de blanc et de noir, du bien et du mal, entourée par l'opaque fumée de leurs maux. La drogue a encerclée leur vie, a régenté leur monde, il s'aime dans le crime, il s'aime dans l'argent sale, il s'aime à s'en faire mal, il s'aime à s'en faire mal. Mais ils s'en fichent parce qu'ils sont tout les deux, que les risques n'existent plus, qu'ils sont les rois du monde.
Elle est sa reine, elle est sa reine que l'on tente de tirer d'entre ses griffes, que l'on emmène loin de lui. Roi maudit qui ne peut rien faire à part observer la scène, sans oser bouger, sans oser crier, sans oser la sauver. Il bougerait que ces maudits flics lui tomberaient dessus et ils seraient tout les deux dans la merde. Alors il s'arrache le coeur à la voir partir, à la voir se faire arrêter devant tout le campus à cause des conneries dans lesquelles elle la suivit. Elle part, elle fuit loin de lui, on la tire loin de son être.

CHAPTER FOUR
Des semaines qu'il attend de la revoir, des semaines qu'il devient complètement fou, des semaines qu'il attend son retour, des semaines qu'il fait tout pour la sortir de là. Mais non il ne veut pas y croire, il ne veut tout simplement pas croire qu'elle est partie, qu'elle n'est plus là. Non c'est impossible, c'est complètement faux. Des mensonges, des putains de mensonges ! Miettes de son coeur sur lesquelles il sent ses démons danser follement dans la cadence de sa douleur. Des années à l'aimer pour se faire abandonner, des années à la protéger pour qu'elle parte sans un seul mot, sans une seule explication, sans même l'ombre d'un sentiment. Lâcheté qu'il hait, il tire un trait sur cette erreur du passer. Il veut qu'elle cesse de le hanter, qu'elle sorte de ses pensées, qu'elle arrête de se réincarner dans ses songes noircis par son image damnée. Il boit, il se drogue et pour la première fois, pour la toute première fois il tente d'oublier dans les bras d'une autre. Il noie sa rage avec une fille qui n'a pas son image, qui n'a pas sa voix, qui n'aura jamais le don de lui briser le coeur. Plus jamais il ne fera cette putain de connerie, plus jamais il n'aura la faiblesse de tomber amoureux. Elle était tout elle ne sera plus jamais rien. Simple souvenir enfermée dans une cage de douleur bloquée dans sa poitrine.

CHAPTER FIVE
Il est dans la merde jusqu'au cou, il fuit les ennuis l'insolent garçon. Des papiers, des fringues, quelques effets auquel il tient, du fric, beaucoup de fric et le voilà qui s'échappe de cet appartement qu'il n'a pas quitté depuis si longtemps, cet appartement habitant tant de souvenirs. Et il frappe à cette porte, à cette porte qu'il n'a pas revu depuis tant de temps. Antre de son enfance, maison qui a vu grandir la terreur de ce quartier bien trop parfait, bien trop calme, bien trop différent de celui qu'il était. Mais rien. Maudit morceau de bois qui reste clot. Pourtant il reste, il s'abîme le poing à trop frapper, il détériore un peu plus son moral à trop tenter, à en déchirer sa fierté. Jusqu'à ce qu'elle s'ouvre, jusqu'à ce qu'elle dévoile un visage qu'il n'a pas vu depuis son départ, depuis que ses parents l'avaient mis dehors après le lycée. Sa sœur. Sa petite sœur. Sa Mary à lui. « Va t en. » Les mots sont durs, les mots étaient attendus. Dureté qui coule hors des lippes si innocentes de sa cadette. « Je suis dans la merde….sœurette... » Colère qui foudroie ces traits sur lesquels il ne voyait avant que des sourires, elle était la douceur incarnée, elle était son petit soleil. « Il y a longtemps que je n ai plus de frère. » Porte qui claque, page qui se tourne définitivement alors que ses liens avec sa famille se rompent définitivement. Histoire close. Décision qui se prend lentement de fuir. De fuir loin d ici, loin de ce monde où plus rien ne le retient.

CHAPTER SIX

Il les entends encore les cris qui résonnent dans son crâne, mélodie désaccordée qui fait pression sur son coeur ensanglanté. Il les revoit les objets voler, être jeter, s’écraser comme leurs âmes sur le sol constellé par leur rage. Nouvelle dispute, nouvelle déchirure, nouveau coup de tonnerre qui finit de tout détruire. Le démon était de retour auprès de sa démone, le démon n’a fait qu’accentuer le fossé, l’océan qui les séparait n’avait jamais semblé si grand depuis qu’il était revenu.
La papier lui brûle les doigts, consume son derme, alors que sa rétine est incendier par les mots charbonneux qui prennent sens à ses yeux. Morceau de papier froissé qu’il avait jeté après l’avoir lu, une bourse, une foutu bourse pour jouer, pour prendre un nouveau départ, pour faire ce qu’il voulait et pour se détacher de toutes les conneries qui lui coller à la peau. Mais ça voulait dire partir, la quitter, encore, se séparer, cette fois de son plein gré de cette furie. Il la déteste, ce qu’il la hait, ça lui brûle les tripes tant de haine, mais putain ce qu’il l’aime, ça lui perfore le coeur, ça lui explose cet organe abîmé qui bat bien trop vite dans sa poitrine. Mais c’est fini non ? Définitivement cette fois. Les morceaux sont trop abîmés, les restes sont trop calciné, on ne peut plus rien réparer, on ne peut plus effacer pour recommencer. Il avait toujours eu ce rêve fou de la retrouver, malgré sa rancune, il restait cette étincelle qui ne voulait pas s’éteindre, ce reste de leur histoire qui perdurait, dans un coin de son coeur, dans un coin de sa tête. Cette fois il abandonne, cette fois c’est lui qui part, lui qui tire sa révérence. Elle voudra plus jamais de lui et jamais il ne pourra supporter de la voir évoluer, sans lui, sans qu’il ne représente son futur, sans qu’il ne soit son avenir.
Alors il quitte la cote Ouest pour la cote Est, il part avec son seul vrai ami d’ici, le seul en qu’il ferait une confiance presque aveugle. Roi de la nuit qui s’enfuit sans rien laisser, à part une lettre, une pauvre lettre pour elle. Concise, assez évasive, ne sachant quoi dire il a laissé ses mots se perdre, il a laissé une petite trace de son départ à celle qui n’avait jamais pris le temps d’en faire de même.

CHAPTER SEPT

Légère grimace qui déforme ses traits lorsque le liquide ambrée se glisse dans sa trachée. Bière quine vaudra jamais celle de sa terre d’origine, bière qui lui rappelle inlassablement là d’où il vient, là d’où ils viennent. Nouveau soupire qui fend le silence, qui déchire sa solitude. Il est encore sortie, pour réfléchir, pour se perdre dans les rues bondées, entre les passants pressés nés pour l’énerver. Étrangement cette fois la lune ne le juge pas de son aura argenté, ne perdure que le soleil, miroitant doucement derrière les épais nuages cotonneux. Traits fermés, faciès presque ravagé par le manque de sommeil et par la colère. Il s’en veut à lui, il lui en veut à elle, il en veut au monde entier.
Pupilles qui se perdent sur le journal oublié sous ses yeux, feuilles de papiers froissées par la brise légère, alors que les pages s’ouvrent, se tournent se figent sur la page de l’horoscope. Il ne peut empêcher ce léger regard, presque instinctif vers les créatures de feu du mois d’avril, mâchoire qui se serre devant les palabres dénués de sens, pleines d’idioties écrites pour l’agacer un peu plus. « Avenir amoureux plein de promesses. Et ta connerie ! » Légers coup d’œil qui se tournent vers le lion, inquisiteurs, presque réprobateur. « Quoi ?? Y a un problème ? » Le démon est de retour, lucifer réincarné qui laisse la cigarette se décimer entre ses lippes alors qu’il repousse le journal loin de lui. Connerie d’horoscope venu le torturer. Il ne voulait pas penser à elle, il ne fait plus que ça, il voulait l’enterrer loin dans ses pensées, elle est plus présente que jamais. Foutu panel de conneries. Il n’y croit pas, il n’y croira jamais, peut-être que parfois les ressemblances entre lui et son signe l’intriguent, attisent son intérêt mais...non il ne fera jamais parti de ces idiots qui tombent dans le panneau.

Pseudo :
Arsenic
Âge :
19 ans
Pays/région :
Hauts de France
Fréquence de connexion :
5/7
Longueur de rp :
800/1000 mots
Comment as-tu découvert le forum ? :
Aucune idée
Quelque chose à ajouter ?:
OULOULOU


N'oubliez pas remplir ces codes pour l'ajout de votre célébrité et votre nom dans les différents bottins.

Code:
[b]Diego Barrueco[/b] ⠇Nikola King
Code:
[b]Nikola[/b]
Code:
[b]King[/b]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Léonie Amaury
Admin - Lion
My diary :
«Est-ce que tu t'es déjà senti vivre ou est-ce que tu essayes de t'en persuader ?»

Mon surnom : Lee
Mon âge : 24
Mon signe astrologique : lion
Dans la vie je suis : ton père
Catégorie Sociale : en quête de mon sugar daddy
Sosie de : adele e.
Double compte : ta soeur.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 21 Nov - 14:28
Va falloir que je te trouve autre chose que Nikoumouk maintenant
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lexie Bennett
Admin - Cancer
My diary :

Mon surnom : Lex
Mon âge : 23
Mon signe astrologique : Cancer
Dans la vie je suis : étudiante mais par simple amusement dorénavant
Catégorie Sociale : T'es des bas-fond, mais ta beauté te donne du travail, un travail qui paie. Depuis peu, on te repère petite princesse.
J'aime les : Les pâtes, les pâtes et encore des pâtes ?! Oui, à la bolognaise, à la Carbonara, au Pesto, vous pouvez vous faire plaisir j'adore ça. Mais la vérité c'est que je crois que je tombe amoureuse de mon meilleur ami, et c'est difficile pour moi de l'admettre.
Sosie de : Gigi Beauty Hadid
Double compte : Nate le sexy mexicain
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 21 Nov - 14:40
JE MEURS JE DECEDE MON AMOUR DE TOUJOURS

T'es tellement belle comme ça , t'as toujours des gueules magnifique toute façon (même si t'as plus belle gueule s'était Barrueco Rolling Eyes )

Bon courage pour ta fiche , ma baudelaire d'amouuuuuuuuur




Could die in your arms.
Lexie Bennett ♡ Before you met me, I was alright but things were kinda heavy. You brought me to life now every February. You'll be my valentine, valentine. Let's go all the way tonight...No regrets, just love. We can dance until we die.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 21 Nov - 16:02
Invité
Bienvenue à toi
Bon courage pour le reste de ta fiche :mustacho:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Priam Blake
Gémeaux
My diary :

Sex On Fire
Je suis un paradoxe. J’ai ce côté prince charmant que toute femme recherche. Le mec tendre qui te tient la porte et qui, au fond, a un petit côté fleur bleue. Celui qui te traitera comme une princesse te feras rire. Or, je suis aussi le mec au regard brûlant qui glissera ses doigts dans ta culotte en public. N’essaies pas de me comprendre, ça te filera des migraines, chérie..

Mon surnom : Blake
Mon signe astrologique : Gémeaux
Dans la vie je suis : diablement sexy et accessoirement male stripper baby.
Catégorie Sociale : je m'en sors...
J'aime les : courbes féminines, les gémissements et les soupirs, l'excitation et le danger. Je t'aime toi, ici et maintenant, une unique nuit qui, je l'espère, seras la meilleure de ta vie.
Sosie de : Nico Tortorella
Double compte : ta mémé.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 21 Nov - 17:15
Bienvenuuue
Bonne continuation pour ta fiche!



On croit toujours que certaines relations sont si fortes qu'elles pourront résister à tout, mais ce n'est pas vrai. La confiance qui s'étiole, la lassitude, les mauvais choix, les soleils trompeurs de la séduction, la voix chaude des sales cons, les longues jambes des sales connes, les injustices du destin : tout concourt à tuer l'amour. Dans ce genre de combat inégal, les chances de victoire sont minces et tiennent plus de l'exception que de la règle. ~ byendlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mycroft Hoffman
Admin - Cancer
My diary : .
✽ Fils de pute
✽ Super génie
✽ Intéressé par toutes les formes de sciences
✽ Relativement pauvre
✽ Relativement riche
✽ Fils caché de Big Brother
✽ Fils inconnu du banquier Hoffman
✽ Queutard en série

Mon surnom : Myc
Mon âge : 27
Mon signe astrologique : Cancer
Dans la vie je suis : Agent du FBI
Catégorie Sociale : Paye + activité illicites, ça paye bien
J'aime les : Les femmes. Je les aime trop. Et elles me le rendent bien.
Sosie de : Grant Gustin
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 21 Nov - 20:45
Viendez Viendez !!!

Bienvenue dans ton nouveau chez toi !

Bon courage pour ta fiche :ange:


    good vibes
    Challenge yourself by listening to someone else's point of view, even the ones you disagree with. This is there you will learn the most.©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
avatar
My diary : Alexei 1
Alexei 2
Alexei 3
Alexei 4
Allycia
Mon surnom : Rom'
Mon âge : 18
Mon signe astrologique : Verseau
Dans la vie je suis : lycéenne
Catégorie Sociale : dans la classe moyenne supérieure ultime
J'aime les : kangourous, manger mes hamburgers à la main, faire du roller à ne plus avoir de souffle, monter dans les arbres, peindre, jeter des pierres dans l'eau, être adulée.
Sosie de : Elle Fanning
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 21 Nov - 21:50
Bienvenuuuuuuuuuuuuuuuuue Very Happy Bon courage pour ta fiche !


Just give me the light

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mar 22 Nov - 13:58
Invité
Re-bienvenue ? :niais: t'es trop canon, courage pour ta fiche et have fun par ici.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mar 22 Nov - 17:37
Invité
Bienvenue ou rebienvenue ici. Courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Léonie Amaury
Admin - Lion
My diary :
«Est-ce que tu t'es déjà senti vivre ou est-ce que tu essayes de t'en persuader ?»

Mon surnom : Lee
Mon âge : 24
Mon signe astrologique : lion
Dans la vie je suis : ton père
Catégorie Sociale : en quête de mon sugar daddy
Sosie de : adele e.
Double compte : ta soeur.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 22 Nov - 18:32
J'ai déconné j'aurai pas dû
Le crédo de Jonasikola
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lexie Bennett
Admin - Cancer
My diary :

Mon surnom : Lex
Mon âge : 23
Mon signe astrologique : Cancer
Dans la vie je suis : étudiante mais par simple amusement dorénavant
Catégorie Sociale : T'es des bas-fond, mais ta beauté te donne du travail, un travail qui paie. Depuis peu, on te repère petite princesse.
J'aime les : Les pâtes, les pâtes et encore des pâtes ?! Oui, à la bolognaise, à la Carbonara, au Pesto, vous pouvez vous faire plaisir j'adore ça. Mais la vérité c'est que je crois que je tombe amoureuse de mon meilleur ami, et c'est difficile pour moi de l'admettre.
Sosie de : Gigi Beauty Hadid
Double compte : Nate le sexy mexicain
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 22 Nov - 18:39
La Sidney en moi jubile, meurt décède de ce retour




Could die in your arms.
Lexie Bennett ♡ Before you met me, I was alright but things were kinda heavy. You brought me to life now every February. You'll be my valentine, valentine. Let's go all the way tonight...No regrets, just love. We can dance until we die.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nate Martinez
Admin - Sagittaire
My diary : She said she want my lolly, she want to kiss the top
Mon surnom : El Mustacho quand je porte pas mes super lunettes jaune, une foi que je les porte je deviens Pablo Escobar
Mon âge : 25
Mon signe astrologique : Sagittaire
Dans la vie je suis : Etudiant et actuellement en alternance dans une maison d'édition
Catégorie Sociale : un gars lambda, pas trop de fric mais j'avais une mustang à San Francisco
J'aime les : brunes aux yeux couleur émeraude et la peau d'ivoire, les filles qui ont comme deuxième prénom Fran.
Sosie de : Ken Samaras
Double compte : Lexie la barmaide du Bronx
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 7 Déc - 21:27

Let's roll baby !
Let's roll baby !




Félicitations ! Les astres ont décidé que tu es digne de faire partie de notre constellation !

Tu n’as plus rien à faire si ce n’est jeter te préoccuper de l’influence qu’à sur ta vie l’horoscope. Tu peux d’ores et déjà le consulter ici.
Comme tu le sais, une constellation est composée de plusieurs étoiles ! Mais tu peux créer la tienne afin d’être en relation avec des astres aussi brillants que toi.

Nous n’oublions pas le plaisir, n’hésite pas à nous rejoindre dans la partie flood pour déconner comme il se doit. La cb est là aussi, la maîtresse des lieux se fera un plaisir de d’accueillir comme il se doit.
Bienvenue parmi nous !




Elle te fait renaître un jour, le lendemain t'achève. Suspendu à ses lèvres, obligé de m'attacher la vérité vaut son pesant d'or, nos exemples sont trafiqués. J'suis en apesanteur, tout me semble sans gravité... J'attends la réussite des astres.
Nekfeu
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SHINE :: Fiches périmées-
Sauter vers: