AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Archives :: Story end :: Sujets de rp Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

First you take a drink, then the drink takes a drink, then the drink takes you. ▴ Alexei & Elena

avatar
My diary : Romie ▴ 1 2 3
Mon surnom : Alex
Mon âge : 24
Mon signe astrologique : Bélier
Dans la vie je suis : barman, mais aussi membre des Fallen
Catégorie Sociale : en train de purger une peine
J'aime les : les femmes
Sosie de : Julien Marlon
Double compte : Oliver Ross.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 22 Nov - 21:28
Alexei & Elena
First you take a drink, then the drink takes a drink, then the drink takes you.
« Putain ! Fais chier ! »

Je donnai un coup de pied dans le muret qui longeait le trottoir à côté duquel j’avais garé ma Harley. Cette salope m’avait lâché d’un seul coup, alors que j’étais déjà loin d’être en avance. Je m’étais retrouvé immobile en plein carrefour, à jurer comme un charretier. Une caisse lancée comme un boulet de canon m’avait presque frôlé, et je m’étais grouillé de me ranger sur le côté. Merde, quoi ! Y avait toujours un truc qui déconnait avec cette moto ! Attrapant les outils que j’avais eu la présence d’esprit de laisser dans le coffre, j’avais commencé à retaper mon bijou du mieux que je pouvais, mais j’étais loin d’être un bon mécano. Les quelques bases qu’on m’avait refilées au QG étaient loin d’être suffisantes pour récupérer une merde pareille. Comment j’étais censé savoir ce qui déconnait ?

Furieux, je crachai par terre et me promis de combler mes lacunes le plus tôt possible. Y avait une nana des Fallen, Rubi, qui se démerdait super bien avec les bécanes. Tellement bien que tout les types qui avaient tendance à laisser traîner leurs sales pattes au cul des canons de son genre ne lui avaient jamais manqué de respect. J’admirais ces femmes capables de se faire estimer par les derniers trous du cul d’un monde aussi macho. En attendant, j’étais coincé là avec ma panne, et j’enrageais.

C’est comme un con que je me retrouvai à pousser ma vieille Harley jusqu’au 4th Drink. J’avais laissé tomber le restau à la bonne franquette pour un bar plus branché de Brooklyn. Officiellement, j’étais toujours serveur, mais en vérité je la coulais douce derrière mon comptoir de barman. Et étrangement, la paye était plus reluisante. Pas assez cependant pour faire réviser ma bécane, certes, mais je n’avais plus à compter mes sous avant chaque fast-food pour être certain de finir le mois sans crever la dalle.

Une fois devant le bar, je poussai la porte de service et saluai vaguement le patron, un gars suffisamment intelligent pour m’inspirer ce qui se rapprochait le plus chez moi d’une forme de respect, mais pas assez costaud cependant pour que je prenne note des reproches qu’il pouvait me faire.

« T’es en retard. » me fit-il remarquer alors que je passais mon casque sous le comptoir.

Je ne pris pas la peine de lui répondre, me contenta d’un vague geste de la main. Cette histoire m’avait saoulé.
GOTHEIM sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
avatar
My diary : Crédit: Bazzart ~
Mon surnom : Ellie, pour les plus courageux
Mon âge : 26
Mon signe astrologique : Balance
Dans la vie je suis : Psychologue et Profiler
Catégorie Sociale : Actuellement à la recherche de sa richesse
J'aime les : Hommes
Sosie de : Phoebe Tonkin
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 25 Nov - 1:13





First you take a drink, then the drink takes a drink, then the drink takes you.

Alexei & Elena


J'avais eu une longue journée, entre des patients qui ne savaient pas vraiment ce qu'ils venaient faire dans mon cabinet et un criminel que je n'arrivais pas à identifier, il n'y avait rien de plus exaspérant ! Enfin, c'était les problèmes du métier... Dans tout les cas, après une journée merdique comme celle-ci j'avais bien besoin de boire. D'habitude je le faisais avec Maggie ou Amber, mais ce soir elles étaient occupées et je n'aimais pas vraiment boire avec mes soeurs. Surtout qu'elles devaient être en train de préparer l'ouverture de la boîte de nuit. Je n'aimais pas vraiment non plus le fais qu'Allycia laisse Luca travailler là-bas. Elle était trop jeune, elle devrait plutôt travailler ses études ou être à la maison... enfin je préférais ne pas lui dire à chaque fois. Elles connaissaient mon point de vue mais je ne pouvais pas les privées de faire ce qu'elles aimaient.

Enfin, tout ça pour dire que ce soir j'irais boire seule dans un bar. A vrai dire, je n'avais pas vraiment besoin de compagnie. J'avais juste besoin de retrouver de l'énergie. Et qui sait ? Dans un bar, on se trouve rarement seul lorsque l'on commence à boire.

Je pris le premier bar que je croisai à Redhook Club. Je pris place au bar, où de nombreux individus se trouvaient déjà. Certains me regardèrent de haut en bas, d'autres regardèrent directement les parties qui les intéressaient. A vrai dire, ça ne me gênait pas vraiment, au moins je savais que je pouvais faire de l'effet aux hommes et cela me faisait plaisir. Avec le travail, ça faisait longtemps que je n'étais pas sorti avec quelqu'un. Je ne pense pas qu'ici soit les meilleurs conditions mais bon, l'amour ne se trouvait-il pas là où nous l'attendions le moins ?

Evidemment, je détestais paraître si nunuche et je détestais devoir avouer ma recherche d'amour. Cela était tellement stupide. Des conquêtes me suffisait amplement pour le moment. Je risquais d'ailleurs sans doute d'en trouver une ce soir. Aucune femme n'était assez naïve pour croire qu'elle ne trouverait personne en allant seule au bar. Surtout que je ne pouvais pas vraiment renier le fait que les gènes de ma famille étaient assez généreux sur notre physique.

«- Mettez-moi un shot de votre alcool le plus fort s'il vous plaît.»


Lorsque le barman me servit ce que j'avais demander, je pus remarquer à quel point il était mignon. Bon c'était assez courant dans les bars qu'il y ait des serveurs ou des barmans assez beaux gosses pour attirer la clientèle mais je devais dire que celui-ci était particulièrement à mon goût. Je ne fis pas de remarque notant cela dans un coin de ma tête. Tandis que je venais de finir mon shot que j'avais évidemment bu d'une traite, je reposai mon verre en demandant deux autres. L'alcool m'avait toujours aidé à me sentir mieux après certaines journées de travail difficile, mais je ne devais pas trop m'inquiéter. D'après Luca, l'horoscope avait dit que les balances auraient de la chance ce mois-ci.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
My diary : Romie ▴ 1 2 3
Mon surnom : Alex
Mon âge : 24
Mon signe astrologique : Bélier
Dans la vie je suis : barman, mais aussi membre des Fallen
Catégorie Sociale : en train de purger une peine
J'aime les : les femmes
Sosie de : Julien Marlon
Double compte : Oliver Ross.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 25 Nov - 10:45
Alexei & Elena
First you take a drink, then the drink takes a drink, then the drink takes you.
J’étais en service depuis trois bonnes heures lorsqu’elle fit son apparition. Grande, élancée, dotée de courbes généreuses à faire pâlir d’envie bien des femmes et d’une magnifique chevelure, elle se tortillait devant mon comptoir avec une moue épuisée des plus délicieuses. J’étais en train de finir une bière avec un habitué qui ne s’était pas gêné pour m’envoyer son coude dans les côtes.

« Mate-moi la donzelle qui te réclame, Alex ! » avait-il rigolé en gratifiant la Vénus d’une œillade qui en disait long sur ses intentions.

« Reste tranquille, Joe. Fais pas fuir ma clientèle. »

« Ça va, t’en manques pas à ce qu’il paraît ! Tu pourrais en laisser aux copains ! »

« T’as deux fois son âge mon gros, oublie-la ! »
ricanai-je en passant derrière le comptoir.

Joe n’était pas méchant, mais il pouvait manquer cruellement de finesse. Remarque, le raffinement n’était pas mon fort pour autant, mais je trouvais peu d’intérêt à détailler les jolies filles comme s’il s’agissait de morceaux de viande. Au mieux, j’en avais tout le loisir une fois qu’elles se retrouvaient dans mon pieu. Au pire, j’avais forcément déjà connu mieux. Mais en glissant un regard à la concernée tandis qu’elle me commandait un shot, je me mis à en douter fortement. Elle était franchement pas dégueulasse.

Hésitant entre un bon vieil Armagnac et un Rhum Stroh, histoire de satisfaire la cliente, je finis par attraper le Stroh pour en remplir un petit shot. Ce truc-là s’approchait des quatre-vingts degrés. De quoi t’arracher le gosier en une gorgée. Enfin, la demoiselle réclamait du fort, et le moindre des désirs se confondait rapidement avec des ordres dans la bouche d’une si jolie créature. Elle l’avala d’une traite, sans ciller, et en réclama deux autres. Un sourire vint étirer la commissure de mes lèvres. Avait-elle seulement remarqué que ce petit tord-boyaux était deux fois plus fort que n’importe quel autre rhum ? Réprimant un rire narquois, je lui tournai le dos et attrapai une autre bouteille, bien moins alcoolisée cette fois. Hors de question qu’elle nous fasse un coma éthylique à vingt-deux heures, alors que tous les regards semblaient braqués sur elle ! Non, mieux valait poursuivre la soirée en douceur.

J’adorais ce job. Non pas qu’il fût particulièrement épanouissant, mais il y avait quelque chose de particulièrement jouissif à bidouiller ce qu’on voulait bien foutre dans les verres des clients. On pouvait tout aussi bien leur offrir une soirée inoubliable qu’un aller simple pour l’hôpital. Dans ce cas précis, la jeune femme semblait déterminée à se changer les idées, et sur ce point, j’étais la personne qu’il lui fallait.

« On vient de se faire licencier, ou c’est juste une rupture un peu plus douloureuse que les précédentes ? » demandai-je, un poil moqueur, en posant les deux shots suivants devant elle.

S’il y avait bien une chose que je ne pouvais pas m’empêcher de faire, c’était bien de taper la discut’ avec la clientèle. J’étais coincé ici de dix-neuf heures à minuit quatre à sept fois par semaine, autant que je m’occupe un peu.

« Vous devriez peut-être vous installer dans un coin plus discret, ajoutai-je en m’accoudant nonchalamment au comptoir. Vous exposez votre cul à l’ensemble des clients, et ils sont pas tous très fins. »
GOTHEIM sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
avatar
My diary : Crédit: Bazzart ~
Mon surnom : Ellie, pour les plus courageux
Mon âge : 26
Mon signe astrologique : Balance
Dans la vie je suis : Psychologue et Profiler
Catégorie Sociale : Actuellement à la recherche de sa richesse
J'aime les : Hommes
Sosie de : Phoebe Tonkin
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 26 Nov - 14:22





First you take a drink, then the drink takes a drink, then the drink takes you.

Alexei & Elena


Tandis que le serveur préparait de nouveau mes shots, je pouvais désormais admirer sa silhouette sans être vraiment remarqué. Bien évidemment je savais que les hommes sur le côté eux m'observaient, mais à mon avis, ils ne devaient pas être vraiment concentré sur mon visage. Le barman se retourna enfin pour le donner les shots que j'avais demandé. Par la même occasion, il entama la conversation. Je savais que les barmans le faisait souvent pour garder une certaine clientèle. Surtout que vu le visage de celui-ci, la clientèle féminine devait s'empresser d'être servi par lui. Ce qui à la fois m'énervait et me faisait rire, c'est qu'il voulait se la jouer au psychologue. Il se basait sur ses connaissances passé pour comprendre ce que pouvait lui valoir une telle commande de ma part. Pourquoi ? Les femmes devaient avoir une raison pour boire ? Bon d'accord, ma journée avait été difficile mais ce n'est pas une raison pour faire de telle suppositions !

- A votre avis, pourquoi suis-je en train de boire ?
Lui demandais-je sur le même ton moqueur.

Alors que je buvais mon deuxième shot, le barman s'accouda au comptoir. Me conseillant d'une manière très élégante d'aller m'asseoir ailleurs.

- Vous me demandez de m'asseoir ailleurs, alors que je vous aide avec  votre clientèle masculine ? Je me rapprochai de lui à mon tour. Je ne suis pas sûr de pouvoir me faire discrète maintenant, surtout que si je vais dans un coin, je risque d'être dérangé par plus d'uns.

Je me redressai, fière de ma remarque. Après tout, si le coin est discret, les hommes risquent de vouloir plus tenter leurs chances. Et c'est plus pratique de boire au comptoir lorsqu'on est seule. Bon la seule chose dérangeante était que les hommes aimaient tout de même venir pour nous payer les verres en pensant qu'ils puissent nous faire un quelconque effet. Quels hommes stupides. Mais bon, au moins on payait moins de tournée. D'ailleurs vous allez vous dire quel étonnement mais un homme vînt se joindre à nous. Evidemment dans ce genre de situation, il était obligé qu'un des hommes qui me matait depuis tout à l'heure vienne à mon encontre. Je dois clairement dire qu'il avait l'air d'avoir légèrement suivi la conversation et franchement, il était plus fade que le barman.

- Alors comme ça, la dame à une bonne descente. Si tu veux je t'en paye d'autre et on va ailleurs. Personne ne te dérangera.


Inutile de dire que la personne qui me dérangeait le plus en ce moment était lui mais bon. On y pouvait rien si les hommes trouvaient que j'étais une bonne proie. Cela était une réaction purement naturelle. Je bus mon troisième shot, tandis que l'homme attendait une réponse de ma part.

- Je me plais beaucoup plus au comptoir merci. Par contre je ne suis pas contre le fait que vous me payé un verre.
Lui dis-je dans un sourire qu'il devait sans doute interpréter comme une invitation tandis que je profitais juste de la situation.

Dans tout les cas cela m'embêter pas mal de l'avoir dans les pattes alors que le barman était décidé à me parler. Franchement, quitte à finir la soirée je préférerais de loin le barman !  

- Donnez moi un verre de ce que vous voulez, de préférence quelque chose de cher. C'est lui qui paye. Continuais-je en m'adressant au beau brun.


Highway of fallen queens
Sisters, Till death do us part  ∞


   
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SHINE :: Archives :: Story end :: Sujets de rp-
Sauter vers: