AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Archives :: Story end :: Fiches périmées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ariel Collins - Your favorite anchorwoman

avatar
Invité
Invité
Dim 11 Déc - 2:10
Invité
Ariel Collins
22 ans ⠇10 Mai 1994, New York ⠇Américaine ⠇Américaines ⠇Célibataire ⠇Hétérosexuelle ⠇Présentatrice télé ⠇Riche
Carmella RoseSignes de terre
 
Taureau

Parlez-nous de vous, dîtes-nous ce que nous ne voyons pas à l’écran.
Autant vous le dire tout de suite, je suis prête à tout pour obtenir ce que je désire. Qu’importe le moyen pour l’obtenir, la force, la séduction ou même la manipulation. Rien ne me résiste. Je suis même parfois capricieuse, voire colérique. Il m’arrive de piquer des crises sans même que les membres de mon équipe sachent pourquoi. (rires). Heureusement qu’ils sont habitués. Alors ils me laissent fans mon coin telle une folle sortant de l’asile (rires). Ils disent même que je mérite d’être dressée et je dois admettre qu’ils ont raison. Mais je me garderais bien de leur faire ce plaisir. Mmh.. Vous le savez déjà, mais je suis quelqu’un vraiment d’extravertie. Je ne peux tout simplement pas garder mes émotions pour moi. Impossible. Je l’avoue, j’adore dramatiser les situations. J’ai toujours adoré le théâtre (rires).
Je suis vraiment subjective… possessive et j’ai une incroyable capacité à tout ramener à moi. Je peux me le permettre, hein. Vous savez, je suis moi. (Offre son meilleur hairflip, digne de l’Oréal avant de rire à nouveau). J’ai une énorme confiance en moi. C’est d’ailleurs pour ça que la plupart des femmes pensent que je suis une salope. Parce que j’assume qui je suis et que je n’en ai pas honte. J’ai conscience d’être parfois insolente et généralement, lorsque je dis non, il est quasiment impossible de me faire changer d’avis. Donc, non, je ne suis pas influençable quand bien même mon frère me ramène ses bibles de la politique, je fais mes propres choix ! A vrai dire, je suis une contestataire née. Je suis un leader et il m’est facile de regrouper des gens autour de moi… oui je sais… comme mon grand-frère. Que voulez-vous ? C’est de famille !
J’agis manifestement à l’instinct. Je fonce toujours lorsque j’ai une idée… qu’elle soit bonne ou mauvaise. (rires). Et pourtant, malgré mes mauvais choix, j’ai horreur de la défaite. Ça me met hors de moi et bien évidemment… je pique une crise lorsque ça arrive !
J’ai vraiment une forte fibre amicale. J’aime mes amis… vraiment. Un peu trop. Je peux même être un peu envahissante, mais je ne suis pas méchante. Juste chiante. Comme toutes les femmes pas vrai ? (rires).

Pouvez-vous vous décrire en quelques mots ?
Bien sûr que je le peux. Je suis journaliste de terrain après tout. Alors, je dirais que je suis quelqu’un de vraiment actif. Bouger, c’est mon truc.  J’ai beaucoup de volonté… quand bien même cette volonté peut être sujette à de l’orgueil. Mais je l’assume. C’est en ne se dépréciant pas que l’on arrive dans ce milieu. Je suis sociable et amicale. J’avoue que parfois, je ferais mieux de faire acte de prudence mais mon caractère explosif m’amène souvent à un comportement imprévisible … et totalement irresponsable…
Je suis vraiment très sociable. J’ai besoin d’être entourée car j’ai besoin de spectateurs (rires). J’aime que les gens me racontent les histoires de leurs vies, des choses qui ne se passent pas dans ma vie. Je trouve ça fascinant !
La plupart du temps, les gens se savent pas si je suis réellement ce que je montre… et c’est bien normal. Il y a un ravin entre mon « être » et mon « paraître »… mais ça, je ne peux pas vous l’expliquer. Ce serait un peu trop me dévoiler pour cette interview.  (rires).


Remplissez les cases suivantes : Intelligence ?  
Bien sûr, intelligente ! Rapide, vive d’esprit. J’ai une intelligence que je qualifierais de synthétique. En un coup d’œil, je peux me faire une idée précise de la situation, savoir comment procéder et bien évidemment prendre des décisions.

Affectivité ?
Je vais être prétentieuse mais j’aime être aimé plus que j’aime. Je suis vraiment démonstrative dans mes sentiments. Je suis d’ailleurs une adepte des câlins.

Sexualité ?
Parlons sans ambages, j’ai assurément une sexualité  exigeante. Je multiplie les conquêtes, conquêtes qui d’ailleurs se retrouvent souvent en Page Six, n’est-ce pas. Encore une fois, j’assume parfaitement mes coucheries… je les assume chaque soirs…

Eh bien ! Merci beaucoup pour cette franchise Ariel. Je suis persuadé que nos spectateurs auront une toute nouvelle vision de vous !

 
Un bon soldat en vaut deux

Ariel Ariel … On dit de vous beaucoup de choses ! Mais qui êtes-vous vraiment petite sirène ?
Ian, Ian… je ne suis pas une sirène. Loin de là. A vrai dire, je ne ressemble pas à ce que vous voyez car malgré les apparences, je suis un soldat. Je n’ai rien d’une reine de beauté. (rires)

Je vous demande pardon ?
(rires). Surprise ! Oui, je suis un officier de l’armée américaine. Actuellement sous-lieutenant. Et dans deux ans, j’intègrerais officiellement l’US Air Force.

Euh… vous ne pouvez pas être sérieuse … c’est impossible !
Et pourtant si ! (rires). Comme vous le savez, mon émission n’a même pas deux moi. Je suis actuellement en permission. Je n’ai pas encore l’âge pour intégrer ce corps. Alors je patiente en civil. Je fais ce dont j’ai envie en ce moment. Avant de rentrer gentiment au bercail.

Mais pourquoi ?
Pourquoi ? Pourquoi je suis soldat ou pourquoi je rentre sur le camp ? Je vais répondre aux deux questions. Je suis soldat parce que c’est ma passion. J’ai toujours eu envie de me battre pour mon pays. Mon frère a choisi la politique. J’ai choisi les armes. Je pense que chaque américain doit apporter quelque chose à son pays. Moi, je souhaite le protéger. C’est aussi simple que ça. J’aime me battre pour mon pays et les libertés qu’il défend.
Pourquoi je rentre sur le camp ? Parce que c’est là que se trouve ma vie. Je vis sur un camp militaire depuis mes seize ans. Je sais que ce n’était pas ce que mes parents voulaient pour moi, mais je l’ai quand même fait. Je n’avais même pas l’âge requis pour passer les tests. Mais je les aie réussi haut la main, alors j’ai été acceptée. Je suis même sortie major de ma promo. Je suis maintenant une fierté pour ma famille et pour mon général. C’est tout ce qu’il faut pour mon bonheur.

Je suis sur le cul (rires) et je pèse mes mots. En vous voyant sur les réseaux sociaux et à la télé, personne n’aurait jamais pensé que vous étiez un soldat ! N’avez-vous pas peur de l’image que vous renvoyez sur l’armée avec votre comportement ?
Quelle image Ian ? L’image d’une jeune femme qui s’assume psychologiquement et sexuellement ? Est-ce que demanderiez à un homme s’il avait peur de l’image qu’il renverrait sur l’armée parce qu’il collectionne les conquêtes ? Je ne crois pas. Alors, je ne veux pas que vous me posiez cette question parce qu’elle n’a pas lieu d’être. Car, lorsque que j’étais en Afghanistan, mon lieutenant chef ne m’a pas demandé quel genre d’image je renvoie sur l’armée. Il m’a donné un ordre, j’ai obéi. J’ai remplis ma mission et je les remplierais toujours quitte à ce que je doive y laisser ma vie. Tant que mon comportement de soldat est exemplaire, rien de ce que je pourrais faire en tant que civil ne pourra jamais entacher l’honneur de notre armée.

Bien sûr, ahem… Passons à la question suivante. Donc, maintenant que l’on sait que vous retournerez sur votre camp militaire, pourquoi vous êtes-vous tourné vers cette courte carrière dans les médias ?

Parce que j’aime parler aux gens pardi ! Mon émission « People under the stars » est un talk-show où on peut parler de l’influence des astres dans la vie quotidienne. Ce que l’astrologie nous apporte ou encore ce qu’elle nous fait subir. L’effet des astres est indéniable. J’offre un espace télévisuel aux personnes qui souhaitent parler de leurs expériences. C’est intéressant car on peut apprendre beaucoup, on peut apprendre à ne pas commettre les même erreurs ou encore apprendre à évoluer. Pendant ce court laps de temps où je ne suis qu’une civile, je souhaite apporter de l’aide aux autres.

Je me permets de revenir sur votre carrière militaire, car j’avoue que cela m’intrigue. Ne pensez-vous pas que c’est parce que votre famille est puissante que vous ayez été acceptée si jeune et soyez si recommandable par vos supérieurs ?
(rires). Vous voulez vraiment décrocher un scoop, pas vrai ? Mais non, il n’y a rien de tout ça. Notre pays est immense, des richards comme mes parents, ça court les rues. Mon frère aîné n’était pas encore Maire lorsque j’ai passé mes tests. Cela s’est su bien après que je fasse mon entrée au sein de West Point. Et en vous entendant parler, on dirait que c’est facile d’obtenir le statut que je possède actuellement. Mais croyez-moi Ian, si ça l’était, je ne serais pas qu’un sous-lieutenant…

Ça vous manque, pas vrai ?
Plus que vous ne pourrez jamais l’imaginer…

Question relations sociales… sexuelles… d’après une précédente interview, vous avez affirmé que vous aviez une sexualité exigeante. Mmh… pouvez-vous développer ? Des scandales sur le camp ?

(rires) Oh oui, je suis exigeante car j’aime ça et je ne l’ai jamais caché ! Des scandales sur le camp ? Pourquoi donc ? Vous devez savoir que la plupart des hommes à West Point et sur les autres bases viennent fiancés, mariés… en couple. En tant que femme, sortir avec un homme sur le camp, ou ne serait-ce que coucher avec, m’auraient exposé à plus de problèmes que je ne l’aurais voulu. Croyez-moi, je garde les cuisses fermées. Les scandales au travail ne m’intéressent pas. Ce que je veux, c’est prouver ma valeur au combat et monter en grade.

Pas de relations sexuelles sur le camp ? Vraiment ?!

Oui… vraiment. Enfin, pas réellement. Je ne suis pas une sainte (rires), à vrai dire… j’ai fini par avoir quelqu’un. Je l’ai aimé et je l’aime toujours quand bien même cette relation est maintenant terminée. Qui ? Je ne le vous le dirais pas car ça ne vous regarde pas.

Quel dommage ! Pensez-vous que vos coéquipiers de l’US Force tenteront de vous sauter après avoir vu vos photos olé olé sur Instagram ?
(rires) J’espère bien qu’ils en auront envie ! Mais qu’ils sachent que je ne suis pas une femme facile. Je suis un soldat à part entière ayant suivi exactement le même entrainement qu’eux. Première de sa classe et que je n’ai pas obtenu ces résultats en suçant la queue du Général. (se tourne vers la caméra) Je vous demande de bien vouloir excuser mon insolence Général …

Les voilà prévenus ! Notre temps d’antenne est maintenant terminé ! J’aurais bien voulu titiller encore sur votre side-career mais malheureusement, je dois vous laisser l’antenne, n’est-ce pas Ariel ?
Oui, je le crains. Et vous feriez même de vous dépêcher… en tant que bon soldat, j’aime être à l’heure pour mes engagements !

Ouh la ! Je ne veux pas avoir l’Air Force sur le dos ! A vous les studios !



Pseudo :
Godess
Âge :
15 ans askip
Pays/région :
Guadeloupe bitches
Fréquence de connexion :
Je fais ce que je veux. I OWN THIS PLACE BITCH
Longueur de rp :
:drague:
Comment as-tu découvert le forum ? :
J'en parlais justement avec Macron ....
Quelque chose à ajouter ?:
et puis je lui ai dit.."voilà" avant de faire un check à Nek


N'oubliez pas remplir ces codes pour l'ajout de votre célébrité et votre nom dans les différents bottins.

Code:
[b]Carmella Rose[/b] ⠇Ariel Collins
Code:
[b]Ariel[/b]
Code:
[b]Collins[/b]



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lexie Bennett
Admin - Cancer
My diary :

Mon surnom : Lex
Mon âge : 22
Mon signe astrologique : Cancer
Dans la vie je suis : étudiante mais par simple amusement dorénavant
Catégorie Sociale : T'es des bas-fond, mais ta beauté te donne du travail, un travail qui paie. Depuis peu, on te repère petite princesse.
J'aime les : Les pâtes, les pâtes et encore des pâtes ?! Oui, à la bolognaise, à la Carbonara, au Pesto, vous pouvez vous faire plaisir j'adore ça. Mais la vérité c'est que je crois que je tombe amoureuse de mon meilleur ami, et c'est difficile pour moi de l'admettre.
Sosie de : Gigi Beauty Hadid
Double compte : Nate le sexy mexicain
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Déc - 2:13
Bienvenue toi Rolling Eyes :niais:




Could die in your arms.
Lexie Bennett ♡ Before you met me, I was alright but things were kinda heavy. You brought me to life now every February. You'll be my valentine, valentine. Let's go all the way tonight...No regrets, just love. We can dance until we die.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 11 Déc - 2:25
Invité
Merci toi :drague:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 11 Déc - 22:50
Invité
T'es bonne
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Priam Blake
Gémeaux
My diary :

Sex On Fire
Je suis un paradoxe. J’ai ce côté prince charmant que toute femme recherche. Le mec tendre qui te tient la porte et qui, au fond, a un petit côté fleur bleue. Celui qui te traitera comme une princesse te feras rire. Or, je suis aussi le mec au regard brûlant qui glissera ses doigts dans ta culotte en public. N’essaies pas de me comprendre, ça te filera des migraines, chérie..

Mon surnom : Blake
Mon signe astrologique : Gémeaux
Dans la vie je suis : diablement sexy et accessoirement male stripper baby.
Catégorie Sociale : je m'en sors...
J'aime les : courbes féminines, les gémissements et les soupirs, l'excitation et le danger. Je t'aime toi, ici et maintenant, une unique nuit qui, je l'espère, seras la meilleure de ta vie.
Sosie de : Nico Tortorella
Double compte : ta mémé.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 12 Déc - 23:48
Bienvenue parmi nous ma jolie
Bonne continuation pour ta fiche



On croit toujours que certaines relations sont si fortes qu'elles pourront résister à tout, mais ce n'est pas vrai. La confiance qui s'étiole, la lassitude, les mauvais choix, les soleils trompeurs de la séduction, la voix chaude des sales cons, les longues jambes des sales connes, les injustices du destin : tout concourt à tuer l'amour. Dans ce genre de combat inégal, les chances de victoire sont minces et tiennent plus de l'exception que de la règle. ~ byendlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SHINE :: Archives :: Story end :: Fiches périmées-
Sauter vers: