AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Archives :: Story end :: Sujets de rp Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Event de noël «patinoire déguisée».

avatar
Zodiarque
Ophiuchus
My diary : .
Mon surnom : le Maître des Astres
Mon âge : 100
Mon signe astrologique : Ophiucus
Dans la vie je suis : Diseur de bonne aventure
Catégorie Sociale : aussi riche que le monde
J'aime les : les êtres vivants
Sosie de : Dieu
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 17 Déc - 1:20

EVENT DE NOËL
enfile ton meilleur déguisement, tes patins à glace et viens te rétamer avec New-York sur Time Square


Que serait la magie de Noël sans son soleil froid, sa douce neige et l’odeur de cannelle dans les rues ? New-York encore une fois cette année vous offre sa magie bienfaitrice sur un plateau d’argent, une brise de vent glacial comme on l’aime.

New-York, en hiver, c’est All I Want For Christmas Is You de Mariah Carey en mode répétition dans tout Central Park, les publicités commerciales de Victoria’s Secret et de ses anges en tenue de mère Noël sur tous les écrans de Time Square, et ces centaines de faux Père Noël qui arpentent Broadway en quête de se trouver un rôle dans la dernière comédie. Cette année, pour fêter l’hiver, le Maire a décidé de bouleverser les codes. Avec tout ce qu’il se passe en ce moment dans le Monde, son but premier est de raviver la magie new-yorkaise de Noël. Pour ce faire, il a fait appel à l’esprit enfantin des habitants. La patinoire de Central Park est toujours disponible, toujours aussi animée. Cette année, le Maire a décidé d’en installer une en plein milieu de Time Square. Folie passagère, une rumeur court comme quoi il aurait regardé son horoscope du mois, qui lui aurait fait savoir qu’il fallait qu’il relâche la pression, qu’il se permette de réaliser ses rêves. Qui aurait cru que l’un des rêves de notre Maire était d’installer une patinoire à Time Square ?!

Sa folie ne s’arrête pas là. Il aimerait que pour ne pas que les habitants oublient ce qu’est de sourire à s’en faire mal aux joues, à quel point il est important de garder son âme d’enfant, il aimerait que les new-yorkais n’hésitent pas à se déguiser pour venir patiner. Vous serez surpris des costumes qui sont en train de se préparer. D’après mes sources, le Maire est en train de se confectionner un costume de Shrek...



L'action se passe le samedi 17 décembre, mais il vous ait possible d'organiser votre propre rp privé sur le thème de la patinoire déguisée. Privilégiée le TC, cela permet de créer de nouveaux liens. Qui sait, l'amour de votre vie pourrait vous rentrez dedans. Comme d'habitude, faites des réponses courtes qui permettent de faire avancer l'action plus rapidement.

glissez bien, rétamez-vous bien


Revenir en haut Aller en bas
avatar
My diary : Benjamine des Golden Sis, Fortune dérobée , Besoin d'expier mes pêchés ~
Mon surnom : Soeur Luca
Mon âge : 20
Mon signe astrologique : Balance
Dans la vie je suis : dévouée aux Astres
Catégorie Sociale : riche de la sagesse astrale
J'aime les : les Astres et seulement les Astres
Sosie de : Barbara Palvin
Double compte : :héhé:
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 17 Déc - 14:25

         
LUCA & THE OTHERS
if kisses were snowflakes, I'd send you a blizzard.

         
Je saluai Alfred et sortis en courant de la maison, excitée comme une puce. J'attendais cet événement depuis que j'en avais entendu parler, et c'était enfin là ! Pour l'occasion, je m'étais déguisée en ange, tenue qu'Elena n'avait pas l'air d'adorer, pourtant, c'était un justaucorps fait pour la patinoire. Je faisais semblant de ne pas savoir pourquoi elle ne voulait pas que je mette ça, même si en réalité je n'avais aucun doute sur ses raisons. Mais après tout, j'étais maintenant assez grande pour m'habiller comme j'en avais envie et plus personne n'avait le droit de me dicter ma conduite.
Je grimpai dans ma voiture en passant par dessus la portière avec classe, pressant le klaxonne jusqu'à ce qu'Allycia et Elena sortent. Mes ailes me gênaient un peu pour conduire alors je me contentais de les enlever et de les poser à l'arrière. L'ainée de la famille s'installa à côté de moi après avoir jeté un coup d'oeil mauvais à ma voiture, et la cadette pris place dans ce que l'on pouvait appeler le coffre aux côtés de mes ailes d'ange.
Le moteur vrombit et nous voilà parties pour Time Square où avaient lieu les festivités.
***
Je n'avais pas posé un pied sur la glace depuis la mort de papa, patiner à nouveau ne pouvait donc que me rappeler la tragédie qu'était sa disparition, mais elle m'affectait maintenant beaucoup moins. J'avais loué des patins, les avais enfilés en quatrième vitesse et m'étais ruée vers la blanche surface, un sourire immense étirant mes lèvres. Mes ainées étaient encore en de nouer leur lacet que j'entrais sur la glace. Je m'imaginais déjà glissant et virevoltant comme j'avais pu le faire auparavant, c'est donc bercée par ces douces espérances que je commençai à patiner. Et VLAN ! Je me retrouvai les pattes en l'air et le nez gelé, heureusement que je n'étais pas tombée sur le dos, mes ailes se seraient directement brisées et je n'aurais pas pu apprécier ce moment de la même manière. Je me relevai tant bien que mal, les jambes tremblantes, priant pour que quelqu'un ait assez pitié pour venir m'aider.
code by Chocolate cookie

         
Revenir en haut Aller en bas
avatar
My diary : Crédit: Bazzart ~
Mon surnom : Ellie, pour les plus courageux
Mon âge : 26
Mon signe astrologique : Balance
Dans la vie je suis : Psychologue et Profiler
Catégorie Sociale : Actuellement à la recherche de sa richesse
J'aime les : Hommes
Sosie de : Phoebe Tonkin
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 17 Déc - 21:27
Mère-grand que tu as de grandes dents !
The Golden Trio

Luca était celle qui était la plus enjouer de rejoindre la patinoire. Nous savions toutes les trois quels souvenirs étaient liées à la patinoire. Mais bon, nous savions aussi très bien que nous pouvions pas rester enfermé dans notre passé. Et puis, toute la ville avait décidé de se rassembler pour cet événement à Time Square nous ne pouvions pas louper ça ! Et plus c'était déguisé ! Quoi ? Oui j'étais la grande soeur et alors ? Même à vingt-cinq ans j'aimais toujours me déguiser ! D'ailleurs, j'avais opté pour le costume du  chaperon rouge. Même si la cape semblait encombrante, elle était coupé assez courte afin que je n'ai pas de risque en patinant. Je dois avouer que la tenue de Luca ne me plaisait pas vraiment pour son âge mais je me retins de lui faire une remarque. C'était bientôt Noël. Je ne voulais pas gâcher la soirée à cause du tenue...

Je terminais de me préparais avec Allycia lorsque le klaxonne retentit. J'aurais dû plus lui apprendre la patience. Nous sortîmes avec Allycia en saluant notre majordome - Olivier et non Alfred -.  Je montai aux côté de Luca, qui avait décidé de prendre sa voiture pour ce soir. Je ne comprenais pas pourquoi elle avait voulu prendre cette voiture, elle n'était pas vraiment confortable, surtout en hiver mais bon.

Nous arrivâmes sans encombre à la patinoire, Luca était déjà sur la glace alors que nous étions toujours en train de lacer nos patins. Nous eûmes alors le temps de voir Luca se vautrer gracieusement sur la glace. Nous éclatâmes de rire en la regardant se lever difficilement. Je me lançai à mon tour afin de lui venir en aide. Cela faisait longtemps que je n'avais pas patiné mais au moins je n'avais pas perdu les bases ni mon équilibre. Luca était sans doute trop jeune pour s'en souvenir.

-Tu aurais dû réfléchir avant de te lancer ! On dirait une enfant.

Je la pris par le bras tout en continuant de rire. Nous commençâmes alors à patiner à deux avec difficulté. Nous devions vraiment être maladroite à voir de l'extérieur. Ça devait aussi être à mourir de rire.


Highway of fallen queens
Sisters, Till death do us part  ∞


   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
My diary : Trois sœurs, trois démons.
Mon surnom : Ally
Mon âge : 23
Mon signe astrologique : Gémeaux
Dans la vie je suis : directrice d'une boîte de nuit, qu'on vient de me retirer et maintenant SDF
Catégorie Sociale : Riche (bien qu'on vient de me voler toute ma fortune)
J'aime les : les Hommes
Sosie de : Elizabeth Olsen
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 17 Déc - 22:27
[Event de Noel] Patinoire déguisée

J'étais très content de pouvoir prendre une journée avec mes sœurs sans avoir à m'occuper de la boîte de nuit. Elle était fermée en cette fin de mois. je n'avais pas besoin de la faire tourner pour pouvoir vivre, j'étais déjà riche sans travailler et elle m'apportait pas la de bénéfices donc je me fichais totalement de la fermer beaucoup pendant cette fin d'année. J'avais besoin de passer du temps avec ma famille, les fêtes de fin d'année sont faites pour ça non ? Je voulais profiter pleinement de mes sœurs, c'était la seule famille qui me restait et je ne comptais pas les laisser filer. J'avais alors laissé un message rempli d'amour sur la boîte qui disait : "Dégagez d'ici, profitez de votre famille au lieu de venir ici oubliez vos problèmes, personne ne voudra les écouter de toute façon."
C'est alors en ce samedi 17 décembre que la ville avait décidée d'organiser une journée déguisée à la patinoire. C'était une idée bizarre, signe qu'ils n'avaient pas demandé à la reine de l'évènement de leur donner des idées. J'étais pourtant parfaite puisque j'organisais des événements tous plus originaux les uns que les autres au moins une fois par semaine (voir plus quand je fourmillais vraiment d'idées). Mais bon, on n'avait pas voulu de moi, alors tant pis, on allait devoir se satisfaire de cette drôle d'idée.
Mais, touchée dans mon ego d'une part et deuxièmement, pas très inspirée par un thème aussi vague et peu original, je ne trouvais aucun déguisement. Puis j'avais vu ceux de mes sœurs, pour Luca c'était un ange, pour Elena, le petit chaperon rouge. Chose étonnante, puisqu'Elena n'avait rien d'une petite fille naïve et Luca d'un parfait petit angelot. Mais cette dernière me donna une idée. Je décidais, pour ma part, d'être honnête dans mon choix de déguisement avec ma personnalité et courut me coudre moi-même la tenue parfaite (aucun magasin ne pourrait faire ce que j'avais en tête, tellement c'était génial. Ce fut la veille de l’évènement que mon costume fut prêt. Un magnifique déguisement de diablotin terriblement sexy. Je ne pus m'empêcher de le montrer à mes soeurs. J'empêchais Elena de faire tout commentaire sur la longueur de la tenue.
Mais nous étions maintenant le jour J, et j'étais fine prête pour cette journée. Je m'habillais comme prévu, et dit au revoir à notre fidèle majordome Alfred. Luca nous appelait depuis un petit moment en klaxonnant comme une malade dans sa voiture. Je comprenais qu'elle soit impatiente, nous savions toutes les trois les souvenirs qui nous reliaient à la patinoire, mais j'avais passé ce cap depuis un moment et je m'étais remis au patinage. Je n'étais pas une professionnelle, mais je patinais bien, on va dire. Si elle nous emmenait, il y avait peu de chances qu'on arrive en un seul morceau à la patinoire... Je pris place à l'arrière aux côtés des ailes d'ange de Luca. Personne n'allait quand même croire que c'était un ange si ?
Contrairement à mes préjugés, Luca réussit à ne faire aucun accident sur la route et nous étions enfin à la patinoire. Une fois les patins loués, après mes deux sœurs bien sûr, je me lançais sur la glace, portable à la main. Je vis alors la magnifique chute de Luca, qui ne savait définitivement pas tenir sur des patins. Alors que je moquais grassement d'elle, Elena vint à son secours. Elles commenèrent alors à patiner à deux. je me mis alors à avancer assez confiante pour les rattraper, évitant tous les obstacles humanoïdes qui se présentaient devant moi. Arrivée à leur hauteur, je n'hésitais pas à les narguer.

-Voilà, ce que c'est bien patiner. Ne soyez pas si surprises, je me suis remise de l'épisode tragique avant vous, j'ai eu le temps de m'entraîner. Et puis même comme ça, je suis toujours meilleure que vous n'oubliez pas ça !

Je balançais mes cheveux en arrière et repartis comme une diva. Juqu'à un obstacle vivant me barre la route en arrivant comme une malade sur moi. Le corps m'embarqua dans sa chute, me retrouvant sous cette personne. Je ne savais pas encore qui était la personne qui venait de me mettre la honte devant mes sœurs, mais j'allais lui faire manger ses patins par toutes les entrées possibles de son corps.
lumos maxima


Soulmates
The best part of life is when your family become your friends and your friends become your family.by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
My diary : "Everything has ruined him, so he’s trying to ruin everything."
Mon surnom : Eli
Mon âge : 20
Mon signe astrologique : taureau
Dans la vie je suis : étudiant en architecture et vendeur
Catégorie Sociale : pas bien riche
J'aime les : Lex.. pardon, LES jeunes femmes, même si j'admets avoir une préférence pour les grandes blondes d'1m79, au regard azur qui semble vous transpercer l'âme et... bref.
Sosie de : Luke Hemmings
Double compte : Nemo filet-o-fish & Pepette a.k.a. Hermia
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 20 Déc - 21:41

Patinoire déguisée
Annonce du Maire qui avait mis en ébullition le cerveau des habitants de la ville, bien décidés à trouver le meilleur déguisement possible. Boutiques de costumes rapidement assaillies par la population en quête de la trouvaille du siècle, et tout aussi vite dévalisées. Si Eliott n’était pas un brin organisé, trait de caractère plus que nécessaire lorsque l’on menait une vie comme la sienne, il se serait probablement retrouvé sans rien avoir à se mettre le jour J. Heureusement pour lui, il avait eu la présence d’esprit de s’y prendre à l’avance, et c’est donc dans le déguisement de Thor qui était suspendu à la porte de son armoire depuis une petite semaine qu’il se rendit à Times Square. Costume qui le couvrait des pieds à la tête mais qui ne suffirait pour pas autant à contrer le froid glacial propre aux hivers new-yorkais, il le savait. Alors il s’était couvert, avait enfilé quelques couches de vêtements sous l’armure factice afin d’éviter de finir planté tel une stalagmite en plein cœur de la patinoire.

Petite Skylar laissée aux bons soins de sa baby-sitter habituelle, baby-sitter qui n’avait pas manqué d’éclater de rire en voyant le jeune homme sortir de sa chambre vêtu tel le héros nordique. Il avait tant bien que mal tenté de ne pas s’en offusquer et avait dignement quitté l’appartement, direction le métro. Métro qui le conduit bien vite jusqu’à Times Square, lieu où ce cher Maire a décidé d’installer la patinoire. Idée quelque peu farfelue, mais pourquoi pas ? Le chemin jusque-là a été plus aisé que ce qu’il aurait imaginé. Lui qui craignait naïvement d’être la cible de regards curieux, il a été agréablement surpris en découvrant que bien d’autres habitants se trouvaient être déguisés dans les rues de New York, faisant finalement des badauds vêtus normalement les bêtes curieuses.

Fidèle à lui-même, le blondinet arrive en avance au point de rendez-vous où @Eileen Callaghan et lui ont décidé de se retrouver. Amie d’enfance qu’il n’a pas revue depuis le vernissage de cette dernière, il y a… trois semaines. Déjà ? Que le temps passait vite. Et voilà qu’il se remettait à parler comme un vieillard, alors qu’il n’avait même pas vingt ans. C’est dans ces moments-là qu’il se disait que sortir avec des gens de son âge ne pouvait que lui faire le plus grand bien.

Amie qui arrive sans tarder, fort heureusement, car il sent son organisme échauffé par sa marche naturellement rapide refroidir à vitesse grand V. Sourire amusé qui prend place sur ses lèvres lorsqu’il voit la jeune femme arriver vers lui vêtue telle une licorne, tandis qu’il fait quelques pas vers elle pour la rejoindre, se penchant du haut de son mètre quatre-vingt-treize pour embrasser sa joue.

- Eily ! Pourquoi ça m’étonne pas de toi de te voir débarquer dans cette tenue ?
AVENGEDINCHAINS




The king & the queen of the new broken scene.
Eliott Monahan ☁ ‘Cause I've been talking to my friends the way you take away my breath, it's something bigger than myself, it's something I don't understand, no, no. I know we're young and people change, and we may never feel the same.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lexie Bennett
Admin - Cancer
My diary :

Mon surnom : Lex
Mon âge : 23
Mon signe astrologique : Cancer
Dans la vie je suis : étudiante mais par simple amusement dorénavant
Catégorie Sociale : T'es des bas-fond, mais ta beauté te donne du travail, un travail qui paie. Depuis peu, on te repère petite princesse.
J'aime les : Les pâtes, les pâtes et encore des pâtes ?! Oui, à la bolognaise, à la Carbonara, au Pesto, vous pouvez vous faire plaisir j'adore ça. Mais la vérité c'est que je crois que je tombe amoureuse de mon meilleur ami, et c'est difficile pour moi de l'admettre.
Sosie de : Gigi Beauty Hadid
Double compte : Nate le sexy mexicain
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 20 Déc - 23:49

         
Lexie, Angie & THE OTHERS
Winter is coming, even for the mexican girl !

         
Premier jour ou Angie et moi avions un jour de repos en commun. Premier week-end de nos premières vacances de noël ensemble. Ça fait des heures que j’essaie de bosser mais rien n’y fait. J’ai une envie dingue de m’amuser, de faire profiter de l’air frais et cette ambiance magique de noël à ma meilleure amie qui ne connaissait encore pas grand-chose à cette somptueuse ville. Ici au Bronx on avait pas les plus belles choses, on vivait dans le minimum de confort mais là-bas, du côté de Manhattan tout était merveilleux, chaleureux et je savais qu’ils venaient d’installer sur la grande place une gigantesque patinoire, première foi que le maire faisait ça. Petit regard vers la fenêtre de ma chambre. Ciel blanc sans une once de nuage, juste un temps à neige, juste un temps parfait pour aller patiner. Ni une ni deux je me lève de mon bureau laissant ma tasse encore chaude de thé et mon ordinateur ouvert et m’empresser de toquer à la porte de ma mexicaine, je vais m’allonger en long sur son lit et la regarde un énorme sourire sur les lèvres alors qu’elle me regarde intriguée. « Je t’ordonne de te préparer et ... même te déguiser ! Avec ce que t’as n’importe quoi fera l’affaire … » J’hausse les sourcils à l’unissons faisant une petite danse avec et je me mets à rire avant de me lever et remettre bien les coussins sur son lit. « Dans vingt minutes soit prête ! » Je lui envoie un bisou de la main et un clin d’œil avant d’aller moi-même me préparer.

Time square était noire de monde en ce premier week-end de vacance, beaucoup de personne était autour de la patinoire ouverte à simplement regarder les plus courageux aller sur la piste et moi je tirais sur ma meilleure amie qui me suppliait pour s’en aller, elle me disait qu’elle n’était pas prête pour ça, qu’elle essaierait l’année prochaine mais hors de question ma jolie Angela si bien déguisé allait faire le grand saut aujourd’hui et en plus superbement bien accompagnée de sa magnifique meilleure amie dans sa tenue digne du clip Wake me up before you gogo de Wham dans mon legging rose fluo, mon pull croc top kitsch et ce vieux bandeau que je lui avait volé, celui qu’elle utilisait pour s’attacher les cheveux lors de son ménage à l’appartement. « Aller guapa on va trop s’amuser promis tu ne regretteras pas !! » Je la tire sur la main et pose mes pieds munis de leurs patins sur la glace pour lui montrer que ce n’était pas dangereux. « Puis je suis là ça va …… Fait pas ta chochotte Martinez ! »

code by Chocolate cookie

         




Could die in your arms.
Lexie Bennett ♡ Before you met me, I was alright but things were kinda heavy. You brought me to life now every February. You'll be my valentine, valentine. Let's go all the way tonight...No regrets, just love. We can dance until we die.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Léonie Amaury
Admin - Lion
My diary :
«Est-ce que tu t'es déjà senti vivre ou est-ce que tu essayes de t'en persuader ?»

Mon surnom : Lee
Mon âge : 24
Mon signe astrologique : lion
Dans la vie je suis : ton père
Catégorie Sociale : en quête de mon sugar daddy
Sosie de : adele e.
Double compte : ta soeur.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 20 Déc - 23:54

Patinoire déguisée
Quoiqu’il arrive, mes parents ont toujours fait en sorte que mon frère et moi gardions une âme d’enfant. Éduqués à la dure chez Disney, tous les deux ans, voyage familial à Orlando pour aller au Parc, mais surtout, un Noël basé sur l’enfance et l’insouciance. Le soir de Noël, on se retrouve tous les quatre, chocolat chauds et marshmallow, calés dans nos vieux pulls kitch, à regarder des classiques de Noël. C’est une tradition à laquelle je tiens, et que je compte perpétrer encore longtemps. Probablement pas avec mes gosses parce que pour en avoir, il faut qu’il y ait un autre parent avec moi, et là, maintenant, c’est un peu compromis. De toute façon, ce n’est pas à vingt-trois ans que je vais penser à avoir des enfants. Non, ma filleule canalise tout l’amour que je peux avoir pour un petit être. En parlant d’elle, j’ai rendez-vous avec son père en fin d’après-midi. Après avoir vu l’annonce du maire et de son nouveau coup de folie, j’ai tout de suite pensé à Eliott. Il avait besoin de sortir s’amuser, avec des personnes qui savent parler et non babiller. Bon, c’est surtout parce que lui et moi avons à parler sérieusement, que ça faisait longtemps qu’on ne s’était pas vu et que nous n’étions pas allé à la patinoire ensemble.

Évidemment que j’allais y aller déguiser. Je suis retournée chez mes parents plus tôt dans la journée pour trouver quel déguisement j’allais mettre. J’en ai fait des soirées déguisées depuis mon enfance. À tel point que dans mon dressing j’ai un coffre avec tous mes déguisements. Capitaine crocher, Wonder Woman, Alice au Pays des Merveilles, Shrek... j’en ai fait. J’ai trouvé mon bonheur dans un onesie que j’avais acheté pour une soirée avec mes cousines. J’ai enfilé un collant bien chaud et un sous-pull sous mon costume pour éviter de mourir de froid parce que bon, on est quand même mi-décembre, à New-York. De chez mes parents, j’ai attrapé le métro pour rejoindre Time Square. Dans le métro, j’ai croisé du monde déguisé, qui se rendait à la patinoire. J’ai joué avec des enfants dans le métro et mentalement, j’ai remercié le maire d’être aussi timbré que nous. J’ai fait le trajet jusqu’à la patinoire avec un spiderman, un petit chaperon rouge et une alice aux pays des merveilles. Il y a un petit peu de monde mais j’arrive facilement à reconnaitre mon ami d’enfance. Vu sa hauteur en même temps.. j’abandonne mes nouveaux amis et vais le rejoindre. Je rabaisse ma capuche pour le saluer et lui rend son baiser. « Hey toi ! Moh, je ne vois pas du tout de quoi tu parles. T’espères avoir les muscles de Thor en enfilant ce déguisement ? » Je lui donne un petit coup à peine sensible à travers son armure et lui prend le bras. « Retournons terroriser les enfants sur la glace, mon cher, ça fait longtemps ! » J’entraine Eliott faire la queue afin qu’on puisse louer nos patins. Il y a du monde, ce qui nous laisse le temps de parler. « Bon alors, des choses à me raconter depuis la dernière fois qu’on s’est vu ? » Traduction : raconte moi tout avec Lexie.


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
My diary : "Everything has ruined him, so he’s trying to ruin everything."
Mon surnom : Eli
Mon âge : 20
Mon signe astrologique : taureau
Dans la vie je suis : étudiant en architecture et vendeur
Catégorie Sociale : pas bien riche
J'aime les : Lex.. pardon, LES jeunes femmes, même si j'admets avoir une préférence pour les grandes blondes d'1m79, au regard azur qui semble vous transpercer l'âme et... bref.
Sosie de : Luke Hemmings
Double compte : Nemo filet-o-fish & Pepette a.k.a. Hermia
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 21 Déc - 2:42

Patinoire déguisée
Rictus faussement exaspéré qui prend place sur ses lippes à l’entente de la pique de son amie, pupilles qui roulent vers le ciel. Pourquoi fallait-il donc que ses amies soient toutes si délicieusement agaçantes ? Ceci dit, il était mal placé pour les critiquer en matière de taquinerie. Bras qu’il gonfle spontanément, tentant de donner autant de volume que possible à son torse en en contractant la moindre parcelle.

- Inutile, tu vois bien que je les ai déjà !, lui répond-il donc comme si c’était l’évidence même.

Relâchant alors la pression, il la laisse l’entraîner dans la file d’attente déjà longue. En même temps, vu l’heure… Ils ne s’étaient pas franchement pointés à la patinoire à l’aube, et c’était tant mieux. Il avait bien trop de sommeil à rattraper pour se lever si tôt un samedi matin. Bribes de souvenirs qui déferlent dans son esprit suite à ses paroles, certains très précis, d’autres bien plus flous. Réminiscences d’une époque où ils passaient leurs hivers à glisser sur la glace, s’amusant à faire tourner leurs parents en bourriques. Tradition qui avait malheureusement prit fin trois ans plus tôt, avec l’arrivée de la petite Skylar qui a fait basculer le jeune homme dans l’âge adulte bien trop prématurément. La dernière fois qu’ils s’étaient amusés à effrayer les marmots éparpillés sur la glace, il était d’ailleurs encore plus ou moins un enfant, étant plus jeune qu’Eileen de plusieurs années.

Main qui vient spontanément trouver sa place dans ses mèches blondes bien trop courtes pour son déguisement à l’entente de sa question. Il n’est pas stupide, et sait pertinemment quelles informations elle quémande : quel lien les unit, Lexie et lui. Question fâcheuse, question périlleuse, question susceptible de provoquer de fâcheuses intempéries en aval. Question qu’il préfère éviter, l’esquivant tel un saumon glissant entre les rochers.

- Bah, rien de spécial tu sais…, commence-t-il nonchalamment. Les cours, le boulot, la routine quoi… Skylar est tout excitée par l’arrivée de Noël, tu devrais la voir ! Elle passe son temps à sauter partout et à me demander de lui lire des contes sur le Pôle Nord…

Sourire radieux tandis qu’il en fait des tonnes, tentant par la même de distraire son amie. Sans grand succès. Elle non plus n’est pas stupide, et le poisson se prend allègrement les pierres dans la figure tandis que la jeune femme le toise, lui faisant clairement comprendre qu’elle n’est pas dupe. Mayday mayday, changement radical de stratégie ! Il sait déjà que s’il continue à botter en touche, elle va le harceler jusqu’à ce qu’il crache le morceau. D’autant plus que cela risque de jeter un froid entre eux. Alors autant cesser de tourner autour du pot, une bonne fois pour toutes.

- J’imagine que tu veux que je te parle de Lexie, nan ? C’est ma meilleure pote, on s’est rencontrés au collège et on s’est plus quitté depuis lors.

« C’est tout », s’apprête-t-il à ajouter. Mais il sait pertinemment que ce serait mentir, et son amie doit tout aussi bien le sentir. Aussi il n’a probablement d’autre choix que de lui avouer la vérité. D’un autre côté, la demande de Lexie, l’accord qu’il a accepté se rappellent à son esprit. Il n’est supposé en parler à personne, pas même à ses proches. En même temps, si elle lui promet de ne pas le répéter, et de n’en surtout pas parler à la principale intéressée, il ne risque pas grand-chose, n’est-ce pas ? Avec un petit soupir, regrettant déjà d’avoir changé d’avis à la dernière minute en bafouant leur serment, il confesse :

- Et je l’ai embrassé.
AVENGEDINCHAINS




The king & the queen of the new broken scene.
Eliott Monahan ☁ ‘Cause I've been talking to my friends the way you take away my breath, it's something bigger than myself, it's something I don't understand, no, no. I know we're young and people change, and we may never feel the same.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
My diary : «Fais ce qui te rend heureux, sois avec ceux qui te font sourire, ris autant que tu respires et aime aussi longtemps que tu vivras»
Mon surnom : Angie en général
Mon âge : 23
Mon signe astrologique : Taureau
Dans la vie je suis : actuellement étudiante en médecine (3e année) et je suis aussi technicienne de surface (au Starbuck et autres entreprises) et maid (chez les particuliers) afin de financer mes études
Catégorie Sociale : dans la classe moyenne à tendance très pauvre
J'aime les : hommes et plus précisément Nemo
Sosie de : Sara Sampaio
Double compte : Tempérance Henderson et Hortense Baker
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 21 Déc - 16:26

         
Lexie, Angie & THE OTHERS
Winter is coming, even for the mexican girl !

         
La période de Noël est arrivée sur la ville entrainant avec elle son immense manteau blanc. De par ma fenêtre je peux voir les flocons virevoltés avant de terminer leur longue et lancinante chute contre ma vitre. Puis ils fondent au contact de la chaleur de l’appart. Enfin plutôt de la « chaleur ». Le chauffage coûte cher on a donc fait un marché Lexie et moi, on se couvre bien et on oublie le chauffage. J’ai l’impression de ressembler à Bibendum habillé de la sorte mais au moins je peux me vanter d’avoir chaud dans cet appart de merde. Lexie rentre dans ma chambre, sans toquer pour changer les bonnes habitudes, avant de s’affaler sur mon lit. Pour avoir vécu dans une famille nombreuse je peux confirmer que ce genre de comportement a le don de me foutre en rogne. Mais quand c’est Lexie, et bien étonnamment je m’en contrefiche. Cependant je tente tout de même de protester. « Lexie, je n’ai pas le temps de papoter je trav … » Pas le temps de finir ma phrase que la petite princesse blonde dont le popotin se trémousse sur mon lit me coupe la parole. J’aimerais protester, lui dire qu’il faut vraiment que je travaille. Que j’ai des partiels à la rentrée et qu’avec mon travail et les cours je n’ai jamais le temps de réviser et qu’ainsi ces jours de congé pour Noël sont une bénédiction. Mais je sais déjà qu’elle répliquerait qu’on n'a qu’une vie, que je travaille trop et que pour une fois je devrais m’offrir le luxe de souffler. Je n’ose pas alors la contredire, et d’ailleurs je dois avouer que l’idée de passer du temps avec elle me séduit. « Bien, bien je te fais confiance. Mais trouve-moi des gants je veux pas avoir froid par ce temps. De préférence bruns si tu as. » Je sors peu et je suis mexicaine deux raisons suffisantes pour expliquer que je n’ai ni gant ni écharpe ni bonnet ni quoi que ce soit pour passer l’hiver. « 30 min. » Je laisse entendre dans ma voix que c’est non négociable. Si je devais seulement me préparer ça allait mais je devais en plus me laver car je ne comptais pas le faire avant ce soir.

« Lex … je veux rentrer je me sens ridicule comme ça. » Time Square est encore plus beau et plus fou que ce que l’on peut imaginer. Et voilà que pour ma première visite des lieux je me retrouve affublée d’un horrible déguisement de Rudolph. Je porte des collants en laine à motif de Noël tout juste assez chauds pour compenser le manque de tissus que m’apporte ma robe à manches longues brune évasée à la taille et qui s’arrête à mi-cuisses. Sur le sommet de mon crâne trône fièrement un petit serre-tête avec deux bois sans parler de mon maquillage. Un peu de poudre pour des joues rouges effet « mignon » et un faux nez rouge intense. Mes yeux quant à eux ont un look très Bambi. Bref pas vraiment la tenue idéale pour sa première fois à Time Square. Soudain je me fige net à la vue d’une imposante patinoire extérieure qui occupe tout l’espace. Je sens la main de Lex se resserrer sur la mienne et me tirer en avant. Comprenant son petit jeu je lui lance un regard noir et refuse d’effectuer un pas de plus. Mais c’est sans compter sur la force surréaliste de son petit corps frêle qui me traine sans Rp de difficulté, laissant au passage deux imposantes trainées dans la neige. « Je refuse catégoriquement de monter là-dessus. Je suis mexicaine et si les mexicains ne se présentent jamais aux JO d’hiver c’est qu’il n’y a rien à présenter je t’assure. On est né sous la chaleur du soleil, on n’est pas fait pour la glace … » Je tente de la raisonner mais je continue de me faire littéralement tracter jusqu’au guichet où elle prend deux places avec location de patins. Et merde je suis bloquée … Je fais alors la gueule en enfilant mes patins et la suis sans prononcer un mot. En arrivant près de la glace je me fige avant de faire demi-tour. « Nan c’est vraiment une mauvaise idée. » Je sens sa main me tirer, et bien qu’elle confirme que l’on va s’amuser j’en doute. Elle pose un pied sur la glace puis l’autre et prononce la phrase ultime. Ne jamais insinuer qu’un Martinez est une mauviette. Je me pose alors sur la glace et attrape Lexie. Elle tente de me montrer comment patiner mais à peine trois coups de patins plus loin je m’effondre en grand écart sur la glace l’entrainant avec moi dans ma chute. Je relève ma tête vers elle avant de fondre dans une crise de rire. « Félicitation Bennett tu as hérité d’un boulet. »
code by Chocolate cookie

         
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lexie Bennett
Admin - Cancer
My diary :

Mon surnom : Lex
Mon âge : 23
Mon signe astrologique : Cancer
Dans la vie je suis : étudiante mais par simple amusement dorénavant
Catégorie Sociale : T'es des bas-fond, mais ta beauté te donne du travail, un travail qui paie. Depuis peu, on te repère petite princesse.
J'aime les : Les pâtes, les pâtes et encore des pâtes ?! Oui, à la bolognaise, à la Carbonara, au Pesto, vous pouvez vous faire plaisir j'adore ça. Mais la vérité c'est que je crois que je tombe amoureuse de mon meilleur ami, et c'est difficile pour moi de l'admettre.
Sosie de : Gigi Beauty Hadid
Double compte : Nate le sexy mexicain
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 22 Déc - 21:03

         
Lexie, Angie & THE OTHERS
Winter is coming, even for the mexican girl !

         
Elle me fait rire, exploser de rire même avec toutes ces raisons à la con qu’elle me sort pour me dissuader de la faire monter sur le sol de glace. Elle est dingue Martinez. Comme si elle ne me connaissait pas assez bien pour savoir que jamais elle ne repartira sans avoir essayée, qu’elle ne sait pas ô combien je suis une tête de mule quand je m’y mets. J’essuie les petites larmichettes qui perlent aux creux de mes yeux du bout des doigts, ou plutôt du bout des gants en calmant du mieux que je peux ma crise de fou de rire. Patin à glace enfilé, moi à ses pieds lui faisant même ses lacets pour qu’elle arrête de bouder. « Fait confiance en ta blondinette… » Je relève les yeux vers elle suppliant. Je sais qu’elle s’amusera du moment qu’elle aura compris comment ça marche. « C’est un jeu d’enfant faut juste se laisser du temps pour comprendre. ! » Je lui pointe sur la piste les enfants qui en font pour l’encourager. « Si même eux peuvent le faire hein … » Elle se relève, déterminé et moi ça me plait je la suis, la tire avant qu’elle ne rechange d’avis.

Si il y a bien un détail que j’avais zappé c’était le fait que ça faisait deux trois ans que moi-même je n’avais pas fait de patin à glace, à peine sur la surface gelée que mes jambes commence à se faire la malle. Comme sur Bambi sur la glace j’essaie d’avoir un minimum de prestance mais ce n’est pas trop ça encore … Me glissant et m’aidant de mes bras pour me tirer jusqu’au plus proche bord de la patinoire je reprends mon souffle avant de montrer à Angie les premiers pas, comment se tenir et au cas ou comment tomber. Une foi chose faite j’attrape ses mains et la mexicaine se plie presque en angle droit, position coco. « Aller glisse un pied en avant comme ça … » Petit sourire qui vient prendre place sur mon visage alors qu’elle avance, un pas, puis deux mais le troisième est bien trop brusque, pas assez de finesse. Sa lame bute dans la glace et elle se rétame dans un magnifique grand écart de danseuse étoile… Ou pas, elle m’entraine avec elle dans sa chute et je tombe à quatre pattes entre ses jambes en m’étouffant de rire dès que nos regards se croisent. Elle avait raison, elle n’a vraiment rien à faire sur la glace cette nana, elle est complètement inapte. « T’es nulle Angie nulle nulle nulle !!! » Je me remets sur pied en lui tendant une main qu’elle prend rapidement pour s’aider à se relever lorsqu’une personne tierce (@Allycia Arrahmane) nous rentres dedans me refaisant tomber par la même occasion, genoux qui cogne fort contre la glace je m’assois en tailleur sur la glace pour les frictionner en regardant d’un air désolé la personne aussi au sol en face d’elle. « Tu vois Angie ? On n’est pas les seuls à pas savoir tenir debout ! » Sourire amusée vers la demoiselle qui elle n’a pas l’air d’avoir spécialement envie de rigoler.

code by Chocolate cookie

         




Could die in your arms.
Lexie Bennett ♡ Before you met me, I was alright but things were kinda heavy. You brought me to life now every February. You'll be my valentine, valentine. Let's go all the way tonight...No regrets, just love. We can dance until we die.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
My diary : Benjamine des Golden Sis, Fortune dérobée , Besoin d'expier mes pêchés ~
Mon surnom : Soeur Luca
Mon âge : 20
Mon signe astrologique : Balance
Dans la vie je suis : dévouée aux Astres
Catégorie Sociale : riche de la sagesse astrale
J'aime les : les Astres et seulement les Astres
Sosie de : Barbara Palvin
Double compte : :héhé:
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 22 Déc - 23:15

       
LUCA & THE OTHERS
if kisses were snowflakes, I'd send you a blizzard.

       
Maintenant qu'Elena m'aidait à patiner, j'avais l'impression que ça allait beaucoup mieux, le savoir que j'avais sûrement eu un jour refit surface. Allycia passa devant nous en ricanant, se vantant comme toujours d'être la meilleure, mais tout le monde le savait, j'étais la plus sportive de la famille alors j'allais rapidement m'en sortir. Je vis d'ailleurs une personne arriver derrière la cadette, personne qui devrait la remettre à sa place. J'accordai un grand sourire ravie à Allycia qui ne dû comprendre pourquoi que quand elle se retrouva entre la glace et une jeune femme à la chevelure blonde. J'éclatai d'un rire franc et sonore, le rire de la victoire. Ma soeur quant à elle glissa de quelques centimètres de plus ce qui ne pouvait que me faire rire d'avantage.
Je lâchai les mains d'Elena et glissai jusqu'aux deux blondes assises sur la glace. L'inconnue se frottait les genoux et comme je la comprenais, pour être tombée sur la glace pas plus tard qu'il y avait deux minutes, le froid et la peau ne faisaient pas bon ménage.
Je riais tellement que je m'étalai à nouveau sur la glace, le nez dans la poudreuse, le regard rivé sur les patins qui passaient devant moi. Eh bein dit donc, aujourd'hui ce n'était pas mon jour. Mais je trouvais cela amusant bien qu'un peu douloureux.
-Une Luca à terre !
J'étendais mes bras le long de mon corps si bien que je me retrouvai avec la moindre parcelle de mon ventre gelée. Je repris mon souffle et me mis à quatre pattes pour venir jusqu'à Allycia et la fille dans laquelle elle avait foncé, riant encore de ma sœur qui était plus ridicule que moi. C'était le karma.
Je finis par me relever, les genoux un peu tremblant, tendant ensuite la main à la jeune femme blonde, je n'allais pas aider Allycia, fallait pas pousser ! Elle hésita un instant avant de la saisir et de se relever, ce devait être assez drôle à voir puisque quelques personnes nous lançaient des regards amusés. Ou alors regardaient-ils Ally qui avait apparemment du mal à se lever au vu du temps qu'elle mettait pour le faire ?
Je me présentai à l'inconnue en attendant que ma sœur se relève, en profitant pour excuser le comportement hostile de cette dernière:
-Luca Arrahmane, celle dans qui tu as foncé c'est ma soeur Allycia, et merci de l'avoir fait, je jetai un coup d'oeil à la-dite soeur qui me fusillait du regard, fais pas gaffe  à son regard de tueur, elle a toujours cette tête.
code by Chocolate cookie

       
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Léonie Amaury
Admin - Lion
My diary :
«Est-ce que tu t'es déjà senti vivre ou est-ce que tu essayes de t'en persuader ?»

Mon surnom : Lee
Mon âge : 24
Mon signe astrologique : lion
Dans la vie je suis : ton père
Catégorie Sociale : en quête de mon sugar daddy
Sosie de : adele e.
Double compte : ta soeur.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 28 Déc - 1:37

Patinoire déguisée
J’écoute Eliott me raconte sa vie et, elle est intéressante sa vie, ne croyez pas le contraire, mais ce n’est tellement pas ce qui m’intéresse que je suis à deux de sortir une lime par magie et m’occuper de mes ongles. Je l’aime ma filleule, ça doit bien faire un mois que je ne l’ai pas vu. J’étais débordée à la galerie avec l’exposition, et la préparation de la prochaine que quand j’ai vu que les vacances de Noël étaient déjà là, je me suis demandée où était passé le temps. C’est comme ça depuis cet été. Je m’investis à fond dans le travail, faisant plus d’heures supplémentaires que d’heures conventionnelles. Il m’arrive encore d’arriver aux aurores un dimanche matin et de ne repartir que tard dans la nuit, sans avoir une seule fois regarder mon téléphone. Les seuls moments de pause que je m’autorisais était pour descendre me faire couler une grande tasse de café et aller évacuer ce que je venais de boire. Depuis... bref. Je me suis investis dans mon travail, j’ai repris le chemin des soirées en extérieur de la ville, et j’en ai oublié ma vie sociale. Je n’étais pas prête à l’affronter au début. Et la routine s’est installée et j’y ai repris goût, à ce train de vie. Je m’en veux d’avoir délaisser ma filleule. Je compte bien rattraper le temps perdu pour Noël. La capturer au moins une semaine.

Je relève la tête intéressée quand Eliott me demande si c’est de Lexie que je veux entendre parler. Évidemment que c’est d’elle. Le reste n’est rien de nouveau. « Dingue qu’elle soit autant importante pour toi et que je n’ai jamais su. » Je m’excuse implicitement de ne pas avoir joué mon rôle de grande soeur comme il le fallait, d’avoir manqué certains moments. Je lui donne un coup dans le bras, faussement vexé. « Vous vous êtes bien foutus de ma gueule à l’expo ! Je retiens, gamin. » Je fais semblant de bouder. À l’exposition, ils m’ont laissé me ridiculiser en les présentant alors qu’ils se connaissaient parfaitement bien. Je m’apprête à continuer quand il me lâche la bombe. L’information monte rapidement au cerveau mais ce dernier met du temps à réagir. Je le regarde, ne comprenant pas. Puis, j’ai compris. Mon bouche s’est ouverte de surprise et j’ai sauté en l’air, comme une gamine à qui on vient d’apprendre qu’elle va à Disney. Je tourne sur moi-même en chantant « ils se sont embrasséééés ». Il m’aurait annoncé leurs fiançailles, j’aurai assurément réagi de la même façon. Je suis tellement contente ! Le destin fait bien les choses. Quand je les ai vu dans la même pièce, je me doutais bien qu’il y avait quelque chose. On ne dévore pas les gens de cette manière, même quand on est des meilleurs amis très fusionnel. Non. Il y avait plus dans leur regard. J’aurai pu leur expliquer le système sexigésimal qu’ils auraient hoché de la tête comme s’ils avaient compris alors que non, ils tentaient de faire genre qu’ils venaient de se rencontrer. Bien sûr. À d’autre.

Sincèrement ? J’avais peur qu’à cause de Skylar, Eliott s’empêche jusqu’à ce qu’elle grandisse encore plus de profiter. Comme si à 19 ans on devait s’arrêter de vivre parce qu’on a un gosse. Quelle idée ! À croire qu’il faudrait inventer la projection astrale pour qu’il puisse s’occuper de sa fille et de lui. Ce n’est pas le premier parent jeune et célibataire. Les marraines, elles servent à ça aussi. « Tu l’as embrassé et ? Aller, nourris ma curiosité Eliott, je n’ai pas regardé les feux de l’amour depuis trop longtemps ! » Je ne veux pas savoir comment on fait pour embrasser, j’ai quatre ans d’avance sur le petit. Je veux savoir ce que le baiser implique. Si ça va déboucher sur un deuxième. S’il va falloir que je prenne plus souvent Skylar à la maison.

Pendant qu’Eliott me raconte tout ça, la file avance et on peut enfin louer nos patins. J’ai cru qu’on y arriverait jamais. J’enfile les chaussures et me regarde, ainsi qu’Eliott, et les personnes autour de nous. Nope, on n’a pas autant la classe que Disney on Ice mais on fait avec. Il y a du monde sur la glace mais étonnamment, il est facile de patiner. Je m’accroche à Eliott, sursautant en entendant un boom. Je me retourne et voit des filles par terre. Ah bh bravo. « J’avais oublié à quel point les gens n’étaient pas doué dans cette ville. » Je me détache de lui et avance un peu seule, tournant sur moi même. Ça fait beaucoup trop longtemps que je n’en ai pas fait, mais surtout beaucoup trop longtemps que je n’ai pas relâché la pression sans avoir trois grammes dans le sang. Je regarde Eliott, sourire enfantin qui s’installe sur mes lèvres. « on fait la course ? »


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SHINE :: Archives :: Story end :: Sujets de rp-
Sauter vers: