AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Sujets de rp Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Défi #1 Can i have this dance ? • jonate

avatar
Jolene Larsen
Admin - Bélier
My diary :
«et si moi je suis barge de tes yeux, c'est qu'ils ont l'avantage d'être deux.»

Spring BreakSpring Break/girls

Mon surnom : miss fran
Mon âge : 24
Mon signe astrologique : Feu
Dans la vie je suis : au chômage.
Catégorie Sociale : je jette les billets en l'air comme si je pouvais me payer le paradis.
J'aime les : les mexicains à la moustache fine qui portent des casquettes roses, les mojitos passion, le captain morgan, brandir mon majeur au ciel.
Sosie de : jo skriver.
Double compte : Hitler.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 20 Déc - 22:25
can I have this dance ?
Nate & Jolene


Je suis sur un nuage. Était-ce la magie de Noël qui opérait ? Je crois que ça va beaucoup mieux avec Nate ? Enfin oui, ça va beaucoup mieux puisqu’on a rendez-vous. Je ne sais pas si c’est un rendez-vous date ou si réellement c’est comme je me suis empressée de préciser dans le message, juste entre amis. Est-ce que j’ai eu tort de préciser ? Depuis ce matin je n’arrête pas de sourire. Hier soir en rentrant du travail, je suis passée par Time Square et j’y ai vu la patinoire. J’ai tout de suite pensé à Nate. Pourtant, un mexicain sur la glace... je m’attendais à différentes façons de me dire non, même pas en rêve, jamais il ne troquera sa paire de baskets pour des patins à glace. À ma grande surprise, il a accepté. On s’y voit après le travail. J’ai été intenable. Toute la semaine, on a planché sur les retombées médiatiques et budgétaires de la soirée de lancement. Autant dire que la soirée a été une réussite. Au travail, ils ne parlaient surtout que de ce que j’avais organisé pour Nate. Ils me disaient qu’il avait de la chance d’avoir une amie comme moi, qu’il ne se rendait probablement pas compte de la perle qu’il détenait. J’ai passé la journée à rougir, à parler de sujet barbant pour qu’ils m’oublient Nate et moi. Et pourtant, même moi, je n’avais en tête que son sourire.

Nerveuse, j’arrange ma robe à fleur et remets en place mes barrettes qui tiennent mes mèches rebelles. Mes cheveux ondulent naturellement sur ma grosse écharpe qui cache légèrement mes joues. Déjà perchées sur mes patins à glace, j’aperçois Nate qui arrive vers moi, titubant sur ses patins. Je souris, attendrie. Allez savoir pourquoi il a accepté ma folie ... Quand il arrive à mon niveau, on se regarde, ne sachant que faire. « Salut. » Je lâche mon salut dans un souffle et je lui colle un baiser sur sa joue. Depuis quand je suis cette gamine ? Bon sang Jolene. Je lui souris, encourageante. « Prêt ? » Je lui tourne le dos afin de monter sur la glace. Je suis soulagée qu’il n’y ait pas énormément de monde, mais tant mieux. Une fois stable je lui refais face et lui tend la main. « Prends ma main, inspire un bon coup, je ne te lâcherai pas. »


© MADE BY LOYALS.




galatée

Let's take our time tonight, boy. Above us all the stars are watchin', there's no place I'd rather be in this world. Your eyes are where I'm lost in. Underneath the chandelier we're dancin' all alone. There's no reason to hide what we're feelin' inside right now.©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nate Martinez
Admin - Sagittaire
My diary : She said she want my lolly, she want to kiss the top
Mon surnom : El Mustacho quand je porte pas mes super lunettes jaune, une foi que je les porte je deviens Pablo Escobar
Mon âge : 25
Mon signe astrologique : Sagittaire
Dans la vie je suis : Etudiant et actuellement en alternance dans une maison d'édition
Catégorie Sociale : un gars lambda, pas trop de fric mais j'avais une mustang à San Francisco
J'aime les : brunes aux yeux couleur émeraude et la peau d'ivoire, les filles qui ont comme deuxième prénom Fran.
Sosie de : Ken Samaras
Double compte : Lexie la barmaide du Bronx
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 21 Déc - 0:34
can I have this dance ?
Nate & Jolene


Journée qui m’avait paru interminable, je n’avais eu droit à faire face qu’avec des gens cons, des gens fatigants. Ceux qui cassent le cerveau et rendent de mauvaise humeur tant ils sont cons. Mais j’avais relativisé toute la journée, je m’étais dit que ça irait mieux car plus tard, après le travail, je voyais Jolene qui m’avait très poliment et courtoisement invité à aller du coté de Time Square. J’avais moi aussi entendue vaguement parlée qu’une gigantesque patinoire avait été mis à disposition pour les fêtes de noël par le maire de New York et je trouvais génial, enfin je comprenais pas trop que l’idée n’ai pas été faite avant mais bon. J’étais bien content d’assister à la première édition new yorkaise de cet évènement et d’en plus faire plaisir à ma belle Larsen qui m’avait quand même épatée et éblouie le soir du lancement du livre de Prisloo. Je pressais involontaire le pas pour arriver à la plus proche station de métro les mains dans les poches de ma doudoune.

Arrivée sur Time Square, yeux qui glissent sur la patinoire et angoisse qui grandit. Ce qui était de l’impatience devient de l’inquiétude. Je vais faire la file comme tout le monde pour prendre des patins en scrutant le lieu … Les couples faisant des pirouettes, patinant en arrière, allant à toute vitesse… Moi je n’y connaissais rien à ça… Grimace d’inquiétude, envie folle de faire chemin arrière, comme si je n’étais jamais venue prétextant une grippe à Jolene pour m’extirper de cette affaire. Sauf qu’elle m’a vue, elle m’observe et je lui fais un signe de la main avant d’enfiler ma paire de patin et d’aller jusqu’à elle. « Salut miss Fran… T’es superbe dans cette robe… » Je m’approche d’elle pour déposer un tendre baiser sur son front, elle me demande alors si je suis prêt et je fais une moue incertaine, tordant ma bouche sur le côté en haussant les épaules. « Pas vraiment non … » Elle va alors sur la glace et mon cœur fait une descente lorsqu’elle me tend la main, je souris et l’attrape car elle est vraiment adorable et que je ne peux plus filer, trop tard. Un premier pas sur la glace et le deuxième suit. Souffle qui se coupe et comme si elle l’avait ressenti elle me demande de prendre ma respiration, chose que je fais fortement, grande inspiration du nez et je la regarde droit dans les yeux alors qu’elle attrape mes mains pour me faire glisser, mes premiers pas sur la glace me promettant qu’elle sera mon guide.


© MADE BY LOYALS.



Elle te fait renaître un jour, le lendemain t'achève. Suspendu à ses lèvres, obligé de m'attacher la vérité vaut son pesant d'or, nos exemples sont trafiqués. J'suis en apesanteur, tout me semble sans gravité... J'attends la réussite des astres.
Nekfeu
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jolene Larsen
Admin - Bélier
My diary :
«et si moi je suis barge de tes yeux, c'est qu'ils ont l'avantage d'être deux.»

Spring BreakSpring Break/girls

Mon surnom : miss fran
Mon âge : 24
Mon signe astrologique : Feu
Dans la vie je suis : au chômage.
Catégorie Sociale : je jette les billets en l'air comme si je pouvais me payer le paradis.
J'aime les : les mexicains à la moustache fine qui portent des casquettes roses, les mojitos passion, le captain morgan, brandir mon majeur au ciel.
Sosie de : jo skriver.
Double compte : Hitler.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 21 Déc - 1:02
can I have this dance ?
Nate & Jolene


Je ne sais pas pourquoi Nate a accepté de venir. Il n’est clairement pas à l’aise, ça se sent, il est crispé, il tient très fort ma main. Quelle idée de ma part de lui proposer la patinoire ? Vu ce froid, j’aurai dû lui proposer un café ou .. rien. Rien aussi, c’est pas mal, ouais. J’ai l’impression de lui sauter dessus, de l’empêcher de respirer. J’étais tendue, à cran ces derniers mois et la soirée de lancement m’a permis de relâcher toutes les tensions qui habitaient mes épaules. À tel point que je dors un peu mieux depuis. De fait, je suis plus spontanée et sur le moment, ça me semblait normal d’inviter Nate. Je ne m’attendais pas à ce qu’il accepte. Mais on est bien tous les deux mains dans les mains sur une patinoire gigantesque en plein Time Square. Et puis, quel humain ne sait pas faire de patins à glace à 25 ans ? Depuis que je suis toute petite, je glisse sur des patins à chaque Noël que je passais à Copenhague. Il était temps qu’il apprenne à son tour.

J’aide Nate à grimper sur la surface glissante et lui attrape sa deuxième pour qu’il ait plus d’équilibre. Je souris, attendrie par la peur qu’il ressent en se retrouvant sur la glace. Quand il tient bien en équilibre, je fais un petit pas en arrière pour qu’il puisse avancer. « Tiens toi à moi. Fais glisser ton pied.. ouais, voilà. » Nate fait glisser un pied sur la glace et se met à trembler, comme s’il allait tomber. Je mets toutes mes forces dans mes bras pour le retenir et l’aide à se remettre droit. Il fait un deuxième pas, qui se passe mieux que le premier. Je lui lâche une main et la mienne vient se poser sous son menton, pour lui relever la tête. Ma main glisse sur sa joue et essuie une larme invisible du pouce, avant de retourner rattraper sa main. « Ne regarde pas tes pieds, concentre toi sur mes yeux, c’est plus facile. » Une musique lente et douce s’échappe des hauts parleurs qui couvrent la patinoire. Je l’entraine faire d’autres pas. Mon regard ancré dans le sien, j’en oublie où on se trouve, ce que l’on fait tant la force de son regard me décontenance. Je crois qu’en fait, c’est lui qui m’empêche de défaillir.



© MADE BY LOYALS.



galatée

Let's take our time tonight, boy. Above us all the stars are watchin', there's no place I'd rather be in this world. Your eyes are where I'm lost in. Underneath the chandelier we're dancin' all alone. There's no reason to hide what we're feelin' inside right now.©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nate Martinez
Admin - Sagittaire
My diary : She said she want my lolly, she want to kiss the top
Mon surnom : El Mustacho quand je porte pas mes super lunettes jaune, une foi que je les porte je deviens Pablo Escobar
Mon âge : 25
Mon signe astrologique : Sagittaire
Dans la vie je suis : Etudiant et actuellement en alternance dans une maison d'édition
Catégorie Sociale : un gars lambda, pas trop de fric mais j'avais une mustang à San Francisco
J'aime les : brunes aux yeux couleur émeraude et la peau d'ivoire, les filles qui ont comme deuxième prénom Fran.
Sosie de : Ken Samaras
Double compte : Lexie la barmaide du Bronx
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 21 Déc - 3:29
can I have this dance ?
Nate & Jolene


J’écoute mot pour mot ce qu’elle m’indique, faisant glisser mon pied, puis l’autre et ainsi de suite mais toujours accroché à elle comme un bébé caneton à sa maman. Peur qui commence à s’envoler, sourire éclatant qui apparait. Mes jambes se font moins lourdes, comprenant petit à petit comment ça fonctionne. Tenir l’équilibre sur des lames tranchantes n’est pas si difficile en fait, surtout lorsque vous avez une super monitrice pour vous aiguillez. Lorsqu’elle voit que je m’en sors à peu près la pression de ses bras sur les miens se fait plus douce, elle se permet même de lâcher un de mes membres pour aller poser sa main sur ma nuque, caressant mes cheveux avec un sourire assez fière d’elle, je me redresse complètement sur mes lames, le mexicain hésitant reprend de la contenance. Main douce sur ma joue, Je m’en mordille la lèvre et elle attrape mes mains pour me faire glisser encore plus vers le milieu de la patinoire me montrant comment faire avec les jambes pour avancer de moi-même, elle arrête de me regarder et je lui dis sur un ton taquin. Promets-moi de pas me lâcher … » Elle hoche la tête complètement sûre d’elle, elle me donne confiance, ce petit corps frêle me fait rêver. En regardant ses pieds je me rends compte d’ô combien elle sait patiner. Elle a cette grâce que je n’aurai jamais, cette aura rayonnant qui donne envie de faire un effort, d’être à sa hauteur.

Douce musique qui commence, mains qui viennent se poser sur tes hanches pour nous rapprocher, une foi chose faite je te souris, complètement hypnotisé par tes yeux et pour jouer les romantiques je prends ta main et te fait tourner un tour sur toi-même avant de t’avoir contre moi on se remet à patiner subtilement, plus surement. Je commence à apprendre donc je ne suis pas des plus rapides mais j’ai la volonté de me débrouiller, de m’améliorer alors on zigzag hasardeusement jusqu’à la plus proche rambarde ou nous prenons place assis l’un à côté de l’autre en riant. « C’est inédit pour moi, t’es la première à me voir faire du patinage… » Je me mordille la lèvre avant de rajouter en levant les yeux au ciel. « Soit fière hein… » Je me relève et lui tend ma main pour reprendre alors que la musique continue.


© MADE BY LOYALS.



Elle te fait renaître un jour, le lendemain t'achève. Suspendu à ses lèvres, obligé de m'attacher la vérité vaut son pesant d'or, nos exemples sont trafiqués. J'suis en apesanteur, tout me semble sans gravité... J'attends la réussite des astres.
Nekfeu
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jolene Larsen
Admin - Bélier
My diary :
«et si moi je suis barge de tes yeux, c'est qu'ils ont l'avantage d'être deux.»

Spring BreakSpring Break/girls

Mon surnom : miss fran
Mon âge : 24
Mon signe astrologique : Feu
Dans la vie je suis : au chômage.
Catégorie Sociale : je jette les billets en l'air comme si je pouvais me payer le paradis.
J'aime les : les mexicains à la moustache fine qui portent des casquettes roses, les mojitos passion, le captain morgan, brandir mon majeur au ciel.
Sosie de : jo skriver.
Double compte : Hitler.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 21 Déc - 4:29
can I have this dance ?
Nate & Jolene


J’hoche la tête, et déglutis en même temps, incapable de prononcer un seul mot. Mes yeux ne quittent pas ceux de Nate et je sursaute quand un patineur passe à côté de nous rapidement. À trop me plonger dans son regard amande, j’en oublie l’endroit où nous nous trouvons et surtout que nous ne sommes pas tous seuls. Je secoue la tête et me concentre sur Nate. Je veux dire sur ce que fait Nate. Pas seulement ses yeux ouverts en grand, ses lèvres torturés de temps à autre par ses dents que j’ai envie d’apaiser.. il aura ma santé mentale, et je suis étonnée d’être encore un minimum saine d’esprit après autant de temps. Nate se sent plus à l’aise sur ses patins, sa pression sur ses mains se fait plus légères. Je ne le lâche pas pour autant. Je l’entraine vers le milieu, là où on risque de trouver moins de monde et donc avoir moins de chance de se faire rentrer dedans. Même si Nate apprend très vite et se débrouille très bien, je n’ai pas confiance en ceux qui nous entoure. Et je profite tout de même de ce moment.

Il me surprend quand il lâche mes deux mains pour s’accrocher à mes hanches, me rapprochant ainsi de lui. Il n’y a entre nous que l’espace nécessaire pour patiner et je remercie ma dextérité qui me permet de patiner en arrière en ayant total confiance en mon partenaire. Un rire m’échappe quand il me fait tourner sur moi même, pris dans l’élan de la musique. Je ris tellement que je chancelle et me rattrape tant bien que mal à Nate, qui nous arrête à la rambarde. Je lui souris, cachant à peine ma fierté d’être celle qui lui fasse découvrir cette magie. « Évidemment que je suis fière. Je n’allais certainement pas te laisser passer ton premier Noël à New-York sans passer par la case patinoire. » J’accepte sa main pour reprendre la glisse et cette fois-ci, c’est lui qui mène la danse. Je suis impressionnée, de la vitesse à laquelle il apprend. Il est beaucoup plus sûr de lui, à tel point qu’il reprend son envie de me faire danser sur la glace, en osmose avec la musique qui passe. « M’aurais-tu caché tes talents de danseurs durant toutes ces années, Martinez ? » J’ai dansé la salsa, le tango, le collé-serré, mais jamais ne m’avait-il fait danser la valse aussi sereinement.




© MADE BY LOYALS.



galatée

Let's take our time tonight, boy. Above us all the stars are watchin', there's no place I'd rather be in this world. Your eyes are where I'm lost in. Underneath the chandelier we're dancin' all alone. There's no reason to hide what we're feelin' inside right now.©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nate Martinez
Admin - Sagittaire
My diary : She said she want my lolly, she want to kiss the top
Mon surnom : El Mustacho quand je porte pas mes super lunettes jaune, une foi que je les porte je deviens Pablo Escobar
Mon âge : 25
Mon signe astrologique : Sagittaire
Dans la vie je suis : Etudiant et actuellement en alternance dans une maison d'édition
Catégorie Sociale : un gars lambda, pas trop de fric mais j'avais une mustang à San Francisco
J'aime les : brunes aux yeux couleur émeraude et la peau d'ivoire, les filles qui ont comme deuxième prénom Fran.
Sosie de : Ken Samaras
Double compte : Lexie la barmaide du Bronx
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 21 Déc - 15:02
can I have this dance ?
Nate & Jolene


Attention qui me touche, Jolene Larsen aura toujours et continuellement un cœur en or. Le genre de personne toujours présente dans votre vie pour vous faire découvrir des choses. Et il faut l’avouer, face à moi petit mexicain de San Francisco qui n’a jamais voyagé, ni rien découvert Jolene a des kilomètres d’avance sur moi. Elle sait et connait des choses qui ne sont pas à ma portée et pourtant dieu seul sait combien j’aime apprendre, combien je suis un fou de connaissance et comment mon cerveau assimile rapidement les choses. Mais elle, elle a eu une vie différente. A peine vingt-deux ans et elle a déjà vue la quasi-totalité des continents. « J’ai toujours su danser, jamais eu l’occasion de te le montrer … » Clin d’œil avant de continuer cette petite valse improvisée.

Habitudes qui se font petit à petit sur le sol gelé. Je lâche sa main et je vais tout seul comme un grand jusqu’au centre de la patinoire, je l’entends rire derrière moi, ma façon de patiner doit être drôle à voir mais je m’en fou, tant que je la fais sourire c’est le plus important. Lorsque nous arrivons au centre je me tourne vers elle et lui tend ma main nonchalamment. « Prend ma main… Je prends le rôle de guide » Elle sourit peu confiante mais attendrie sous mes doigts et je lui fais faire de nouveau un tour sur elle-même avant de l’attirer contre moi, mon torse contre sa poitrine en la regardant droit dans les yeux. « Promis tu seras en sécurité avec moi » Premier pas sur la glace en arrière, succès. Je retente avec le deuxième et c’est aussi un succès je la fait glisser jusqu’à moi en riant niaisement lorsque dans les hauts parleurs une voix d’homme glisse pour nous dire que c’est le quart d’heure dansant et tout le monde commence à danser en couple autour de nous, je pose une de mes mains sur ses hanches et l’autre attrape sa main pour nous mettre en position valse. « N’ait pas peur de tomber, Tu sais que je t'attraperais par tous les moyens » Comme le reste de ceux qui nous entourent, nous nous mettons à danser, petite poupée qui sait bien trop danser, je la laisse prendre la gloire, elle fait toute la beauté du spectacle à elle seule. Elle sauterait presque sur la glace, elle tourne et virevolte, je la suis du regard émerveillé par la beauté que j’ai sous le nez.


© MADE BY LOYALS.



Elle te fait renaître un jour, le lendemain t'achève. Suspendu à ses lèvres, obligé de m'attacher la vérité vaut son pesant d'or, nos exemples sont trafiqués. J'suis en apesanteur, tout me semble sans gravité... J'attends la réussite des astres.
Nekfeu
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jolene Larsen
Admin - Bélier
My diary :
«et si moi je suis barge de tes yeux, c'est qu'ils ont l'avantage d'être deux.»

Spring BreakSpring Break/girls

Mon surnom : miss fran
Mon âge : 24
Mon signe astrologique : Feu
Dans la vie je suis : au chômage.
Catégorie Sociale : je jette les billets en l'air comme si je pouvais me payer le paradis.
J'aime les : les mexicains à la moustache fine qui portent des casquettes roses, les mojitos passion, le captain morgan, brandir mon majeur au ciel.
Sosie de : jo skriver.
Double compte : Hitler.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 21 Déc - 15:40
can I have this dance ?
Nate & Jolene


« Tu auras tout le temps de me faire découvrir ce que tu sais faire alors. » Mon regard ancré dans le sien, je fais sonner cette phrase comme une promesse. C’est fini Nate, je ne te quitte plus. Je raffermis ma prise sur ses bras quand lui décide d’aller patiner tout seul, me laisser pantoise et seule face à lui. Je ris, la bouche cachée par ma main gantée et éclate de rire, la tête en arrière en le voyant patiner du mieux qu’il peut. Il est mignon, à patiner aussi bien que les gosses autour de nous, qui d’ailleurs se moquent de lui. Mais il s’en fout, il s’amuse. Il revient vers moi et me tend la main, son tour de me guider, de me montrer qu’il a compris la leçon. J’ai légèrement peur de ce qu’il va me faire faire mais j’accepte et ma main vient se loger dans la sienne. Un nouveau tour et je me retrouve collée à lui. Je sens mes joues rougir, de cette proximité à laquelle je ne suis plus habituée. Son sourire est contagieux, mes lèvres s’étirent en un sourire aussi aussi grand que le sien et je me laisse guider.

Une chance sur un million de ressentir ce que je ressens à ce moment, et pourtant, je suis sûr que Nate vit la même chose, que je ne suis pas la seule à imaginer ce qu’il se passe entre nous. On annonce le quart d’heure dansant et je regarde Nate à moitié apeurée. Je suis à l’aise sur des patins, oui, je sais danser la valse, oui, mais combiner les deux ? Il ne faut pas oublier que je suis Maladroite, avec un grand M. Sa main sur ma hanche me fait tout oublier et je hoche la tête. Il me rattrapera. Toujours. La valse commence et je me laisse guider par Nate, sourire aux lèvres. La pression redescend et je me surprends à tourner sur moi-même, me prenant pour une patineuse artistique. Les couples se séparent et d’autre se forment et je me retrouve dans les bras d’un homme. Pourtant c’est bien Nate que je regarde, que je ne quitte pas des yeux. Je reviens à lui, et je termine la danse dans ses bras, incapable de le relâcher. La valse se termine et nos deux bras tendus, on se met à tourner, et je me retrouve contre lui, mes bras autour de son cou, un sourire immense aux lèvres.





© MADE BY LOYALS.



galatée

Let's take our time tonight, boy. Above us all the stars are watchin', there's no place I'd rather be in this world. Your eyes are where I'm lost in. Underneath the chandelier we're dancin' all alone. There's no reason to hide what we're feelin' inside right now.©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nate Martinez
Admin - Sagittaire
My diary : She said she want my lolly, she want to kiss the top
Mon surnom : El Mustacho quand je porte pas mes super lunettes jaune, une foi que je les porte je deviens Pablo Escobar
Mon âge : 25
Mon signe astrologique : Sagittaire
Dans la vie je suis : Etudiant et actuellement en alternance dans une maison d'édition
Catégorie Sociale : un gars lambda, pas trop de fric mais j'avais une mustang à San Francisco
J'aime les : brunes aux yeux couleur émeraude et la peau d'ivoire, les filles qui ont comme deuxième prénom Fran.
Sosie de : Ken Samaras
Double compte : Lexie la barmaide du Bronx
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 21 Déc - 21:59
can I have this dance ?
Nate & Jolene


Qui aurait cru que je danserai la valse sur la glace après avoir passé mes toutes premières cinq minutes sur des lames de ma vie ? Certainement pas moi, je ne me connaissais pas cette dextérité, je ne me serais jamais cru si à l’aise sur un élément totalement opposé au mien. Le feu, la chaleur, la sécheresse et la plage c’est un truc que je gère bien et dans lequel je me sens à ma place mais la neige, le froid et la glace j’ai du mal à m’y faire encore. New York c’est pas l’endroit le plus fait sur mesure pour moi. Mais lorsque je la vois, en face de moi si heureuse, enjouée d’être dans mes bras je me dis que je suis peut-être prêt à rester ici si il le faut, si c’est le prix à payer pour qu’on soit de nouveau ensemble une bonne fois pour toute je veux bien le faire dans les règles de l’art en ouvrant un peu plus mon cœur à celle que… j’aime, c’est ça, je l’aime.

Changement de partenaire presque obligatoire je suppose car tout le monde lâche son duo pour en attraper un autre. Règle du quart d’heure dansant que je ne connaissais pas apparemment. Demoiselle timide qui se calle entre mes bras, je lui souris amicalement et la fait danser du mieux que je peux mais avec elle il n’y a pas l’alchimie que j’ai avec Jolene, je n’arrive pas à être autant naturel, autant guider ou me laisser faire, on esquive de peu la catastrophe de finir parterre. Je me lâche beaucoup moins, ça devient presque pénible et je suis bien content de retrouver ma belle de nouveau dans mes bras la minute d’après. « Content de te retrouver … » Je lui souris et l’attrape par surprise pour la soulever, elle en profite pour jouer les ballerines et je ris en la reposant sur le sol dur de verre. « Moi non plus je te savais pas si bonne danseuse Miss Larsen finalement » Je m’extasie face à sa souplesse, sa légèreté et sa fluidité dans ses pas, alors qu’à coté je ne suis que lourdeur. « Aller on refait une petite mise en scène épate tout le monde ! » Je tiens ses mains alors qu’elle lève sa jambe en arrière ne tenant que sur la pointe d’un seul pied, je la fais tourner doucement lui donnant des airs de petite danseuse dans sa boite à bijoux.


© MADE BY LOYALS.



Elle te fait renaître un jour, le lendemain t'achève. Suspendu à ses lèvres, obligé de m'attacher la vérité vaut son pesant d'or, nos exemples sont trafiqués. J'suis en apesanteur, tout me semble sans gravité... J'attends la réussite des astres.
Nekfeu
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jolene Larsen
Admin - Bélier
My diary :
«et si moi je suis barge de tes yeux, c'est qu'ils ont l'avantage d'être deux.»

Spring BreakSpring Break/girls

Mon surnom : miss fran
Mon âge : 24
Mon signe astrologique : Feu
Dans la vie je suis : au chômage.
Catégorie Sociale : je jette les billets en l'air comme si je pouvais me payer le paradis.
J'aime les : les mexicains à la moustache fine qui portent des casquettes roses, les mojitos passion, le captain morgan, brandir mon majeur au ciel.
Sosie de : jo skriver.
Double compte : Hitler.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 21 Déc - 23:18
can I have this dance ?
Nate & Jolene


Nate me porte au dessus de lui et l’euphorie me fait oublier que c’est un débutant qui me fait faire une pirouette sur la glace. Il suffit que Nate pose un regard sur moi, me sourit tendrement ou me touche légèrement pour que j’oublie ce qui nous entoure. Je n’ai d’yeux que pour lui et je ne m’en cache même plus. C’est lui que je veux, personne d’autres, je ne lâcherai pas tant qu’il n’en sera pas autrement. « Disons que moi non plus je n’ai pas eu l’occasion de te dévoiler tous mes talents. » Sourire mystérieux qui se change en rire doux et nous continuons notre progression au milieu de cette foule composée de couple. La magie de Noël opère sur la patinoire et on ne cerne rien d’autres que des sourires niais sur le visage des patineurs. On semble tous heureux de se retrouver dans cette valse glissante avec l’être qu’on aime à ses bras. Je me dis qu’à la fin, je me devrais de remercier Nate, d’avoir accepter de me suivre dans cette folie. Aucun nuage ne plane au dessus et je ne ressens aucune gêne. Si ce n’est la rougeur qui me trahit quand son regard se fait trop insistant sur moi.

La musique touche à sa fin, on entend les instruments donner leur maximum en crescendo, les plus belles pirouettes se réalisent autour de nous, quand Nate nous arrête au centre de la patinoire. Je ne comprends pas. Ce n’est que quand il me fait tourner que je percute. Lentement mais sûrement, ma jambe s’élance en arrière en équilibre, et je me retrouve à jouer l’illustre scène de la boîte à bijoux. Mes mains tiennent celles de Nate, mon regard s’accroche au sien, et je remercie le monde ne pas me faire trembler. Mes rares cours de danses classiques me reviennent en mémoire et je m’applique dans mon port de jambe. Nous n’avons pas fini que je vois des flocons tomber sur les cheveux noirs de mon mexicain, tomber sur mon nez. La musique s’arrête à ce moment et Nate me rattrape contre son torse. Je le sers dans mes bras quand ensemble on lève les yeux vers les premiers flocons de neige. Je baisse mon regard sur Nate, émerveillée, amoureuse. Il baisse à son tour son regard, et le merci me reste en travers de la gorge. La beauté du moment ne nécessite pas de merci, mon regard s’en charge lui-même.



© MADE BY LOYALS.



galatée

Let's take our time tonight, boy. Above us all the stars are watchin', there's no place I'd rather be in this world. Your eyes are where I'm lost in. Underneath the chandelier we're dancin' all alone. There's no reason to hide what we're feelin' inside right now.©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nate Martinez
Admin - Sagittaire
My diary : She said she want my lolly, she want to kiss the top
Mon surnom : El Mustacho quand je porte pas mes super lunettes jaune, une foi que je les porte je deviens Pablo Escobar
Mon âge : 25
Mon signe astrologique : Sagittaire
Dans la vie je suis : Etudiant et actuellement en alternance dans une maison d'édition
Catégorie Sociale : un gars lambda, pas trop de fric mais j'avais une mustang à San Francisco
J'aime les : brunes aux yeux couleur émeraude et la peau d'ivoire, les filles qui ont comme deuxième prénom Fran.
Sosie de : Ken Samaras
Double compte : Lexie la barmaide du Bronx
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 22 Déc - 2:30
can I have this dance ?
Nate & Jolene


Musique qui touche à sa fin, moment magique qui lui ne connait pas de fin. Les mains sur ses hanches je la dévisage, mes prunelles rivées vers les siennes. Son regard vert émeraude ancré dans le marron chaud des miens. Monde qui s’arrête de tourner autour de nous, j’avance un peu mon visage vers le sien et je sens quelque chose de froid tomber sur ma tête, une foi je ne fais pas attention, deuxième et troisième foi qui me décide à finalement le faire. Tête qui regarde vers le ciel et reste étonné, complètement estomaqué. Grand sourire qui s’immisce sur le faciès. Les premiers flocons de neige montrent enfin le bout de leur nez, à quelques jours de noël alors que plus personne n’y croyait. Ciel blanc qui commence à nous saupoudrer de sa magie et je glisse de nouveau mes yeux sur la plus jolie fille du royaume de la glisse. L’une de mes mains vient se poser à l’arrière de sa tête caressant du bout des doigt les petits cheveux de sa nuque. Je souris, vraiment heureux, un sourire vrai de vrai, dent blanche, éclat de voix que je dévoile à Jolene presque en exclusivité pour les aventures New-Yorkaise. Bien trop longtemps que je n’ai pas été aussi content, la tristesse me quitte enfin finalement.

Eclat gelée tombé du ciel qui vient se poser sur le derme blanc de sa peau, du pouce je viens l’enlever caressant par la même occasion sa joue dont la chaleur vient transpercer l’épaisseur de mon gant. Elle est toute timide, embarrassé comme je ne l’ai jamais vue auparavant. C’est étrange mais tellement plaisant que je rapproche subtilement mon visage du sien, mon nez caressant le sien dans un geste attendrissant. « Joyeux noël Jolene… » Lèvres qui viennent épouser les siennes, baiser remplie de tendresse, lèvres qui se redécouvrent, espérant ne plus jamais se dénouer ni se quitter. Le début d’une histoire d’amour, la fin du risible amour.


© MADE BY LOYALS.



Elle te fait renaître un jour, le lendemain t'achève. Suspendu à ses lèvres, obligé de m'attacher la vérité vaut son pesant d'or, nos exemples sont trafiqués. J'suis en apesanteur, tout me semble sans gravité... J'attends la réussite des astres.
Nekfeu
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SHINE :: Sujets de rp-
Sauter vers: