AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Make your wish :: Sky is yours :: New Moon Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Angela ◊ Cause I can't help falling in love with you

avatar
My diary : «Fais ce qui te rend heureux, sois avec ceux qui te font sourire, ris autant que tu respires et aime aussi longtemps que tu vivras»
Mon surnom : Angie en général
Mon âge : 23
Mon signe astrologique : Taureau
Dans la vie je suis : actuellement étudiante en médecine (3e année) et je suis aussi technicienne de surface (au Starbuck et autres entreprises) et maid (chez les particuliers) afin de financer mes études
Catégorie Sociale : dans la classe moyenne à tendance très pauvre
J'aime les : hommes et plus précisément Nemo
Sosie de : Sara Sampaio
Double compte : Tempérance Henderson et Hortense Baker
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 7 Avr - 22:05
Érase una vez
Angela Maria Martinez


NOMMartinez
PrénomAngela
Âge22 ans
Situation conjugaleCélibataire (quasi veuve)
NationalitéAméricano-mexicaine
Situation financière- 230$
Orientation sexuelleNemosexuelle
GroupeTerre (tristesse)
Type de personnageInventé
Caractère

"Ici Lexie Bennett en direct de la colocation. Je vais vous présenter les membres très sélects qui la composent à savoir moi, et Angie. Angie fait coucou à la caméra !" "Je bosse là ..." "Ne vous en fait pas sous ses airs de secrétaire studieuse et coincée se cache une véritable bout en train et petite fêtarde à ses heures perdues. Alors Angie décrit toi en un mot. ""Patiente, ou masochiste, au moins l'un des deux pour accepter de vivre avec toi." "Vous voyez, une vraie rigolote celle-là." "Je rigolais pas, enfin bon." "Et sinon quelque chose qui te caractérise ?" "Je dirais que ma foi me caractérise. Je suis très pieuse et ce depuis ma tendre enfance. J'ai toujours trouvé mon réconfort auprès de Dieu et de là on peut dire que plein de choses en découlent et affectent ma vie. De ce fait je me considère comme quelqu'un de foncièrement altruiste et bienveillante avec son prochain. Je veille bien plus au bonheur des autres qu'au mien. En plus de mes études et de mon travail je vais donc faire l'aide au devoir pour les orphelins et je sers aussi à manger à la soupe populaire. Je pense pouvoir me considérer comme généreuse, il m'arrive régulièrement de donner de l'argent aux plus démunis de ce monde. Pour finir la religion m'a appris à être honnête, et je ne me souviens même pas de la dernière fois où j'ai menti." "Pas plus tard qu'hier en refusant d'admettre que tu avais fini le pq." "Parce que ce n'est pas moi, et s'il y a bien une pro du je change jamais le rouleau ici, c'est toi. Si tu savais le nombre de fois où je me retrouve assise sans de quoi m'essuyer à cause de toi. Je veux bien être patiente et calme mais des fois j'ai mes limites. Et heureusement pour toi tu n'es pas dans les parages quand ça me tombe dessus parce que je reste une Mexicaine, un pur produit du sud au sang chaud qui explose dans ses moments là. Je donnerais pas cher de ta peau après ça." "Ça a le mérite d'être clair. Sinon pour revenir à notre sujet principal, toi. Au fil des ans je me suis rendu compte que tu es une fille très sensible." "En effet je le suis, et un rien ne m'affecte. Je suis très timide et mal dans ma peau et les mots me touche facilement bien plus qu'ils ne le devraient. Sans parler de ma foi hors normes qui subsiste en tant que continuel sujet de moquerie. Du coup je pourrais sembler un peu handicapée sociale car je m'investis peu dans les relations. Mais c'est juste qu'une relation se base sur la confiance et que j'ai beaucoup de mal à l'accorder. Et pour ce qui est de la perdre je dirais que c'est irréversible, je suis plutôt rancunière. Certes je pardonne mais je ne retourne pas me faire battre." "Mais moi tu me fais confiance hein ?" "Oui mais toi tu es bae aussi c'est différent, je vois mal ce qui pourrait nous séparer. Sur ce coupe ta caméra je dois bosser" "Oui madame."

Ambitieuse - Économe - Franche - Naïve (ou plutôt candide)

Histoire

1. Elle est née le 6 mai 1994 dans une grande famille Mexicaine. Une de ces familles caricature des telenovelas où chacun a un rôle. L'oncle Juan a les mains baladeuses, la tante Carmen est dépressive, le cousin Pedro est gay etc. Et les plus gros clichés sont ses frères et soeurs (ils sont 8 dans la famille). Entre la grande soeur écervelée et les frères qui jouent aux gros bras, elle en vient souvent à se demander comment Nate et elle ont réussi à finir aussi normaux.

2. Elle a passé la majorité de son enfance dans le quartier le plus pauvre de San Francisco (jusqu'à ce que ses parents obtiennent des papiers). Leur maison était petite et insalubre, sans parler du fait que ses parents se tuaient à la tâche pour leur permettre d'y vivre. Elle a détesté cette période et pendant longtemps, à la vue de ses voisins, elle a eu du mal à faire la distinction entre Mexicains et pauvres. La pauvreté l'a d'ailleurs traumatisé. Elle paraît parfois un peu superficielle et matérialiste mais posséder est pour elle une façon de se rassurer et de chasser ses vieux démons. Elle pleure souvent en se souvenant des Noëls où sa mère finissait en larmes faute de leur offrir rien de mieux que des chocolats, ou des douleurs de son père qui ne pouvait alors même plus la porter tellement son travail l'achevait.

3. Des filles elle a toujours été la favorite. La seule qui trouve vraiment grâce auprès de ses frères car peu superficielle et faisant preuve d'esprit. La favorite du padre qui la trimbalait partout telle sa fierté car elle était et est aussi belle qu'intelligente. Elle a d'ailleurs une relation très fusionnelle avec son père qui a toujours refusé de la voir se marier. Autant dire qu'en la voyant la bague au doigt à 18 ans il n'a pas eu le sourire aux lèvres. Mais pour elle il aurait même décroché la Lune alors il a accepté, sans oublier de lui préciser qu'une voiture l'attendait à l'arrière de l'église si jamais elle souhaitait partir.

4. Elle est surdouée, tout comme Nate. Pour une famille comme la leur ça sonnait déjà comme une bénédiction d'avoir Nate mais avec Angie en plus c'était presque un miracle. Ils illustrent les espoirs de leur famille, ceux qui ont une chance de s'en sortir. Grâce à son QI de 134 elle a obtenu une bourse et une place dans les meilleurs programmes universitaires.

5. À 18 ans elle décida d'épouser celui qu'elle considérait comme l'homme de sa vie. Elle était avec depuis 3 ans et vivait une histoire digne des plus beaux contes de fée. Il était doux, prévenant, et attachant. Il la couvrait de son bras lorsque la pluie frappait, l'emmenait au restaurant pour célébrer leurs anniversaires. Il lui offrait des fleurs chaque fois qu'elle pleurait pour que ses larmes aient au moins le privilège de nourrir les roses. Il était beau, grand et muscle pour ne rien gâcher. Et c'est ce cocktail des plus attrayant qui la décida à enfiler la robe. Cette robe blanche magnifique ajustée à la taille. Robe qu'avait portée sa mère avant elle. Adrian avait insisté pour en acheter une nouvelle, mais elle lui avait rappelé qu'il n'y avait pas de petites économies. Ses cheveux étaient noués dans un chignon duquel deux mèches chutaient pour habiller son visage couvert d'un voile. Elle attendit une heure qu'il se présente, perdant peu à peu espoir et gagnant peu à peu en rage. Puis tout ne fut que tristesse quand la plus belle journée de sa vie s'acheva à la morgue pour devenir la plus horrible.

6. Suite au décès d'Adrian elle sombra peu à peu dans un état second. Ça commença par le déni. Elle refusa de voir la vérité en face et resta alors allongée dans la salle de bain sans se changer, sans se laver, sans se nourrir et même sans boire. Après trois jours qui l'avaient épuisé, le déni laissa place à la colère. Elle le détestait, pour l'avoir abandonné, l'avoir détruite, l'avoir trahie. Elle le détestait d'être mort alors qu'elle était vivante et seule, elle le détestait d'avoir été suffisamment stupide pour rentrer dans un gang. Et surtout elle se détestait elle de ne rien avoir remarqué. Elle sauta la 3e phase pour sombrer directement dans la dépression. Et l'arrivée de la lettre n'améliora pas les choses.

Chère Angela, mi corazón,

Si tu lis cette lettre c’est que malheureusement je ne suis plus de ce monde pour te dire ces mots. Tu dois te demander pourquoi j’ai été aussi prévoyant d’écrire une telle lettre aussi jeune. Mais je vais tâcher d’éclaircir cette zone ombre en espérant que tu puisses continuer à m’aimer après cela. Dans notre monde il y a de la place pour types de personnes, les gens bien, le petit personnel des grands, et ceux comme moi qui représente le mal. Quand on grandit dans la rue il nous reste deux choix et j’ai fait le mauvais. Je sais que tu comprendras ses mots et que cela éclairera tes yeux. Voilà je suis rentré dans le gang à 15 ans après que mon père ait perdu son travail c’était pour moi le seul moyen de subvenir aux besoins de ma famille. Si je ne t’en ai pas parlé c’est que je sais, ou du moins savais que cela marquerait la fin de notre relation car tu es ce qui représente le bien dans ce monde. C’est d’ailleurs surement pour ça que je n’ai jamais trouvé le courage de te le dire, de te perdre. Tu es certainement la seule chose bien qui me soit arrivée et ta bonté et ton amour sont les seules choses qui ont préservé mon âme de la damnation corazón. Je me souviens encore du jour où je t’ai rencontré, toi et ta belle chevelure noire dans le vent. Tu étais dans ton élément, tu aidais les plus démunis et ton sourire innocent et plein de vie m’a tout de suite redonné foi en notre humanité. Et chaque fois que je te regardais je revoyais cette jeune femme pétillante pleine de vie et avec un cœur gros comme la main. C’est aussi la raison de cette lettre, j’ai plusieurs requêtes à te faire.
Premièrement j’espère de tout cœur que tu ne me pleureras pas. Je ne le mérite pas, et je ne serais que peiné de te voir triste et éteinte alors que ce qui faisait battre mon cœur, ce qui me faisait respirer c’était ta façon si unique de croquer la vie à pleine dent, de trouver la joie dans les moments simples de la vie. Je ne suis malheureusement plus là pour te serrer et faire taire tes larmes d’une caresse. Alors ne pleures pas et pour cela ne vient pas sur ma tombe plus d’une fois par an. Je t’accorde un jour dans l’année pour pleurer mais promets-moi d’essayer de rire à nouveau les autres jours.
Ensuite je sais que ma mort n’est surement pour toi rien d’heureux pour le moment, mais c’est surement la meilleure chose qui te soit jamais arrivée. Je te lègue le peu que j’ai Angela, et s’il te plaît prend le pour aller étudier. Sors-toi de cette merde qu’étais notre vie. Tu es une fille brillante qui pourrait avoir le monde à ses pieds alors donne-t-en les moyens. Vis la vie que j’ai toujours voulue pour toi. Une vie sans que tu sois genoux à terre toute la journée, sans que ton parfum ne soit celui des produits détergents que tu manipules toute la journée. Deviens ce médecin que tu as toujours voulu être et quittes notre monde pour rentrer dans celui auquel tu aurais toujours dû appartenir. Envole-toi, élève-toi et devient la reine que tu as toujours été pour moi.
Pour finir il y a une boîte cachée sous le lit qu’on partageait, ne l’ouvres pas. Elle ne t’amènerait que plus de peine alors détruit là et fait par la même une croix sur moi.
Angela tu dois me promettre de m’oublier et d’essayer de vivre à nouveau. Tu dois me promettre de retrouver quelqu’un de mieux que moi qui te rendra heureuse et qui te donnera ces six enfants que tu m’as toujours réclamé. Et le jour où tu épouseras cet homme dit lui merci. Oui remercie le pour moi de t’apporter ce que je n’ai pas réussi à te donner.
Je t’aimerais éternellement et même sans avoir partagé nos vœux sachent qu’en ce qui me concerne mon âme serra éternellement lier à la tienne. Partout où tu seras je serais là veillant sur toi. Alors vas-y vole, vis et profites de ce cadeau.

Avec tout mon amour et mon cœur

Adrian.

Aujourd'hui encore elle se demande si la phase d'acceptation est passée tant sa douleur est encore vive.

7. Depuis elle porte en continue ses alliances autour d'une chaine en or à son cou. Bien que jamais mariée elle se considère comme veuve, tout comme son entourage. Elle est d'ailleurs souvent triste de ne pas bénéficier de ce titre qui rendrait plus officielle son incommensurable peine.

8. Elle conserve la lettre sous son oreiller et la relit chaque soir, une façon de faire illusion qu'il existe encore. Chaque fois qu'elle la lit elle entend sa voix qui résonne au loin comme un écho. Mais chaque fois l'écho est plus lointain et de moins en moins audible et elle redoute le jour où elle ne se souviendra plus du timbre de voix qu'il avait.

9. Elle a commencé les études à 19 ans, perdant une année à pleurer Adrian. Mais comme elle lui avait fait la promesse de réussir elle commença son cursus à San Francisco. Après le départ très douloureux de Nate pour NY, elle demanda son transfert à la faculté de Columbia et débarqua alors à NY quelques semaines plus tard, retrouvant au passage sa meilleure amie de toujours, Lexie.

A votre propos

Pseudo : Depuis le temps vous devez le savoir, le cas échéant tu te démerdes
Âge : 20 ans putain, j'ai envie de chialer
Commentaire : Nate c'est qu'un pdey qui respire par une paille. Mais je l'aime fort quand même
Pays/région
: Paris
Fréquence de connexion : Variable (entre 6 et 24h par jour)
Longueur de rp : 800 à 2500
Comment as-tu découvert le forum ? : DC de Tempie enfin Tempie est mon DC cette pute me vole la vedette
Quelque chose à ajouter ? : Love U  



Code:
<b>Sara Sampaio</b> ⠇Angela Martinez
<b>Nom de votre personnage</b> Martinez
<b>Prénom de votre personnage</b> Angela


Wise men say only fools rush in
But I can't help falling in love with you
Shall I stay
Would it be a sin
If I can't help falling in love with you
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SHINE :: Make your wish :: Sky is yours :: New Moon-
Sauter vers: