AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: New York City :: Manhattan :: Wall Street Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

What a beatiful night to be alive ? - Wesalley

avatar
Sidney Arriston
Admin - Bélier
My diary :
Sidney alias Sidnette - 22 ans - A Vécu jusqu’à ses 20 ans a Londres avec sa mère, cela fait 2 ans qu'elle est aux USA - le père n'est plus de la partie - Mademoiselle a beaucoup changé en deux ans. Elle qui était une toxico + love de la weed, c'est franchement calmé et serait presque devenue responsable. - Elle est célibataire depuis 5 mois, elle en a réellement fini avec son premier amour. - Sidney est un peu chiante, un peu drôle aussi sur les bords - Mignonne quand elle le souhaite - Elle sait skater - Elle sait dessiner - Elle souhaiterait reprendre ses études de journalisme en septembre 2017.

Mon surnom : Shid, la petite garce de la tamise.
Mon âge : 22
Mon signe astrologique : Bélier, caractère infernale il parait.
Dans la vie je suis : sans emploi ... Je viens de revenir !
Catégorie Sociale : Une gueuse, sans fric mais je me débrouille je trouve toujours un moyen pour m'en sortir.
J'aime les : hommes en temps normal. Mais comme j'en ai fini avec les anglais égoïstes qui abandonnent leur petite amie je me consacre à moi et uniquement moi puis Tempie & Djoline !
Sosie de : Hailey Baldwin
Double compte : Nate le mexicano et Lexie la sexy
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 28 Mai - 21:52


How surprise to meet the both at the same time !
Feat Allen & Wesley
Un diner aux chandelles vêtues de nos plus beau vêtements ; des verres en cristal remplie du liquide couleur vermeil ; un repas finement concocté et un musicien jouant de son art au piano à queue dans la pièce. C’était la soirée spéciale que Allen Woods m’avait préparé pour fêter mon vingt-deuxième anniversaire. Une foi la touche sucrée terminé. Gentiment, il m’avait presque poussé à aller me repoudrer le nez, ou faire les choses que toutes les filles faisaient dans les toilettes me certifiant que je me devais d’aller voir les dorures des vasques, et l’immensité des miroirs pour prendre un selfie de qualité… Bien que je sois très bien ici, l’heure avait avancé à une allure folle, il était presque temps de rejoindre le reste de mes amis dans un des clubs huppés de Manhattan. Sans oublier de rouler des yeux, alors j’avais obtempéré arrêtant d’embêter mon ex et j’étais parti en direction des toilettes alors que celui-ci c’était empressé de s’occuper de l’addition à payer. A mon retour des toilettes, les lèvres fraichement remaquillé d’une couleur rose poudrée presque égale à la teinte naturelle de mes lèvres. Je fus étonné de ne pas voir Allen à la table, non celui-ci m’attendait, ma veste à la main devant les portes immenses du restaurant. De ma jolie démarche, perché sur des hauts talons j’allais jusqu’à lui. En le voyant sourire pas peu fier je comprenais pourquoi il avait tant voulu que j’aille aux toilettes, je m’étais faite bien avoir. « Ah ah … Je savais que tu me poussais à aller me repoudrer le nez pour une raison plus intelligente que simplement voir la couleur des robinets, pff… » Je donnais un gentil petit coup contre son biceps en riant timidement. Ce diner n’avait rien avoir avec toutes les sorties que j’avais pu faire avec Allen, vraiment rien.

C’est le sourire aux lèvres, l’estomac à la limite des courbatures et mon bras autour du sien que nous sortions de ce magnifique restaurant qui venait de nous accueillir. Marchant à la même allure, nos jambes synchronisés nous nous dirigeons lentement vers sa voiture de sport une magnifique Porsche garée sur le parking privé ce de même restaurant. Avec une galanterie sans limite, il m’ouvra la portière passagère et je prie place sur le cuir du bolide que j’aurais été tenter de conduire si je ne portais pas une robe si serrée, ne me laissant presque pas la possibilité de décoller mes genoux l’un de l’autre. « Merci… » Non pas que pour me tenir la porte, mais aussi pour le restaurant. Pour être le garçon le plus gentil du monde alors que je ne suis qu’une amie, une ex. fragment de son passé.

Allen était un vrai petit emmerdeur, S’amusant à me faire des frayeurs en roulant de temps en temps bien trop rapidement, ma nuque se collant à l’appui tête comme si nous étions sur le circuit des vingt-quatre heures du Mans. « Je vais faire un arrêt ou vomir si tu continues !! » Lui avais-je dis en riant nerveusement. Fort heureusement pour moi, nous arrivions très rapidement à la destination que Tempérance m’avait indiquée. Un club privatisé pour la nuit entière, en mon honneur. « Prêt pour danser ? J’suis sûr t’as perdu la main depuis le temps … Mais cette foi on aura pas besoin de draguer les serveurs et serveuse pour avoir à boire ! » Je lui tirais la langue et sortait de la voiture et nous nous dirigions bras-dessus bras-dessous devant les videurs en leur disant nos noms pour entrer dans la boite.

code by bat'phanie



You got that James Dean daydream look in your eye and I got that red lip, classic thing that you like... You've got that long hair slick back, white t-shirt; and I got that good girl fate and a tight little skirt and when we go crashing down, we come back every time. Cause we never go out of style, we never go out of style. - T.S

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Allen Woods
Capricorne
Mon surnom : Woody
Mon âge : 23
Mon signe astrologique : Capricorne
Dans la vie je suis : Footballeur pro
Catégorie Sociale : Très aisé
Sosie de : Dylan Sprayberry
Double compte : Sander Jorgensen
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 12 Juin - 23:41
Ce repas avait été… particulier. Génial mais particulier. Particulier parce que ce n’était pas un cadre auquel j’étais habitué et génial par la présence de Sidney. Les bougies qui éclairaient vaguement la table, la musique qui accentuait l’ambiance intimiste, les quelques bruits discrets de couverts s’entrechoquant et des murmures encore plus discrets ; tout ça n’était pas vraiment ma tasse de tête mais j’avais fait l’effort pour l’anniversaire de la belle blonde. Elle avait du le voir que mon confort était tout relatif. Quand nous ne parlions pas, je laissais traîner mon regard à droite et à gauche histoire de voir comment faisaient les autres, comment ils se comportaient. Même lorsque le sommelier était arrivé et resté à mes côtés, je n’avais pas compris que j’étais censé goûter le vin et lui donner mon avis. C’était lui le sommelier non ? Pourquoi diable attendait-il mon avis dans ce cas ?! Gênant. Et puis je ne m’y connaissais pas vraiment en vin, je n’étais même pas sûr d’avoir une once de sang français en moi alors à quoi bon faire tout ce cérémonial pour du jus de raisin alcoolisé ? Je me souviens très bien avoir acquiescé comme si j’avais voulu lui dire C’est bien du vin en effet et pas de la vodka, merci ! mais ne pas avoir ouvert la bouche. Pour dire quoi ?

Seul à seul, le reste du repas s’était déroulé à la perfection, aucun accroc, et il s’était achevé sur un défilé de Sidney à travers le restaurant lorsqu’elle avait du me rejoindre non loin de la sortie. Plus elle approchait et plus mon sourire s’agrandissait. Là encore, j’avais laissé traîner mon regard pour m’apercevoir que des têtes masculines s’étaient retournées sur son passage avant de se faire rappeler à l’ordre par leurs femmes. Plaisant, bien qu’aucun n’ait regardé à hauteur de sa tête. Insultant. Je reportai alors mon attention sur elle et lui sourit. N’étaient-ils pas beaux ces robinets ? demandai-je aussi ironiquement qu’innocemment avant d’arquer le bras pour qu’elle y glisse le sien, direction le parking. A regarder Sid prendre place dans ma voiture, j’aurais pu croire au shooting d’une couverture de magazine, qu’il soit auto ou de mode, la belle femme étant encore trop souvent associée à la belle voiture. Mais je dois reconnaitre qu’à ce moment là, je ne boudais pas mon plaisir d’avoir les deux sous mes yeux. En m’installant à ses côtés, j’eu un petit sourire taquin, j’avais une petite idée derrière la tête. En effet, le trajet se fit en moitié moins de temps que nécessaire. J’étais un cliché… mais je prenais plaisir à voir Sidney stresser et s’agripper à son siège en me criant dessus. L’arrivée se fit sur un ultime freinage un peu sec. Je regardai mon ex avec un grand sourire. Bah alors Sid, ça va pas ? T’es toute pâle ! Pas l’temps d’attendre une réponse, je risquais la gifle. Amicale, certes, mais gifle quand même. Je l’aidai à sortir et répondis à sa question. Moi ? Perdre la main ? Tu risques d’être surprise Sidney, j’me suis même amélioré. J’attends de voir si tu suis le rythme. dis-je en la bousculant un petit peu malgré ses hauts talons.

A l’intérieur, le son était assourdissant, les lumières aveuglantes et la foule compacte. Je fis signe à la blonde de me suivre jusqu’au bar où on pouvait déjà s’entendre un peu plus parler. Tu prends quoi ? Ce soir c’est moi qui offre. Un serveur vint à notre rencontre et le visage illuminé de mon amie me laissa comprendre qu’elle le connaissait, visiblement un peu trop à mon gout. Mon sourire s’effaça net et je regardai celui qui détournait l’attention de la jeune femme. Target locked.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Wesley Toews
Admin - Scorpion
My diary : What's a King bed whitout a Queen?

Ils m'ont assez opprimé dès ma jeunesse, Mais ils ne m'ont pas vaincu.. -Psaume 129:2

RôlePlay en cours...
Mycroft+Jolene+Topic commun+Djalys+ Riley+Allen&Sidney
Rest in peace:
 





Mon surnom : Wes'
Mon âge : 26
Mon signe astrologique : La passion, le mystère et la sexualité d'un scorpion.
Dans la vie je suis : Barman à temps plein, danseur à temps partiel.
Catégorie Sociale : Je m'en sors plutôt bien.
J'aime les : Les lèvres pulpeuses, les courbes généreuses, les cheveux long. des femmes. Je les aimes de plusieurs façons, nues, surtout. Et le matin ou le soir, mais de préférence la nuit, sous moi, caressant leurs peaux satinées.
Sosie de : Justin Bieber
Double compte : Ryann la dévergondée
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 13 Juin - 0:15
Soir comme tous les autres, j'entre à mon chiffre à 19h et la soirée s'annonce mouvementée. Je ne savais dès lors pas jusqu'à quel point... Bien que notre club sois l'un des plus convoités à New-York, il n'en reste pas moins que quelques fois, c'est désert. Mais pas ce soir, on dirait même qu'ils se sont donnés le mot pour arrivés tous en même temps! Commende par dessus commende, je sers tel un automate, souriant sans grand intérêt. J'adore mon boulot, ne vous méprenez pas, mais disons que parfois la motivation n'y est pas.

J'en suis à je ne sais plus à combien de clients lorsque je m'approche d'un garçon et d'une blonde. Je la regarde, elle me regarde...Sidney! Et elle semble être avec quelqu'un et pas n'importe qui, Allen Woods. Oui vous savez bien, celui qui fait sensation en ce moment dans le football. Lui. Je suis littéralement figé sur place, mais mon habitude avec les clients me force à ignorer totalement mon malaise "Regardez qu'elle petite tannante avons-nous là!" et je lui souris, un peu trop, pour la situation. Je pose mes yeux sur le mec, lui souris un peu moins et agis en bon barman que je suis "Qu'allez-vous prendre?" Évidemment, je ne regarde qu'Allen. Je sais bien, de la façon dont Sidney semble être mal à l'aise, qu'il s'agit de quelqu'un d'important pour elle et que forcément, je vais les regarder de loin, ruminant ma jalousie qui tout à coup, me fait serrer les dents. Pourquoi? Je ne cherche même pas à savoir. Sans vraiment y penser, je me met à faire le drink qui à rendu notre club si populaire et le glisse vers Sid "Tien, la maison offre pour ton anniversaire, blondinette" Quoi? Vous pensiez que j'allais oublier? Pfft, je me souviens de chaque détail qui concerne Sidney! Et puis, j'ai stalker légèrement ses réseaux sociaux... J'ai envie de la prendre dans mes bras, mais je m'abstint, de toute façon, j'ai quelque chose pour elle, plus tard. Je croyais lui donner plus tard, quand nous nous verrions, mais finalement, ce soir c'est parfait! Je l'ai justement amener dans ma caisse, histoire de ne pas l'oublier. Je prend finalement la commende d'Allen. J'essaie tant bien que mal de ne pas laisser paraître quoique ce soit dans mon visage et à la façon dont nos yeux se fixe, le mec et moi, c'est carrément des questionnements de qui est quoi dans la vie de la jolie blonde. Sexfriend? Impossible, Sidney n'est pas ainsi. Petit ami? Na, elle m'en aurait forcément parler? Ami...? Ouais sauf que moi aussi j'suis en ami... Et merde la soirée s'annonce longue...très longue.



           I'm the one
            « Qui commence à aimer, commence à souffrir. »
Coupable, de boire les larmes des femmes pour saouler mon coeur, mon âme. Coupable, Oh Dieu je suis indomptable, je donne ma langue au diable. Coupable, d'avoir goûter au miel qui parfume leurs dentelles...Diable, Dieu est cruel d'les avoir dessinées si belles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sidney Arriston
Admin - Bélier
My diary :
Sidney alias Sidnette - 22 ans - A Vécu jusqu’à ses 20 ans a Londres avec sa mère, cela fait 2 ans qu'elle est aux USA - le père n'est plus de la partie - Mademoiselle a beaucoup changé en deux ans. Elle qui était une toxico + love de la weed, c'est franchement calmé et serait presque devenue responsable. - Elle est célibataire depuis 5 mois, elle en a réellement fini avec son premier amour. - Sidney est un peu chiante, un peu drôle aussi sur les bords - Mignonne quand elle le souhaite - Elle sait skater - Elle sait dessiner - Elle souhaiterait reprendre ses études de journalisme en septembre 2017.

Mon surnom : Shid, la petite garce de la tamise.
Mon âge : 22
Mon signe astrologique : Bélier, caractère infernale il parait.
Dans la vie je suis : sans emploi ... Je viens de revenir !
Catégorie Sociale : Une gueuse, sans fric mais je me débrouille je trouve toujours un moyen pour m'en sortir.
J'aime les : hommes en temps normal. Mais comme j'en ai fini avec les anglais égoïstes qui abandonnent leur petite amie je me consacre à moi et uniquement moi puis Tempie & Djoline !
Sosie de : Hailey Baldwin
Double compte : Nate le mexicano et Lexie la sexy
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 13 Juin - 11:32


How surprise to meet the both at the same time !
Feat Allen & Wesley
Les lumières artificielles fusent de partout dans la boite, je me retrouve à plisser des yeux et mettre une main au-dessus de mes prunelles pour distinguer quelque chose. C’est classe, c’est surement la plus belle boite de nuit que j’ai pu voir dans toute mon existence. C’est Tempie qu’à réservé et ça se voit. Beaucoup de monde est là ce soir, beaucoup sont déjà sur la piste dansante. Bougeant collé-serré au rythme des musiques endiablées un verre à la main, une clope à l’autre. J’aimerai voir ma meilleure amie pour lui dire que l’endroit est génial mais impossible de la repérer d’ici. « Si tu vois Tempie préviens moi, je veux lui dire un mot ! »  Dis-je en m’approchant de l’oreille du beau brun pour lui faire passer le message. Il hoche de la tête et me fait signe de le suivre en attendant, j’attrape sa main et nous nous faufilons ainsi jusqu’au bar.

Les avants bras contre le bar blanc laqué très classe, j’hausse un sourcil en apprenant que mon ex petit ami compte encore payée pour moi. Je fais non de la tête en riant. « Encore ?! Je travail, moi aussi je peux te payer un verre ! » Je sais bien qu’il ne me laissera pas faire bien que je souhaiterai vraiment lui payer une tournée pour le remercier de m’avoir fait passé une si agréable soirée en sa compagnie. Les yeux rivés sur le garçon qui m’accompagne je ne fais même pas gaffe au serveur qui arrive. C’est sa voix, ce petit accent canadien et ce surnom très particulier qui me font sursauter. Machinalement, je tourne la tête vers mon blond préféré, le cœur ratant un battement en voyant que c’est bel et bien lui, ici. Derrière le comptoir. Une chance sur je ne sais combien de bar à Manhattan pour aller faire la fête juste dans celui où il travail. « Wesley ! Je suis vraiment chanceuse ce soir dis donc ! » Euphorie qui s’empare de moi, je dis son prénom un peu trop heureuse, un peu trop enthousiaste alors qu’il toise déjà Allen…. Allen. Oh. Je tourne la tête vers celui-ci, et il nous regarde tour à tour d’un air que je ne lui connaissais pas. Visage serré, mâchoire qui se contracte. Allen passe sa commande et je n’ai pas le temps de dire ce que je veux ou non qu’un verre à pied, une jolie coupe remplie d’un cocktail coloré vient se poser sous mes yeux. Je relève les yeux vers Wesley. « La maison à l’air de bien me connaitre alors ! » Je lui fais un clin d’œil et attrape mon verre, portant la paille à mes lèvres en tournant les yeux vers Allen qui me fixe, à la limite de blink eyes par tant de familiarité entre le serveur et moi. « Je suis trop malpolie désolé ! » Je pose mon verre sur le comptoir et m’exécute pour faire les présentations. « Allen je te présente Wesley, je l’ai rencontré au Spring Break dans les Hamptons tu sais la fête chez Tempie en Avril ? » Je tourne alors mes yeux de nouveau sur Wesley qui lui aussi n’a pas l’air plu enchanté que ça de connaitre Allen. « Wesley, je te présente Allen mon… Ex, un ami ! » J’enchaine la fin de la phrase et reprend mon cocktail sucrée entre les mains.


code by bat'phanie



You got that James Dean daydream look in your eye and I got that red lip, classic thing that you like... You've got that long hair slick back, white t-shirt; and I got that good girl fate and a tight little skirt and when we go crashing down, we come back every time. Cause we never go out of style, we never go out of style. - T.S

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Allen Woods
Capricorne
Mon surnom : Woody
Mon âge : 23
Mon signe astrologique : Capricorne
Dans la vie je suis : Footballeur pro
Catégorie Sociale : Très aisé
Sosie de : Dylan Sprayberry
Double compte : Sander Jorgensen
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 21 Juin - 16:53
Aucune odeur particulière ne parvenait à mon nez et pourtant, ça ne sentait tout de même pas très bon. Ça devait venir de ce barman, ça ne pouvait pas en être autrement. Le peroxydé ne m’inspirait pas confiance. Pas confiance du tout. Son regard, son sourire poli teinté d’une hypocrisie à peine dissimulée, rien chez lui n’allait. Surtout pas l’élan de sincérité qui le transcendait lorsqu’il s’adressait à Sidney. Surtout pas le verre qu’il lui offrait en me laissant régler ma commande. Ca se voyait que j’accompagnais la jeune femme nan ? Alors pourquoi ce traitement discriminant ? Non, l’anniversaire n’était pas un prétexte. Enfin si c’en était un, mais là, j’étais un peu jaloux, je dois le reconnaître. Wesley hein ? Quel prénom pourri ! Même ses parents ne semblaient pas le respecter, pauvre gosse ! Quoi qu’à la vue de sa coupe, il ne se respectait pas vraiment lui-même. Triste. Le Enchanté. froid qui s’échappa de ma bouche était aussi hypocrite que son précédent sourire maintenant disparu. J’en avais rien à foutre de lui, je n’étais pas enchanté de le connaitre non.

En recevant mon verre, je remerciai le barman d’un bref geste de la tête avant de me retourner vers la piste de danse et commencer à siroter mon cocktail, celui que j’avais du payer, souvenez vous. Je ne sais pas si ce mec était mauvais ou s’il avait voulu me faire un coup bas, mais j’avais goûté meilleur Honey Tiger par le passé. Je n’avais pas le droit de boire beaucoup d’alcool, rigueur professionnelle oblige, alors si en plus c'était pour boire des cocktails très moyens… Quelle vie ! Mais bon, je ne pouvais pas vraiment faire mon gamin capricieux. Quoi que, attendez, bien sûr que si je pouvais faire mon gamin capricieux. Je me tournai à nouveau vers le comptoir et interpelai le fameux « Wesley la mèche blonde dégueulasse ». Excuse moi Wesley ! On dirait que tu as oublié quelque chose dans mon Honey Tiger, il… n’est pas très bon. dis-je avec une moue désolée, comme si j’avais honte de lui dire ça. C’était clairement voulu. S’en suivi un long moment où lui et moi nous nous fixâmes dans le blanc des yeux, premier défi silencieux de la soirée entre lui et moi. C’était une évidence, il y en aurait d’autres. Vu que j’étais client, il ne pouvait pas vraiment dire grand-chose et mon verre fut effectivement remplacé. En le goûtant, le cocktail avait toujours cette saveur un peu fade et décevante mais je devais lui envoyer une nouvelle pique. C’était certainement un oubli, c’est nettement mieux là ! Pas de remerciement, rien, je l’oubliai très vite pour me concentrer sur la blonde. Des nouvelles de Tempie et des autres ? On attend là ou on va les rejoindre ? Sidney avait visiblement tout vu et tout compris surtout de mon petit jeu avec Wesley. Elle n’avait d’ailleurs pas très apprécié à en croire l’expression de son visage, mais moi j’étais un ange naïf, je ne pouvais comprendre ce qu’elle me reprochait. Quoi ? Je pouvais ? Oups. Qu’est ce qu’il y a ? Pourquoi tu fais cette tête ? Souris, on fête ton anniversaire Sidnette ! Ma main libre vint se poser au niveau des hanches de la blonde mais il ne faisait aucun doute qu’elle n’y resterait pas longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SHINE :: New York City :: Manhattan :: Wall Street-
Sauter vers: