AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: New York City :: Manhattan :: Central Park Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

TOPIC COMMUN - Charity Gala

avatar
Zodiarque
Ophiuchus
My diary : .
Mon surnom : le Maître des Astres
Mon âge : 100
Mon signe astrologique : Ophiucus
Dans la vie je suis : Diseur de bonne aventure
Catégorie Sociale : aussi riche que le monde
J'aime les : les êtres vivants
Sosie de : Dieu
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 31 Mai - 23:39

CHARITY GALA



Sortez vos plus belles robes, votre costume le plus chic, le 1% de New-York vous ouvre les portes de son monde.

A l’occasion du Memorial Day, la haute société de la Grosse Pomme décide d’organiser un gala de charité en l’honneur de nos soldats ayant combattu, combattant dans des contrées lointaines, qui protègent cette nation qu’est la nôtre. Cette fête nationale brise les codes, nous sommes tous américains face à ce drapeau tricolore que défendent nos soldats jours et nuits. C’est pourquoi, afin de les honorer au mieux, le pour cent décide d’ouvrir les portes de leurs salles de réception et vous convient à leur gala annuel. Sortez votre plus belle imitation Elie Saab, emprunter le costume Armani de votre père qu’il garde depuis vingt ans, vous serez tout de même à la pointe. Champagne et amuse-bouche à volonté, venez découvrir ce que c’est de faire partie des 1% le temps d’une nuit.

Tous les gains récoltés iront à l’association des vétérans de New-York, alors ne soyez pas radins mes chous, il est temps de faire votre bonne action patriotique de l'année.


CONTEXTE

Spoiler:
 


INSTRUCTION

Afin que tout se passe bien sur le sujet commun, il est demandé d'éviter de faire des réponses à rallonge, merci de privilégier les réponses rapides (maxi 400 mots). On vous invite également à taguer les personnes concernées dans vos réponses de façon à éviter les vents et aussi tout simplement pour de ne pas surveiller le sujet et avoir une notification à chaque message inutilement.

Lorsque vous rentrez ou sortez du sujet, merci d'intégrer les codes suivants de façon à s'y retrouver plus facilement.

Pour entrée :
Code:
[b]IN[/b]

Pour sortir :
Code:
[b]OUT[/b]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Wesley Toews
Admin - Scorpion
My diary : What's a King bed whitout a Queen?

Ils m'ont assez opprimé dès ma jeunesse, Mais ils ne m'ont pas vaincu.. -Psaume 129:2

RôlePlay en cours...
Mycroft+Jolene+Topic commun+Djalys+ Riley+Allen&Sidney
Rest in peace:
 





Mon surnom : Wes'
Mon âge : 25
Mon signe astrologique : La passion, le mystère et la sexualité d'un scorpion.
Dans la vie je suis : Barman à temps plein, danseur à temps partiel.
Catégorie Sociale : Je m'en sors plutôt bien.
J'aime les : Les lèvres pulpeuses, les courbes généreuses, les cheveux long. des femmes. Je les aimes de plusieurs façons, nues, surtout. Et le matin ou le soir, mais de préférence la nuit, sous moi, caressant leurs peaux satinées.
Sosie de : Justin Bieber
Double compte : Ryann la dévergondée
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 1 Juin - 18:48
Topic Commun/ Memorial Day
Charity Gala
IN
J’ai beaucoup réfléchis avant de décider d’aller à ce gala de chariter organiser à l’occasion du memorial day. En fait, les plus riches de cette ville, ont d’un commun accord décider d’inclure la société plus pauvre, disons. Mais à quel point je voulais y aller? Deux raisons précises m’ont fait céder. La première est que j’adore les grandes occasions et surtout quand il est question d’aider les autres. La seconde est que Tempérance, la meilleure amie de Sidney est une tête bien connu et y sera sans l’ombre d’un doute. Et devinez qui sera avec elle? Oui, vous avez compris, Sidney! Eh oui, elle est l’une des raisons que j’y aille. Elle ne sait pas que j’y serai, elle ne s’y en attendra probablement pas et c’est là, la beauté de toute cette soirée.

J’ai acheté un complet spécialement pour l’évènement et bien évidemment, je me retrouve devant cet hôtel grandiose. Un tapis rouge garnit l’entré, avec photographes et admirateurs. Si je n’étais pas dans la classe moyenne, je trouverais ça normal, mais là je suis émerveillé. Dire que pour l’espace d’une soirée, nous gens de la classe inférieur, auront l’air de ces gens. Je descends de mon véhicule et laisse les clés au mec qui va garer les voitures. Marchant un pied devant l’autre, comme si j’avais fait cela toute ma vie, je m’amuse même à m’arrêter devant les caméras, histoire de me sentir vedette un peu. Juste un tout petit peu, hein! Et finalement j’entre dans ce vaste et somptueux hôtel déjà bondé de gens. Je recherche d’ors et déjà des visages familier, mais il y a foule et je scrute les alentours. Des chandeliers immense aux couleurs riches et juste de les regarder, je suis déjà paumé. Un serveur passe avec du champagne et pour me donner l’impression que je suis totalement en contrôle, je m’en prends un, cherchant mon nom sur les tables pour m’y assoir.

.
Code by Silver Lungs



           I'm the one
            « Qui commence à aimer, commence à souffrir. »
Coupable, de boire les larmes des femmes pour saouler mon coeur, mon âme. Coupable, Oh Dieu je suis indomptable, je donne ma langue au diable. Coupable, d'avoir goûter au miel qui parfume leurs dentelles...Diable, Dieu est cruel d'les avoir dessinées si belles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
My diary : "Everything has ruined him, so he’s trying to ruin everything."
Mon surnom : Eli
Mon âge : 20
Mon signe astrologique : taureau
Dans la vie je suis : étudiant en architecture et vendeur
Catégorie Sociale : pas bien riche
J'aime les : Lex.. pardon, LES jeunes femmes, même si j'admets avoir une préférence pour les grandes blondes d'1m79, au regard azur qui semble vous transpercer l'âme et... bref.
Sosie de : Luke Hemmings
Double compte : Nemo filet-o-fish & Pepette a.k.a. Hermia
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 2 Juin - 22:55
Charity Gala

topic commun


IN

Chemise d'un blanc immaculé, veste et pantalon noirs, chaussures de la même teinte, parfaitement cirées. Tenue correcte exigée pour un gala, sans quoi Eliott se serait bien évidemment épargné pareils efforts. Il se sent mal à l'aise, apprêté ainsi ; il sait qu'il ne va pas tenir cinq minutes sans mourir de chaud sous sa veste de smoking, et ses chaussures le serrent trop. Il regrette déjà ses confortables tennis. Sur son lit est abandonné le cintre qui accompagnait la tenue qu'il a louée pour ce soir. Il n'avait pas les moyens d'investir dans un smoking neuf, et le seul costume qu'il ait chez lui était celui qu'il avait porté pour l'enterrement de sa mère ; il était hors de question qu'il le mette une nouvelle fois, et il devait être désormais trop petit pour lui, de toute manière. Mais il est plus que temps pour lui d'associer tenue habillée à quelque chose d'un peu plus festif que des funérailles. Il est temps de tourner la page sur le passé.

À côté du cintre sont étendues quelques cravates dont il détourne le regard sans regret. Il a suffisamment fait d'efforts comme ça pour aujourd'hui, inutile de se pousser davantage dans ses retranchements. Regard qui croise son reflet dans le miroir accroché à l'intérieur de son armoire, regard qui s'attarde sur les boucles blondes qui virevoltent autour de sa tête. Une coupe de cheveux ne lui ferait pas de mal, il en est bien conscient. Cependant, il est désormais trop tard pour s'en occuper. Il glisse ses doigts dans les mèches dorées, réfléchit rapidement, les tire un peu en arrière, hésite à les rabattre en arrière d'un bon coup de cire, histoire de les discipliner une bonne fois pour toutes. Mais non, il ne souhaite pas courir le risque de ressembler à un guignol avec pareille coiffure. Mieux vaut rester sur une valeur sûre. Enfin, valeur sûre... Il se comprend.

- Putain Eliott, t'es pire qu'une meuf, grommelle-t-il à l'adresse de l'image que lui renvoie la glace, avant de rabattre vivement la porte de l'armoire.

Il serait presque en retard, avec toutes ces histoires. Et la baby-sitter qui n'arrive pas... Il pousse un soupir exaspéré, qui se mue en soulagement lorsqu'au même moment retentit la sonnerie de l'interphone. Il s'empresse d'aller lui ouvrir et, en attendant qu'elle monte à l'appartement, il va chercher sa fille occupée à jouer dans sa chambre. Petite Skylar qui le reconnaît à peine si bien habillé, ce qui le fait rire.

- Je dois sortir ce soir, mais je te laisse entre de bonnes mains, d'accord ma grande ? Sois sage et ne fais pas tourner Sarah en bourrique, je compte sur toi !

Il l'embrasse sur le front, récupère les quelques affaires dont il aura besoin et la confie aux bons soins de sa nounou habituelle. Enfin, il s'engage dans la rue bruyante, direction le métro. Les stations défilent sous ses yeux, un soupir franchit ses lèvres. Ce n'est pas vraiment son truc ce genre de réceptions, mais il sait que c'est important pour Lexie et que cela lui fait plaisir qu'il l'accompagne. Alors... pourquoi pas ? Le véhicule le dépose en plein cœur du Bronx, et en quelques minutes à peine le voilà devant la porte de son modeste appartement, à martyriser le bouton de la sonnette. On ne se refait pas. Grand sourire innocent qu'il adresse à sa petite amie lorsqu'elle lui ouvre la porte, jeune femme qu'il vient de rendre sourde pour la centième fois au moins. Comme pour s'en excuser, mais surtout parce qu'il le pense sincèrement, il lui dit doucement :

- Je te trouve un peu plus sublime chaque fois que je te vois, faudra que tu m'expliques comment tu fais...

Tendre baiser qu'il dépose sur ses lèvres, l'attirant contre lui pour un instant, avant de rire doucement en voyant le petit sourire qui plane sur ses lippes.

- T'avise même pas de te foutre de ma tenue surtout ! Je sais que j'ai l'air ridicule, à tous les coups à l'entrée ils vont me prendre pour ton garde du corps ou une connerie du genre...
Made by Neon Demon




The king & the queen of the new broken scene.
Eliott Monahan ☁ ‘Cause I've been talking to my friends the way you take away my breath, it's something bigger than myself, it's something I don't understand, no, no. I know we're young and people change, and we may never feel the same.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
My diary : j'aime les fiestas arrosées, les feux d'artifice, harry potter, le soleil, le skate, manger gras un lendemain de soirée, les romans fantastiques, la tequila, la musique dans les oreilles h24, la bouffe indienne et refaire le monde avec un joint à 5h du mat..
Mon âge : 22
Mon signe astrologique : gémeaux
Dans la vie je suis : alcoolique
Catégorie Sociale : un peu dans la merde
J'aime les : juifs
Sosie de : olivia holt
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Juin - 1:00
Charity Gala

topic commun


IN

Un gala de charité. Sérieusement. J'ai répété la phrase dans ma tête deux, onze, vingt fois, je l'ai faite rouler sur le bout de mes lèvres dans un murmure inaudible, j'ai laissé l'idée me trotter en tête plusieurs jours. Et puis, je me suis décidée. Fauchée ou pas, j'y serai, déjà parce que mon taux de sortie depuis que je suis arrivée à New-York a réduit d'une façon alarmante et tout à fait déplaisante, mais aussi parce qu'il n'y a jamais assez d'excuse pour porter une jolie robe. En temps normal, j'aurais abandonné l'idée rapidement, ne pouvant pas me procurer une tenue qui soit digne d'un gala, mais.. devinez qui travaille au service de rédaction d'un magasine de mode ? Moi. Enfin, travailler est un bien grand mot, je sers juste les cafés, mais l'avantage est que l'un des stylistes m'a à la bonne, et qu'il me laisse piquer dans les anciennes collections sans rechigner.

C'est donc dans une jolie et moulante robe Kaufmanfranco que je fais mon entrée sur le tapis rouge, m'amusant à saluer les photographes rassemblés de part et d'autre de l'allée, m'autorisant même une petite pause pour des clichés qui finiront sûrement à la poubelle une fois que tout le monde réalisera que personne n'a idée de qui je peux bien être. Je fais mon entrée dans l'hôtel en prenant gare à ne pas glisser sur le sol impeccablement poli du haut de mes talons aiguille ; les six mois de road-trip en baskets m'ont quelque peu fait perdre l'habitude des beaux escarpins. Je rentre dans la salle principale en poussant un grand wouaw, je balaye les lieux du regard, j'en prends plein les yeux. Peu encline à rester seule dans mon coin, je dégaine mon portable de ma petite pochette en cuir - du faux, s'il vous plaît, on est vegan ou on ne l'est pas - noire achetée pour l'occasion, et je m'empresse d'envoyer un sms à mes nouvelles acolytes de la Grosse Pomme, celles sans qui je n'en mènerai sûrement pas large à présent.
Vous êtes où les pétasses ?, est donc le message que reçoivent donc @Sidney Arriston et @Tempérance Henderson en ce doux début de soirée. Quoi ? J'ai dit que je leur devais beaucoup, pas que j'étais devenue polie.  
Made by Neon Demon




mauvaise graine
CHARLIE ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jolene Larsen
Admin - Bélier
My diary :
«et si moi je suis barge de tes yeux, c'est qu'ils ont l'avantage d'être deux.»

Spring BreakSpring Break/girls

Mon surnom : miss fran
Mon âge : 24
Mon signe astrologique : Feu
Dans la vie je suis : au chômage.
Catégorie Sociale : je jette les billets en l'air comme si je pouvais me payer le paradis.
J'aime les : les mexicains à la moustache fine qui portent des casquettes roses, les mojitos passion, le captain morgan, brandir mon majeur au ciel.
Sosie de : jo skriver.
Double compte : Hitler.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Juin - 14:28
Charity Gala

topic commun


IN

Je regarde la robe accrochée à la porte de mon dressing et soupire. Je n’aime pas cette journée. Ce matin, Gary m’a demandé de passer dans son bureau en début de semaine. Après-demain, on est le début de semaine. Toute la journée, Tania était particulièrement guillerette. Elle m’a même apporté ma tasse de café ce matin avant ma pause clope. Ce qu’elle ne fait jamais. Elle râle même quand elle voit que la pause clope arrive. Le sourire et la gentillesse de Tania envers moi n’annonce vraiment rien de bon. Personne ne sait ce qu’il se passe. J’en ai parlé avec les graphistes du groupe, tous ont haussé les épaules. Enfin je dis qu’ils ne savent rien parce que c’est ce qu’ils m’ont dit. Je suis sûre qu’ils le savent, qu’ils ne veulent juste pas être celui.celle qui va me l’annoncer. Je crains le pire. Sincèrement, je crains le pire. Tania était trop présente et Gary trop évasif avec moi, comme s’il ne savait pas comment me parler, quelle pincette utiliser. Alors je me suis noyée sous le travail, j’ai passé la pause déjeuner au téléphone avec Nate, dont le traitement à l’air de fonctionner. Lui m’a dit de ne pas m’inquiéter, que ce n’est probablement rien de grave, que je verrai bien lundi. Se souvient-il à qui il s’adressait ? Professionnellement, je n’arrive pas à avoir son je m’en foutisme. Je lui ai dit que je n’avais pas envie d’aller à ce gala, encore moins sans lui. Comment retourner au Mandarin Hotel sans lui ? Je lui ai dit que je n’avais pas la foi, que tout ce que je voulais, c’était passer la soirée avec lui, et s’il était trop fatigué, rentrer chez lui et passer la soirée avec Karma dans mes bras devant un film. Il m’a obligé à y aller, afin de tenir mon engagement auprès de mes colocataires, que Karma et lui allaient s’en sortir une nuit sans lui, et que je n’aurai qu’à passer le voir après la soirée, qu’il s’arrangerait avec l’infirmière de garde ce soir. J’ai cédé, par conscience pour Sidney et Tempérance.

Je soupire et file à la douche. Les filles y sont allées avant moi. Je suis sortie du travail tard, je suis passée nourrir Nate et je suis passée récupérer ma robe au pressing. Tempérance attendait cette soirée avec impatience, je ne pouvais pas la faire arriver en retard. Je leur ai donc dit d’y aller avant moi, je les rejoindrai dès que possible. En sortant de la douche, je suis toujours autant tentée de rejoindre directement Nate. Il serait capable de me refuser l’accès à sa chambre, ce con. Corps douché, cheveux coiffés, je me maquille légèrement, et enfile ma robe. Douceur grise, je me la suis achetée sous un coup de folie après une discussion au travail sur les soirées mondaines qu’on allait devoir organiser cet été. J’enfile mes escarpins de la même couleur et attrape ma petite pochette afin d’y mettre mon téléphone, mes clés, et mon paquet de clope. Je referme l’appartement et sort de l’immeuble, afin de héler un taxi, qui s’arrête juste devant moi.

Arriver devant le Mandarin Hotel me fait sourire toute seule. Je paye distraitement le taxi et sort, nostalgique de cet endroit qui nous aura fait grandir en une soirée. Du monde se presse sur le tapis rouge afin d’être pris en photo par les photographes qui espèrent capturer l’image d’une célébrité. Je baisse la tête, me faufile dans leur angle mort et entre dans le hall, où je présente mon invitation ainsi que le don que je fais à l’association organisatrice. A peine entrée dans le hall qu’on me tend une coupe de champagne, que je vide d’une traite. On verra une autre fois pour la bienséance. Je m’avance dans la salle, une nouvelle coupe à la main, et cherche des yeux mes colocataires et meilleure amies. Et sur qui je tombe en tournant la tête ? @Allen Woods en chair et en os juste à côté de moi. Je soupire et détourne le regard de lui. “Est-ce que je dois partir pour éviter de me faire écraser par une horde de groupies ?

Made by Neon Demon



galatée

Let's take our time tonight, boy. Above us all the stars are watchin', there's no place I'd rather be in this world. Your eyes are where I'm lost in. Underneath the chandelier we're dancin' all alone. There's no reason to hide what we're feelin' inside right now.© signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Oli Keynes
Scorpion
Mon signe astrologique : scorpion
Dans la vie je suis : producteur de courts métrages
Catégorie Sociale : très riche depuis peu
J'aime les : blondes
Sosie de : ash sexy stymest
Double compte : drunkie charlie
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Juin - 18:06
Charity Gala

topic commun


IN

Ça crie de tous les côtés, ça s'excite, ça hurle des prénoms incompréhensibles, ça te balance des flashs dans la gueule et tu plisses les yeux, tentant de discerner quelque chose par delà la fumée acre qui s'échappe dans la douce brise qui souffle en ce début de soirée. T'as pas pesé le pour et le contre bien longtemps mais au final quand t'entends ces cris stridents et que t'aperçois ces minettes poser les unes après les autres devant la horde de photographes, tu te demandes ce que tu viens foutre ici. Ton objectif de te faire quelques contacts auprès d'éventuels investisseurs pour ton prochain court métrage te semble soudain bien maigre comparé à la soirée que tu vas devoir affronter. Tu passes derrière un banc de thons toutes plus serrées les unes que les autres dans leur robe à vous briser une cage thoracique, émettant un discret rire en les voyant se battre pour la place qui leur serait la plus avantageuse sur les photos. T'arraches la fin de la clope qui te pend au bec et l'écrase sans gêne sur le tapis rouge, marquant ton passage d'un petit point noir désormais ancré dans le sol. Tu réajustes ton col, lèves la tête et prends une grande inspiration. Si ta famille a survécu au Bronx pendant plus de temps que toi, tu peux bien survivre à un gala à New-York, nan?

Tu fais ton entrée, écoutant silencieusement les talonnettes de tes chaussures Santoni résonner sur le sol de marbre, remettant tes boutons de manchettes en place pour t'éviter de croiser le regard d'autres arrivants. Putain, t'es vraiment pas à l'aise, ça te donne chaud. La salle pue le luxe et tu te décides à aller prendre un verre près du premier bar que tu croises pour t'éviter l'air béat du nouveau riche qui débarque en terre inconnu. Ta main attrape fébrilement un cocktail que tu descends à contre-cœur - ça tuerait quelqu'un de servir de la bière ici ? Décidant d'observer les invités dans ton coin pour l'instant, tu restes posé non loin, sachant que de toute façon tu ne tarderas pas à aller te faire resservir. Une main dans la poche de ton costume de tailleur - dont on t'a d'ailleurs rappelé la marque 3 fois, mais ça te passe au dessus de la tête ces détails -, tu observes ce nouvel environnement auquel tu n'es toujours pas accommodé. T'as jamais aimé les riches, ils puent le faux-semblant, ils suintent l'hypocrisie. Mais depuis ton ticket gagnant aux jeux, t'en fais un peu partie, que tu le veuilles ou non.    
Made by Neon Demon



It's gonna be alright
I found a love for me, darling just follow my league. Cause we were just kids when we fell in love, not knowing what it was. I would not give you up this time, darling just kiss me slow, your heart is all I own.~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Allen Woods
Capricorne
Mon surnom : Woody
Mon âge : 22
Mon signe astrologique : Capricorne
Dans la vie je suis : Footballeur pro
Catégorie Sociale : Très aisé
Sosie de : Dylan Sprayberry
Double compte : Sander Jorgensen
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Juin - 20:06
Charity Gala

topic commun


IN

Avoir un agent était sans doute la pire et la meilleure chose à la fois, devant le fait d’avoir une mère poule. Le mien s’appelait Dan et avait cet étrange pouvoir de réussir à penser à tout, même à l’impensable et l’oubliable. C’était sans doute pour ça que dans mon répertoire je pouvais trouver son numéro sous le pseudonyme « Super Dan » ; il était en quelque sorte un super héro. Du haut de ses vingt-sept ans il semblait en connaitre un rayon sur la vie. Quoi que non, c’était peut-être exagéré. Mais il s’y connaissait bien dans… ce qu’il faisait. Me représenter, penser à mon image, m’assurer les meilleures conditions contractuelles et oui, salaire compris. Un vrai magicien de cet art là. Si j’étais à New-York c’était grâce à lui. Si j’étais en équipe première plutôt que cirer le banc des remplaçants c’était grâce à lui. Si je gagnais plus que bien ma vie c’était grâce à lui. Mais si je devais aller à ce gala, c’était à cause de lui. Mais Al’ tu DOIS être vu là bas ! Et souriant s’il te plait. Il en va de ton image auprès des journalistes et du public ! m’avait-il dit la première fois qu’il m’en avait parlé. Et penses à faire un don important ! Ça se saura et ça te sera bénéfique. avait-il ajouté face à ma poker face. Hmm… Ce programme ne me réjouissait pas vraiment mais bon… si c’était important pour ma carrière, je devais bien le faire. Et puis on en avait parlé avec @Sidney Arriston, je savais qu’elle y serait alors pourquoi pas.


En sortant de ma voiture allemande, je ne remarquai même pas les flashs. J’étais juste concentré sur ce que j’avais à faire. Aller au gala puis rentrer chez moi. Ce ne fut qu’à mi chemin sur le tapis rouge que la voix de Dan résonna dans ma tête. Tu dois être vu là bas ! Et souriant s’il te plait. Fait chier ! Je m’immobilisai net, leva la tête vers les photographes et me mit à sourire sincèrement. Si j’avais failli les éviter ce n’était pas parce que j’étais hautain, non. J’étais juste mal à l’aise avec cet exercice. D’ailleurs, ne sachant pas vraiment que faire de mes bras, je rangeai mes mains dans mes poches tandis que je prenais vaguement la pose pour les photos. Quelques secondes plus tard, saluant la petite foule massée devant le Mandarin Oriental, je pris congé pour me diriger et entrer dans l’imposante bâtisse où je lâchai un soupir de soulagement. Première étape : validée. Un serveur m’amena une coupe de champagne et au moment même où je me retournai après l’avoir remercié, je tombai nez à nez, ou plutôt épaule à épaule, avec @Jolene Larsen… qui m’esquiva presque. Son pardon n’était donc pas encore acquis… Pas ce soir. Je ne suis qu’un nom de seconde zone ici, pas la tête d’affiche. On pourra danser ensemble sans trop de problème, sois-en rassurée. L’humour, même dans cette situation là, était mon bouclier, ma zone de confort quand Super Dan n’était pas là pour moi. J’suis content de te voir Jo. T’as des nouvelles de Sidney ?
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sidney Arriston
Admin - Bélier
My diary :
Sidney alias Sidnette - 22 ans - A Vécu jusqu’à ses 20 ans a Londres avec sa mère, cela fait 2 ans qu'elle est aux USA - le père n'est plus de la partie - Mademoiselle a beaucoup changé en deux ans. Elle qui était une toxico + love de la weed, c'est franchement calmé et serait presque devenue responsable. - Elle est célibataire depuis 5 mois, elle en a réellement fini avec son premier amour. - Sidney est un peu chiante, un peu drôle aussi sur les bords - Mignonne quand elle le souhaite - Elle sait skater - Elle sait dessiner - Elle souhaiterait reprendre ses études de journalisme en septembre 2017.

Mon surnom : Shid, la petite garce de la tamise.
Mon âge : 22
Mon signe astrologique : Bélier, caractère infernale il parait.
Dans la vie je suis : sans emploi ... Je viens de revenir !
Catégorie Sociale : Une gueuse, sans fric mais je me débrouille je trouve toujours un moyen pour m'en sortir.
J'aime les : hommes en temps normal. Mais comme j'en ai fini avec les anglais égoïstes qui abandonnent leur petite amie je me consacre à moi et uniquement moi puis Tempie & Djoline !
Sosie de : Hailey Baldwin
Double compte : Nate le mexicano et Lexie la sexy
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Juin - 21:26
Charity Gala

topic commun


IN

Les yeux rivés vers la fenêtre de la limousine, je tape du pied de façon stressée. Beaucoup trop même. Ce soir il parait que je fais mon entrée dans la cour des grands… Et ça, c’est @Tempérance Henderson qui l’a dit. Beaucoup de beau monde était attendue au gala de charité, beaucoup d’argent aussi. En gros, tout ce que je n’étais pas et ne possédait pas. Je ne pesais rien moi dans tout ça. @Jolene Larsen et moi étions de vrai novice dans ce monde et pourtant nous étions invités et fièrement vêtue de tenue prestigieuse car nous venions et participions au show téléréalité de notre meilleure amie. La vie était folle, bien trop pour une simple anglaise comme moi. Alors que la main de ma meilleure amie se posait sur mon genou pour me rassurer, que j’arrête de gesticuler mon téléphone se mettait à sonner dans ma pochette et juste après celui de la blonde qui me faisait face dans la limousine. Arquant un sourcil, les mains presque tremblante je jetais un œil à l’écran. Un message de @Charlie Winston-Jones. Je riais devant le caractère que très peu sympathique et en voyant le visage de Tempie, je compris qu’elle aussi avait reçu le même. Enfin quelque chose qui me détendait, très rapidement je lui répondais. « Ah bah génial Charlie de parler ainsi, on arrive dans deux minutes ! Quand je te vois t’as intérêt de courir… » Un petit smiley clin d’œil et je rangeais mon cellulaire. « Vous êtes arrivés mesdemoiselles. »

L’estomac nouée ; le cœur battant. J’avance sans grande assurance. Sans trop savoir ou aller, suivant les gens devant moi je gravite les marches une à une du Mandarin Hotel. Mon air peu habitué doit surement se faire remarquer car un jeune homme travaillant sur le tapis rouge m’aide même à monter, me tenant la main jusqu’au sommet et remettant bien la traine de ma robe en voile violine à mes pieds. D’un sourire timide je le remercie d’un hochement de tête et m’y voilà, je me retrouve jeter dans la fosse au lion. Les flashs fusent, doucement je m’avance et fait exactement ce que l’on me demande. Posant de profil, de face. Les gens se demandent qui est la fille qui porte une si jolie création sans être connue, quelle marque à prit le risque de lui laisser une tel création entre les mains. Le sourire timide je donne mon nom au plus proche journaliste en lui disant que je suis accompagnée de ma meilleure amie Tempérance. Il rit et me dit qu’il a hâte de la voir. « Ça arrive, vous n’allez pas la rater elle est sublime ! » Je m’éloigne en riant et entre enfin dans la salle des fêtes n’ayant plus cette pression sur les épaules d’être constamment tiraillé d’un photographe à l’autre.

A peine arrivé qu’un serveur au plateau remplie de coupe de champagne passe devant moi et à la volée j’attrape l’une d’elle, buvant une première gorgée. Cherchant discrètement des yeux mes meilleures amie, @Allen Woods ou simplement quelqu’un que je suis censée connaitre.


Made by Neon Demon



You got that James Dean daydream look in your eye and I got that red lip, classic thing that you like... You've got that long hair slick back, white t-shirt; and I got that good girl fate and a tight little skirt and when we go crashing down, we come back every time. Cause we never go out of style, we never go out of style. - T.S

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jolene Larsen
Admin - Bélier
My diary :
«et si moi je suis barge de tes yeux, c'est qu'ils ont l'avantage d'être deux.»

Spring BreakSpring Break/girls

Mon surnom : miss fran
Mon âge : 24
Mon signe astrologique : Feu
Dans la vie je suis : au chômage.
Catégorie Sociale : je jette les billets en l'air comme si je pouvais me payer le paradis.
J'aime les : les mexicains à la moustache fine qui portent des casquettes roses, les mojitos passion, le captain morgan, brandir mon majeur au ciel.
Sosie de : jo skriver.
Double compte : Hitler.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 6 Juin - 22:22
Charity Gala

topic commun

Il y a déjà foule à cette soirée, et je ne suis pas arrivée tard. Néanmoins, pour en avoir organisé pas mal, des soirées mondaines, cette année, je me suis vite rendue compte que ceux qui arrivaient le plus tôt étaient ceux qui finissaient les premiers joyeux. Ils veulent tous du champagne bien frais, pas du mousseux de fin de soirée. Ces faibles. Une piste de danse est aménagée au centre de la salle, autour différentes tables qui nous accueilleront pour le dîner qui ne devrait pas tarder à être servi, et sur tout le mur du fond, un bar aménagé, tenu par un barman avec qui j'avais travaillé pour le lancement du bouquin de Prisloo. Aller le saluer pour avoir l'air de faire quelque chose me tente quand un serveur passe devant avec un plateau de champagne. J'attrape une coupe et tombe nez à nez avec @Allen Woods. J'avais réussi à l'éviter lors du Spring Break pour ne pas me prendre la tête et passer de bonnes vacances. Il se trouve en face de moi, je ne peux partir. Rancunière, moi ? Pfeu, du tout. J'étais la première à quitter la vie des gens. Je le faisais volontairement, précipitamment. Mais putain, je prévenais. Je ne partais pas sans donner de nouvelles, pour qu'on l'apprenne via les commérages des groupies sur le campus. Ah bh en fait si, je suis très rancunière. Paye ton meilleur ami, hein Allen ? Je tourne la tête vers lui, un sourcil relevé, étonné de ce que je viens d'entendre. "On ne dansera pas ensemble Allen, je n'aimerai pas planter malencontreusement mon talon dans tes chaussures italiennes."

Ne m'y méprenez pas, je suis très heureuse de sa carrière, de ce qui lui arrive, de son succès fou. Sans l'avouer, je suivais ses matchs, fière de ce gosse Woods sorti de sa campagne pour devenir une star du ballon à la renommée mondiale. J'étais fière, heureuse pour lui. J'avais juste en travers de la gorge sa lâcheté. J'ouvre la bouche pour lui poser la question, quand il me dit qu'il est content de me voir. Je referme aussi vite la bouche, surprise. Je me retiens de soupirer et de lui dire que moi aussi. Je ne peux pas lui faire ce plaisir, non. Un masque d'impassibilité prend place sur mon visage, inutilement, mais il y est. Je tourne la tête quand je sens un mouvement sur ma gauche. Il semblerait que quelqu'un fasse sensation. Effectivement, ma meilleure amie et sujet de notre conversation vient de faire son apparition dans une magnifique robe violine. @Sidney Arriston est tellement magnifique que j'en ai moi-même le souffle coupé. Je reporte mon attention vers Allen. "Autant que toi, oui." Je vide d'un trait ma coupe et attend qu'un serveur ne passe à côté de moi pour échanger la vide contre une pleine. "Sinon, c'était comment le Canada ?" Elle se finit quand cette soirée, déjà ?

Made by Neon Demon



galatée

Let's take our time tonight, boy. Above us all the stars are watchin', there's no place I'd rather be in this world. Your eyes are where I'm lost in. Underneath the chandelier we're dancin' all alone. There's no reason to hide what we're feelin' inside right now.© signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Wesley Toews
Admin - Scorpion
My diary : What's a King bed whitout a Queen?

Ils m'ont assez opprimé dès ma jeunesse, Mais ils ne m'ont pas vaincu.. -Psaume 129:2

RôlePlay en cours...
Mycroft+Jolene+Topic commun+Djalys+ Riley+Allen&Sidney
Rest in peace:
 





Mon surnom : Wes'
Mon âge : 25
Mon signe astrologique : La passion, le mystère et la sexualité d'un scorpion.
Dans la vie je suis : Barman à temps plein, danseur à temps partiel.
Catégorie Sociale : Je m'en sors plutôt bien.
J'aime les : Les lèvres pulpeuses, les courbes généreuses, les cheveux long. des femmes. Je les aimes de plusieurs façons, nues, surtout. Et le matin ou le soir, mais de préférence la nuit, sous moi, caressant leurs peaux satinées.
Sosie de : Justin Bieber
Double compte : Ryann la dévergondée
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 8 Juin - 0:57
Topic Commun/ Memorial Day
Charity Gala

Assis à ma place désigné, je bois mon champagne tranquillement scrutant les alentours pour y voir des visages familiers. Je vois @Jolene Larsen en discussion avec @Allen Woods...bah voyez vous cela. Heureux de voir un visage familier, je me lève prestement de ma place pour rejoindre ma party mate, disons que j'en ai besoin anyway! J'attrape deux verre de champagne et bois une gorgée en me déplaçant vers la blonde. Je rate de peu de m'étouffer avec mon breuvage lorsque mes yeux dorés ce pose sur l'une des plus belles choses que j'ai pu voir dans ma vie ( @Sidney Arriston). Je reste là, le regard béant, la bouche entrouverte. Ai-je l'air con? Totalement. Et je ne suis pas le seul, tout les regards se tourne vers elle qui est d'une beauté à vous couper le souffle, littéralement. Je suis figer sur place, à quelques centimètre de Jo. La voyant souriante, les pommettes rougies par la timidité, les yeux étincelant, je défaillis un peu à l'intérieur. Je cale d'un trait mon verre, continuant mon déplacement vers Jo et Allen, ne la quittant pas des yeux.

J'entend Jo parler et je ne veux pas interrompre, alors je tends uniquement le verre qui lui est destiner par dessus son épaule, me plaçant à ses côtés, toujours les yeux visser sur Sidney. J'échappe un "Wow", un chuchotement de voir combien elle est resplendissante. Je me tourne vers Jolene qui est aussi très jolie "T'es magnifique Jo! Nate à du bol!" je souris à mon amie et regarde Allen, faisant un signe de tête en guise de salutation. Mon regard ce porte à nouveau sur Sidney qui se déplace vers nous et mon coeur s'accélère. Il y à tout un tas de jolie femmes ce soir, bien habiller, bien maquiller. Mais elle reste la plus belle et je comprends encore plus ce soir, pourquoi autant de mec, veulent d'elle. Elle est parfaite.

.
Code by Silver Lungs



           I'm the one
            « Qui commence à aimer, commence à souffrir. »
Coupable, de boire les larmes des femmes pour saouler mon coeur, mon âme. Coupable, Oh Dieu je suis indomptable, je donne ma langue au diable. Coupable, d'avoir goûter au miel qui parfume leurs dentelles...Diable, Dieu est cruel d'les avoir dessinées si belles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lexie Bennett
Admin - Cancer
My diary :

Mon surnom : Lex
Mon âge : 22
Mon signe astrologique : Cancer
Dans la vie je suis : étudiante mais par simple amusement dorénavant
Catégorie Sociale : T'es des bas-fond, mais ta beauté te donne du travail, un travail qui paie. Depuis peu, on te repère petite princesse.
J'aime les : Les pâtes, les pâtes et encore des pâtes ?! Oui, à la bolognaise, à la Carbonara, au Pesto, vous pouvez vous faire plaisir j'adore ça. Mais la vérité c'est que je crois que je tombe amoureuse de mon meilleur ami, et c'est difficile pour moi de l'admettre.
Sosie de : Gigi Beauty Hadid
Double compte : Nate le sexy mexicain
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 8 Juin - 1:53
Charity Gala

topic commun


IN

Ma vie avait totalement changé depuis que je m’étais faite repéré dans la rue par cet homme qui cherchait des modèles pour son agence. Au départ je n’y avais que très peu cru et c’est sans grand espoirs que j’avais pris sa carte de visite et que quasi trois mois j’enchainais shooting sur shooting, me faisant un ‘’nom’’ il parait dans ce monde cruel et vaste qu’était la mode. Pour en témoigner mon début d’ascension il n’y a qu’à voir mon appartement bien trop petit pour être encombrée de portants remplies de robe de soirée plus jolies les unes que les autres et tous ces choix … pour une seule et unique soirée. Alors qu’on me demande de lever les yeux vers le ciel pour m’appliquer une dernière fois un peu de fard à paupière au ras des cils je me dis que fort heureusement pour moi, je n’étais pas celle qui choisissait quoi porter pour la soirée car moi toute seule je n’aurais pu prendre une décision. Le choix aurait été bien trop compliquées. Chaque robe avait son charme, chaque robe mettait quelque chose en valeur et moi j’étais très certainement pas assez intéressé par la mode pour savoir qu’est ce qui serait tendance au gala ce soir ou non. Mais bon, actuellement je n’avais pas mon mot à dire. C’était la styliste envoyée exprès par la marque qui s’occupait de moi et je n’avais rien à faire. Juste comme depuis trois mois jouer les poupées Barbie c’est-à-dire : me faire coiffer et maquillé ; enfiler cette magnifique robe rouge, poser dedans puis la rendre le soir.

Sonnette sur laquelle mon petit ami appuie comme d’habitude bien trop longtemps, je lève les yeux au ciel alors qu’on applique un peu de laque sur mes longues ondulations. Sans attendre que les professionnel en ait fini, je me lève à la hâte et part ouvrir la porte impatiente de voir Eliott que je n’ai pas vue depuis quelques jours. La peine la porte ouverte que je finirais presque en position latéral de sécurité tant le blond est parfait dans son smoking. Deuxième foi que je le vois vêtue ainsi dans ma vie et cette foi, c’est pour des raisons joyeuse. Un immense sourire vient prendre place sur mon visage et je viens l’enlacer alors qu’il me susurre à l’oreille que je suis sublime avant de m’embrasser avec tendresse. J’entre ouvre les lèvres pour lui retourner le compliment qu’il me coupe direct en croyant que je vais me moquer de lui, si seulement il savait ô combien il est beau comme ça, ô combien j’aimerai l’enfermer dans mon appartement pour lui enlever… Bref, trop de pensée folichonne alors que nous devons y aller. Mon doigt se pose sur ses lèvres pour l’interrompre dans sa longue tirade remplie de bêtise. « Chuut… Arrête de dire des conneries et on y va ! » Juste le temps d’attraper ma pochette pour la soirée assortie à ma robe et le temps de remercier ceux qui m’avaient préparé que nous prenions le taxi new-yorkais pour nous rendre au gala de charité.

Foule de monde qui passe sur le tapis rouge alors que nous attendons notre tour, bien que je commence à m’habituer aux photographes et même à quelques interviews c’est pour le garçon à mes côtés que je me retrouve stressé. Lui, il n’y connait rien à tout ça. Il est même tout le temps très discret dans sa vie privée et là après six mois passée ensemble je l’emmène comme premier événement officiel de notre relation à un gala ? Je suis folle, je m’en mordille la lèvre alors que mes doigts se resserrent entre les siens. Je tourne la tête vers lui et regarde son profil, ses cheveux en arrière. « T’es prêt ? » Dis-je en lui faisant un petit sourire qui se veut réconfortant et on vient nous prévenir que c’est notre tour. Alors, on s’avance, on monte les marches fièrement, on pose on sourit et je caresse même sa joue au petit sourire en coin pour lui arracher un sourire à pleine dent. Alors que j’ai l’impression d’être en plein rêve, on vient me prévenir que mon co-équipier pour la campagne Hilfiger est là et qu’il serait sympathique que je prenne quelques photos avec lui. J’hoche la tête et je viens dire à l’oreille de mon petit ami. « Je vais faire deux photos avec mon ami Jax et je te rejoins dans la salle ! » J’embrasse sa joue et me dirige vers le mannequin en question qui me serre dans ses bras, callant un baiser sur ma joue alors que les paparazzis se délectent de ce moment, devant les yeux de celui que j’aime réellement.

Made by Neon Demon




Could die in your arms.
Lexie Bennett ♡ Before you met me, I was alright but things were kinda heavy. You brought me to life now every February. You'll be my valentine, valentine. Let's go all the way tonight...No regrets, just love. We can dance until we die.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mon surnom : Tempie en général, Tempute pour les intimes et tuyaux de poêle pour les vieux de la vieille
Mon âge : 21
Mon signe astrologique : Gémeaux
Dans la vie je suis : étudiante en art (M) et sociologie (m). Accessoirement fille de sénateur et hitgirl
Catégorie Sociale : Plus ou moins riche dépendamment de mes relations avec mes parents et de si mon compte est gelé ou non. En général riche car un scandal est si vite arrivé et les sénateurs n'aiment pas les scandals
J'aime les : soirées alcoolisées, les joints biens chargés, les blagues un peu limite, les longues balades sur la plage, les romans d'amour, les parties de jambe en l'air innovantes, les 2 véritables amies de ma vie etc.
Sosie de : Anna Ewers
Double compte : Angela Martinez
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 8 Juin - 19:31
Charity Gala

topic commun


IN

La limousine arpente les rues Manhattan nous rapprochant peu à peu et inexorablement de notre destination. Mes yeux sont rivés sur la route évaluant la distance avec effroi tel un condamné un mort qui compte les mètres jusqu’à la potence. Mes mains tremblantes chiffonnent, déchirent et réduisent en un million de petits morceaux l’invitation à la soirée. Je vois le regard soucieux de Sidney se poser sur moi auquel je réponds par un sourire simulé mais réussi. J’arrive ainsi à mettre fin à son inquiétude me concernant mais rien ne calme mon inquiétude. La vérité c’est que je déteste toutes ses mondanités. Déjà gamine je détestais devoir sourire, simuler, faire la bise et feindre de l’intérêt à tout ce monde de faux culs qui me rebute. Et en grandissant ça ne s’est pas arrangé, loin de là. Ma popularité nouvelle et ma médiatisation ont rendu pour moi ces évènements aussi inévitables qu’insupportables. Parce que vous êtes une femme votre robe doit être parfaite et à la mode car sinon la critique féminine vous descendra plus bas que terre, parce que vous êtes une femme vous allez devoir être pulpeuse et sexy mais pas trop à la fois ou sinon la critique masculine vous traitera de nonne ou de salope au choix. Parce que vous êtes célèbre et considéré comme une icône par la jeunesse du pays la moindre faute, le moindre geste maladroit, ou autres vous vaut un procès en public et une lapidation sur les réseaux sociaux. Autant de facteurs dont l’on ne prend pas en compte quand on est de l’autre côté du tapis, tout semble rose et beau dans ce monde glamour de diamants et paillettes. Mais derrière le bling-bling cliquant et rutilant des strass se trouve un énorme trou noir. Trou noir dans lequel vous jetez votre vie privée, votre sensibilité et votre véritable personnalité pour n’être qu’une marionnette médiatique. Dire que je m’étais battue pour fuir le joug de mon père pour finalement tomber sous celui du peuple et de la médiatisation. Je m’étais fait prendre à mon propre jeu. Et ce n’est malheureusement pas le genre de jeu où il vous suffit de capituler pour sortir de la partie. Non celui-là est plus vicieux et le prix de votre liberté devient alors celui de votre vie car la popularité n’est pas une comme une pièce de vêtement qu’il nous suffit de retirer. 

Mon téléphone sonne m’arrachant à la noirceur de mes pensées, m’apportant même un peu de lumière de par la fraicheur et la spontanéité du message affiché. Un rictus vient éclairer mon visage m’arrachant même un rire. Maintenant sortie du monde des songes je me retrouve en plein dans la réalité du moment et remarque que la limousine s’arrête net devant un tapis rouge et une nuée de flash tel trahissant le nombre impressionnant de paparazzis qui ont fait le déplacement pour l’évènement. J’inspire profondément et expire lentement tentant de retrouver mes esprits et de mettre la dernière touche nécessaire à mon apparition, la muselière à ma personnalité. Je lance au passage un dernier sourire réconfortant et encourageant à ma meilleure amie. « Vas-y Sid éblouie les de ta beauté ma chérie, je te rejoins tout de suite. » Je la regarde sortir sans sa somptueuse robe violette, pas de doute qu’elle fera des ravages ce soir. J’attrape mon miroir de poche et vérifie une dernière fois mon make up afin d’être certaine que tout soit parfait. Mes lèvres d’un rose délicat s’effacent pour laisser briller mon regard habiller d’un smocky noir intense. Un maquillage simple mais répété à l’identique d’une icône. Pour l’occasion mon staff de maquilleurs et de styliste s'est amusé à faire ressortir plus que de coutume ma ressemblance avec Brigitte Bardot. Même mes cheveux en pagaille sont en fait coiffé de telle façon à arborer la même crinière blonde que la dame. Crinière dans laquelle se perdent de délicates fleurs blanches et bleues pastel. J’inspire un dernier coup et mets en place mon masque, vous savez celui souriant qu’arborent tous les faux culs de la réception. La portière s’ouvre et j’attrape la main que je jeune homme me tend tout en sortant avec grâce et délicatesse. J’ai tout juste le temps de poser les deux pieds hors de la voiture que tout le staff m’encercle pour replacer ma robe, prêtée par un grand créateur pour l’occasion. La robe est composée d’un bustier transparent dont l’étoffe est si fine qu’elle disparaît complètement sur la peau et sur laquelle est cousue à la main des centaines de fleurs et branches en tissu le tout s’achevant sur une chute de tulle en évasé bleu pastel. La tenue parfaite mêlant le sexy et le plus que correct que m’imposent les dictats de la société. Tout sourire je m’élance sur le tapis tenant l’avant de ma robe pour faciliter ma marche, m’arrêtant à gauche et à droite posant pour les photos, faisant la bise à l’aristocratie, jouant à la perfection le rôle que l’on me demande de jouer. J’entends mon nom dans la bouche des paparazzis qui cherchent désespérément à capter mon regard pour leur photographie et je me retiens de déglutir en songeant que des filles dans le monde rêveraient d’être à ma place. La horde de photographes passée je m’engouffre dans la salle et laisse tomber le masque tout sourire spécial média. Je ne prête pas attention à l’assemblée et me rue sur le bar le plus reculé de la salle. « Deux shots de tequila s’il vous plaît, tout compte fait donnez m’en trois » le serveur les pose devant moi et je les enfile d’une traite, voilà qui m’aidera à survivre à cette soirée de malheur. Je m’apprête à avaler le dernier quand mon regard croise celui de mon voisin de comptoir. Le liquide passe alors de travers m’arrachant une une quinte de toux au passage à la vision d'Oli. Si je m’attendais à le revoir un jour et surtout ici.
Made by Neon Demon

@Sidney Arriston @Oli Keynes


Spoiler:
 




What's hide behind you

She says you don't want to be like me
Don't wanna see all the things I've seen
I'm dying, I'm dying
She says you don't want to get this way
Famous, and dumb at an early age
I'm lying, I'm lying
(c) black.pineapple
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Oli Keynes
Scorpion
Mon signe astrologique : scorpion
Dans la vie je suis : producteur de courts métrages
Catégorie Sociale : très riche depuis peu
J'aime les : blondes
Sosie de : ash sexy stymest
Double compte : drunkie charlie
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 9 Juin - 15:31
Charity Gala

topic commun

Tu sirotes la fin de ton verre tranquillement, toujours dans le coin de la salle. T'as l'air de regarder la scène qui se déroule devant toi très attentivement, mais en réalité tu t'efforces de trouver quelque chose qui puisse susciter ton intérêt et t'empêcher de fuir d'ici. N'importe quelle distraction serait la bonne, tant qu'elle parvienne à détourner ton attention de la petite voix qui résonne dans ta tête depuis déjà cinq minutes pour te présenter l'imparable vérité de cette soirée : « on se fait chier. » Tes yeux se perdent pendant quelques minutes, où tu observes avec amusement une jeune femme qui manque de tomber en arrière parce que le bout de son talon s'écrase sur le voile de sa robe -qui a l'air de servir à nettoyer le sol- et un vieux pervers reluquer les décolletés de toutes celles qui font leur entrer, manquant de se faire gifler par l'une d'entre elles.

« Alexander Wang ? Passé de mode depuis 2016 cette couleur. » fait soudain une voix sur ta gauche qui manque de te faire sursauter. Tenant ton verre vide près du corps, tu regardes la jeune femme à tes côtés qui sirote un Martini. Elle te tend mollement sa main pour faire les présentations, et tu la regardes avec crainte en supposant qu'elle ne s'attend pas à ce que tu la serres. Tes yeux tracent lentement l'aller-retour entre son visage et le membre qu'elle te tend, et tu fais brusquement demi-tour, l'abandonnant sans le moindre mot pour retourner vers le bar. Non, t'es pas encore prêt pour les présentations mondaines, pas encore près effleurer du bout des lèvres les bagues qui font le prix de ta maison sur les doigts de parfaits inconnus. Espérons qu'elle ne travaillait pas dans le cinéma, car elle ne risque pas de t'avoir à la bonne. Tu pousses un soupir et t'accoude au bar sans cérémonie, tirant une fois de plus sur le col de ta chemise qui t'étrangle à moitié. T'attends que le barman se retourne pour lui commander un truc un peu plus fort, quand quelqu'un vient brutalement se poser à côté de toi.

« Deux shots de tequila s’il vous plaît, tout compte fait donnez m’en trois », fait une voix fatiguée. Tu te raidis soudainement et glisse un regard interdit vers ta nouvelle voisine, lentement, redoutant le contact visuel. Parce que cette voix, tu la reconnaîtrais entre mille. Elle a peut-être changé depuis le lycée, mais elle n'est pas très différente de celle que t'as l'occasion d'entendre à la télé de temps en temps. T'aurais du y penser, qu'elle était là, c'est toujours au dernier moment que ces conneries de traversent l'esprit, quand tu peux plus rien y faire. Tu regardes avec appréhension @Tempérance Henderson descendre les trois shooters d'une traite, manquant de s'étrangler avec le dernier lorsque son regard se pose enfin sur toi. Pas de doute, elle aussi t'a reconnu. Tu sais pas comment faire passer le malaise, tu lui taperais bien dans le dos pour l'aider mais t'as pas envie de provoquer une scène, alors tu lèves deux doigts vers le barman pour lui en demander davantage et tu fais glisser un shot supplémentaire vers la blonde le long du bar. « Faut soigner le mal par le mal », lui expliques-tu simplement en buvant le tiens, après l'avoir fait tinter contre le siens. Tu profites de l'effet de surprise pour la regarder, laissant tes yeux s'imprégner de tous ces nouveaux détails que les magazines ou la télévision ne te permettent pas de remarquer. « J'aurais du me douter que t'étais là.. » dis-tu en hochant la tête, ne sachant pas si tu t'adresses plus à la blonde ou à toi-même. Pour être franc, tu avais bien imaginé que vous vous croiseriez peut-être un jour, peu importe la taille de New-York. Mais maintenant que tu l'as devant toi, t'as l'impression t'en mènes pas large.
Made by Neon Demon



It's gonna be alright
I found a love for me, darling just follow my league. Cause we were just kids when we fell in love, not knowing what it was. I would not give you up this time, darling just kiss me slow, your heart is all I own.~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Allen Woods
Capricorne
Mon surnom : Woody
Mon âge : 22
Mon signe astrologique : Capricorne
Dans la vie je suis : Footballeur pro
Catégorie Sociale : Très aisé
Sosie de : Dylan Sprayberry
Double compte : Sander Jorgensen
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 13 Juin - 0:45
Charity Gala

topic commun


IN

Mon agent était tellement omniprésent dans ma vie que je ne savais même pas si mes chaussures étaient italiennes ou non; il les avait achetées pour moi. Mais je savais que sur ce genre de choses, je pouvais faire confiance à Jolene. Pour tout un tas de choses je pouvais lui faire confiance en fait, elle pourrait aisément rivaliser avec Dan. Du coup, si elle disait que mes chaussures étaient italiennes, c’était qu’elles devaient l’être. J’aurais aimé demander l’origine de mon costume mais j’avais compris que l’humour n’était pas la meilleure façon de faire, pas dans ce moment là, pas avec cette fille là, pas avec ses reproches. J’avais merdé, c’est vrai. Elle n’était pas n’importe qui et pourtant mon départ aurait pu le laisser croire. Elle pouvait d’ailleurs clairement voir que je me mordais la lèvre inférieure, ne sachant pas vraiment que dire, j’étais pas bon pour ça. Ecoute Jo… J’suis désolé. J’aurais du passer te voir ou au moins t’appeler mais… Ce genre de « mais » là n’est jamais bon lorsque l’on cherche à s’excuser. Je n’ai pas eu le temps, tout s’est passé trop vite. Voilà la preuve…


Rien. Aucune réaction. Et le fait de lui dire que j’étais content de la voir n’y changea rien. Bien… C’était pas gagné. Mais bon, rien de nouveau sous les étoiles, je savais que la danoise savait faire sa forte tête et ça me fit même sourire de ne pas avoir de réponses de sa part. Trop concentré sur elle, je n’ai même pas remarqué Sid ; ce que je voulais, c’était faire fondre ce glaçon de @Jolene Larsen. Froid mais sympa. Ça a marqué le début d’une nouvelle vie quoi. Et maintenant nous sommes réunis Jo, n’est-ce pas magnifique ?! C’était à croire que j’étais incapable d’être sérieux plus de trois phrases. J’avais ce sourire niais, un brin provocateur accroché aux lèvres. Enfin ça c’était jusqu’à ce qu’un jeune homme vienne me l’enlever. @Wesley Toews. Encore lui ?! Vraiment?! Il était vraiment oblige d’être si proche de mes amies ce trou du cul? Wesley. me contentais-je de dire les traits du visage tendu, en y ajoutant un signe de la tête pour le saluer. Je me mis à regarder ce qu’il regardait et laissai presque échapper ma coupe de champagne. @Sidney Arriston, encore plus divine que le soir de son anniversaire. Entre Sid, Jolene et Wes, ma soirée ne commençait pas de la façon la plus simple qui soit, ôôôôô non !  Nate sera là ce soir Jolene ? J’avais bien besoin de soutien.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sidney Arriston
Admin - Bélier
My diary :
Sidney alias Sidnette - 22 ans - A Vécu jusqu’à ses 20 ans a Londres avec sa mère, cela fait 2 ans qu'elle est aux USA - le père n'est plus de la partie - Mademoiselle a beaucoup changé en deux ans. Elle qui était une toxico + love de la weed, c'est franchement calmé et serait presque devenue responsable. - Elle est célibataire depuis 5 mois, elle en a réellement fini avec son premier amour. - Sidney est un peu chiante, un peu drôle aussi sur les bords - Mignonne quand elle le souhaite - Elle sait skater - Elle sait dessiner - Elle souhaiterait reprendre ses études de journalisme en septembre 2017.

Mon surnom : Shid, la petite garce de la tamise.
Mon âge : 22
Mon signe astrologique : Bélier, caractère infernale il parait.
Dans la vie je suis : sans emploi ... Je viens de revenir !
Catégorie Sociale : Une gueuse, sans fric mais je me débrouille je trouve toujours un moyen pour m'en sortir.
J'aime les : hommes en temps normal. Mais comme j'en ai fini avec les anglais égoïstes qui abandonnent leur petite amie je me consacre à moi et uniquement moi puis Tempie & Djoline !
Sosie de : Hailey Baldwin
Double compte : Nate le mexicano et Lexie la sexy
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 13 Juin - 12:24
Charity Gala

topic commun


IN

Coupe de champagne que je descends rapidement ; un peu trop même. Mais le stress des minutes précédente méritait quand même un petit remontant et il m’était servi sur un plateau d’argent. Et ça, sans mauvais jeu de mot. Je souriais au serveur en reposant ma coupe vide et en attrapant une nouvelle à la volée. Le serveur doit se dire que je suis une vraie saoularde. A peine un pas dans la salle que je me jette sur les boissons alcoolisées. Tu parles d’une princesse… Je casse le mythe de la jolie robe et des bonnes manières à me conduire de la sorte.

Mes yeux vont se perdre sur les groupes de personnes debout. Je regarde les jolies filles se faisant déjà courtiser par les garçons en costume ; je vois le bar du gala remplie aussi. Comme quoi, il n’y a pas que moi qui boit avant même que le présentateur du gala n’ait mit un pied sur scène. Je continue de m’avancer doucement à la recherche d’une tête connue et bingo. Top, génial. Jolene dans mon champ de vision. Jolene avec sa robe en file argentée. Jolene et sa fente a mi-cuisse. Jolene sexy mais très classe. Ses cheveux simplement coiffés retombant sur ses épaules. Un regard de braise, mais un sourire qui est aux abonnés absents. Une Jolene au côté d’un @Allen Woods qui a l’air gêné de tomber sur sa meilleure amie. Enfin, j’hésite à casser ce moment, alors je continue de m’aventurer doucement dans la salle tout en gardant un œil sur les deux gens. A peine ai-je le temps de décliner l’invitation d’un garçon à venir m’asseoir discuter avec lui qu’une tête que je connais aussi trop bien s’ajoute entre Jolene et Allen. @Wesley Toews. Je blêmis. Je sens déjà le malaise entre les deux d’où je suis.

Pourtant, je ne peux pas me résigner à rester là. Seule, dans mon coin en regardant du coin de l’œil les échanges glaciales entre les deux garçons alors que l’une de mes meilleures amies est au milieu. Je prends mon courage à deux mains et je vais jusqu’à eux. Je pose une main sur l’épaule de Jolene et lui sourit. « T’es magnifique ce soir… » Je tourne la tête vers Allen et Wesley qui me fixe. Les deux sont parfait ce soir dans leurs tenues impeccables et je ne peux le dire à aucun des deux sans quoi. Allen pourrait s’amuser de nouveau à vouloir s’accaparer mon attention, essayant de m’éloigner du blond. Tant pis pour eux, pas de compliment bien que je n’en pense pas moins. Dans des styles différents les deux sont bien trop agréable à regarder. « Vous êtes devenue inséparable vous deux maintenant ? » Dis-je en les pointant avec ma coupe de champagne. Face à leurs visage que très peu amusé par ma phrase je roule des yeux. « Je déconne. » Coupe de champagne que je porte à mes lèvres en les écoutant parler distraitement. J’entends des bribes, j’entends le mot Nate dans la conversation et je me raidis pour Jolene. Pauvre @Jolene Larsen, qui pourrait être accompagné de son ronchon de Mexicain ici. Mais non, le couillon est coincé dans un lit d’hôpital. J’attrape sa main la serrant un peu, dans un geste de réconfort, pour ne pas qu’elle tombe en larme une nouvelle foi en parlant de lui.

Made by Neon Demon



You got that James Dean daydream look in your eye and I got that red lip, classic thing that you like... You've got that long hair slick back, white t-shirt; and I got that good girl fate and a tight little skirt and when we go crashing down, we come back every time. Cause we never go out of style, we never go out of style. - T.S

Revenir en haut Aller en bas
avatar
My diary : Trois sœurs, trois démons.
Mon surnom : Ally
Mon âge : 23
Mon signe astrologique : Gémeaux
Dans la vie je suis : directrice d'une boîte de nuit, qu'on vient de me retirer et maintenant SDF
Catégorie Sociale : Riche (bien qu'on vient de me voler toute ma fortune)
J'aime les : les Hommes
Sosie de : Elizabeth Olsen
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 15 Juin - 17:41
Charity Gala

J'avais l'impression que le destin en avait après moi. Je m'étais disputée avec mes soeurs, avait tout perdu, avait du dormir dans la rue et nous avions finis par nous réconcilier. J'avais même découvert qu'Alfred était celui qui nous avait pris notre argent. Puis, Luca avait décidé de voyager. Elle était parti sur un coup de tête, en Égypte, pour se changer les idées qu'elle disait. Si j'avais su tout ce qui allait se passer... Elle prit l'avion en fin de matinée. Le soir, même, je me posais dans le canapé et alluma la telé pour me détendre. Je tombais directement sur une chaîne d'infos. Alors que j'allais zappé, j'entendis qu'un avion s'était crashé. J'appelais directement ma sœur qui accourut. Un avion qui allait en Egypte s'était crashé. Il disait que c'était seulement un accident. Mon coeur se serra dans ma poitrine. La présentatrice commença à donner la liste des victimes. Elle cita le nom de Luca Arrahmane. Je criais sans comprendre ce qu'il se passait. Je me lavais et frappa sur la table. Ma soeur me prit dans ses bras, elle pleurait. Je ne pouvais juste pas y croire. Rien ne sortait de ma bouche. J'avais juste envie de pleurer de laisser ma colère s'exprimer... Je pris la télécommande et la lança sur la télé de toutes mes forces ce qui la cassa. Mais le sort de la télévision m'importait peu...

Puis une ou deux semaines après -j'avais perdu la notion du temps- je commençais doucement à m'en remettre. J'avais pensé plusieurs fois à me suicider mais je ne pouvais pas. je ne pouvais pas abandonner ma soeur. Si on arrivait à tenir, c'était en se serrant les coudes. J'entendis parler d'un gala de charité en ville. Je n'étais pas sorti depuis des semaines et il fallait absolument qu'on pense à autre chose. Je réussis à obliger Elena à m'accompagner. Je pris une robe noire -je ne m'habillais plus qu'en noir depuis la mort de Luca, signe que j'étais en deuil-. J'arrivais donc au gala aux côté de ma soeur, un faux sourire au visage. Je reconnus quelques têtes, mais je n'avais aucune envie de m'amuser aujourd'hui. J'avais promis à ma soeur qu'on resterait ensemble. Il faudra faire face aux questions des gens pour cette première apparition en public depuis la mort de Luca. Un serveur vint nous apporter deux cocktails. J'en pris un et Elena refusa l'autre. Elle n'avait pas vraiment la tête à boire. De mon côté, je bus le mien d'une traite. Il avait un goût bizarre. Je commençais à me diriger vers les toilettes mais Elena me retint par le bras.

-Elena, je vais juste boire un peu d'eau. Je reviens tout de suite.

Elle fit oui de la tête et me lâcha. Je n'aimais pas la laisser toute seule mais c'était seulement pour deux minutes. Je mis ma tête sous le robinet et commença à boire. Soudain ma tête heurta le robinet, puis le sol alors que je commençais à perdre conscience.

Et voilà j'étais morte. Tout simplement. Personne n'est arrivé à temps. Personne n'a pu faire repartir mon coeur. Je pensais à Elena. Elle venait de perdre Luca, et maintenant moi... J'espérais qu'elle sortirait plus forte de ces épreuves. j'aurais tellement aimé être là pour elle... Mais, maintenant, il était temps que je rejoigne mes parents et ma petite soeur...


lumos maxima


Soulmates
The best part of life is when your family become your friends and your friends become your family.by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SHINE :: New York City :: Manhattan :: Central Park-
Sauter vers: